Robot humanoïde de Sharp pour guider les touristes dans les taxis à Kyoto

Sharp Corp RoBoHon, un petit robot humanoïde avec des caractéristiques d’intelligence artificielle, accompagnera les touristes dans les taxis à Kyoto pour offrir des conseils touristiques en japonais, chinois et anglais à partir du 22 septembre.

Sharp, basé à Kyoto et l’opérateur de taxi MK Co. Avec l’Agence de voyage JTB Corp ont fait équipe pour fournir un forfait touristique jusqu’au 31 mars 2019 pour répondre à la demande croissante des touriste utilisant des taxis pour visiter Kyoto

Dans le Pack qui sera en vente à partir de lundi prochain, les passagers en taxis peuvent se renseigner sur l’histoire et la culture des sites qu’ils visitent à partir de conversations avec RoBoHon.

Un robot de 19,5 centimètres de hauteur et pèse 390 grammes avec deux pattes qui peuvent interagir avec les utilisateurs par AI en plus d’avoir de base des fonctions téléphoniques telles que le service vocal et la caméra.
Les clients peuvent également prendre le robot du taxis avec eux dans des endroits touristiques et l’utiliser comme un guide. Pour le forfait tourisme, cependant, le téléphone mobile du robot et les fonctions de messagerie ne peuvent pas être utilisés.

Il en coûtera 6 000 yens par personne si deux ou trois passagers partagent un RoBoHon et 7 000 yens si un passager utilise le robot pour six heures.

Le tour commencera à partir d’un point de rendez-vous MK en face de la gare de JR Kyoto et ses destinations incluront Temple Kiyomizu, temple Nanzen-ji et Shogunzuka Seiryu-den, une salle en bois située au sommet d’une montagne d’où les visiteurs peuvent avoir une vue panoramique sur Kyoto.

Louer une maison traditionnelle à Kyoto pendant son sejour

Afin de participer à la sauvegarde des maisons traditionnelle Kyotoite (dites Machiya) et pour essayer de préserver un peu l’aspect historique de Kyoto on vous recommande de louer une Machiya pendant votre séjour sur Kyoto même si celui-ci est court ou très long.

Kamogawa House est une Machiya de 120 ans authentique et totalement rénové pour passer un agréable séjour.

Au bord de la rivière dans un quartier historique, tranquille au cœur de la ville, cette magnifique maison est maintenant disponible à la location pour 2 ou 3 personnes. C’est une superbe expérience et cela a du sens à Kyoto pour un prix très raisonnable:

Kamogawa House Machiya à Kyoto

Le pape: J’espère visiter le Japon l’année prochaine

Le pape Francis a annoncé son intention de visiter le Japon l’année prochaine. Il en a parlé ce matin dans le Hall Paul VI à certains membres de “Tensho Kenoh shisetsu Kenshoukai ” une Association caritative japonaise.

Le Pontife a rappelé la visite il y a plus de 400 ans, en 1585, quand quatre jeunes japonais sont arrivés à Rome, accompagnés de quelques missionnaires jésuites, pour rendre visite au pape, qui était alors Gregory XIII.

Le pape a souligné que c’était la première fois qu’un groupe de représentants du Japon était venu en Europe et il l’a décrit comme une rencontre historique entre deux grandes cultures et traditions spirituelles qui méritait d’être rappelé.

En particulier, le pape Francis a rappelé que le chef des ces hommes à l’époque Mancio Ito est devenu prêtre et Julian Nakaura comme beaucoup d’autres, a été exécuté sur la fameuse colline des martyrs de Nagasaki et a été proclamé béni.

Le futur empereur du Japon est en visite en France

Le futur empereur du Japon effectuera sa première visite officielle dans l’Hexagone du 7 au 15 septembre, invité par le gouvernement français à l’occasion du 160e anniversaire des relations d’amitié franco-japonaise.

Akihito abdiquera le 30 avril 2019, et cédera sa place à son fils, le prince Naruhito, dès le lendemain 1er mai. Son avènement marquera par la même occasion l’entrée du Japon dans une nouvelle ère, qui remplacera l’ère actuelle Heisei. La date du 30 avril n’a pas été choisie au hasard : le 29 avril 1926, son père, l’empereur Hirohito, accédait au trône et y demeura jusqu’en 1989.

Jadis considéré comme figure divine, l’empereur est défini par la Constitution japonaise comme un “symbole de l’Etat et de l’unité du peuple” mais n’a aucun pouvoir politique. Akihito, qui est âgé de 84 ans, avait créé la surprise en 2016 en annonçant son intention d’abdiquer en invoquant son âge avancé et des problèmes de santé. La dernière abdication d’un empereur au Japon remonte à 1817.

Plus de 13.000 Français sont établis au Japon et environ 30.000 Japonais vivent en France, selon le Quai d’Orsay.

Le fait que ce voyage commence par Lyon ne doit rien au hasard. Il rappelle l’histoire qui lie le Japon à Lyon, vieille de plus de 150 ans. Dans les années 1850, l’économie lyonnaise de la soie, dévastée par une épidémie qui décime les élevages de vers à soie de la région, trouve son salut à Yokohama. Les soyeux lyonnais vont y chercher des balles de soie, mais également de nouvelles espèces de vers résistantes aux maladies. Et sauvent ainsi leur industrie. Les Lyonnais installent des filatures au pays du Soleil-Levant, et Lyon accueille en 1860 le premier consulat japonais d’Europe.

Cinq des meilleurs temples de Kyoto

Kyoto a des dizaines de milliers de temples bouddhistes et de sanctuaires shintoïstes à travers toute la villes. Voici six des plus atmosphériques…

Fushimi Inari

Cela vaut la peine de voir ce sanctuaires sur une colline à la lisière de Kyoto dans le sud.
C’est l’un des sanctuaires shintoïstes les plus importants et les plus impressionnant de la ville avec portes torii orangées en forme de tunnel les une après les autres presque à l’infinie !
Les dieux de l’agriculture et du commerce y sont vénérés, les Japonais y affluent pour prier pour le succès de leurs affaires.
Grimpez sur la colline sous les yeux attentifs des renards de pierre, on peut y voir gravées les noms de donateurs pour l’entretien du site.

 

Tofuku-ji Temple

L’automne est le meilleure moment pour visiter ce temple du sud-est de Kyoto. Lorsque ses érables fleurisse c est une fabuleuse exposition de rouge et d’orange (en général dans les deux dernières semaines de novembre).
Le pont Tsuten-kyo et l’allée couverte du temple sont des lieux privilégiés pour les photo et selfie.
La porte colossale du temple et ses imposants bâtiments en bois, construits au fil des siècles, valent particulièrement le détour à tout moment de l’année, tout comme les jardins traditionnels de galets et de mousses du Hojo, ou encore les hortensias et azalées.

Continuer la lecture de « Cinq des meilleurs temples de Kyoto »

Tremblement de terre puissant sur l’île japonaise du Nord de Hokkaido

Le séisme de magnitude 6,6 a frappé près de la ville de Chitose sur l’île de Hokkaido, à environ 3,08 heures heure locale jeudi matin, déclenchant des glissements de terrain, la fermeture d’un aéroport et une coupure de courant générale. Il a fait au moins neuf morts et une trentaine de personnes sont portées disparues.

Des militaires des Forces d’autodéfense sont arrivés sur place pour participer aux opérations de sauvetage: 25.000 hommes au total sont attendus. «Nous allons faire tous nos efforts pour sauver les vies», a déclaré le Premier ministre Shinzo Abe suite à une réunion de crise.

Le Japon est situé à la jonction de quatre plaques tectoniques et subit chaque année quelque 20% des séismes les plus forts recensés sur Terre.

Carte en ligne les nombreux spots qui offrent une vue sur le Mont Fuji

Le Japon Map Center a publié une carte en ligne montrant les endroits d’où le Mont Fuji peut être vu à travers tout le Japon. Le célèbre volcan 3 776-mètre peut être observé jusqu’à 300 km de distance.

La carte, intitulée Fuji-San koko, qui se traduit à peu près comme le Mont Fuji ici, superpose les marques sur une carte du Japon pour montrer d’ou devrait être visible le volcan si aucun obstacle n’est sur le chemin. La carte a été compilée par des calculs topographiques.

Selon la carte, le point le plus éloigné à partir duquel le Mont Fuji peut être observé est le Irokawa Fujimi Mountain Pass dans la préfecture de Wakayama, 323 km au sud-ouest. Il peut également être vu de l’île de Hachijo, 271 km au sud, ou aussi loin au nord que le Mont Hanazuka dans la préfecture de Fukushima, à 308 km.

Le site montre également le types de photos possibles à certains endroits, tels que le diamant Fuji appelé-un phénomène naturel qui se produit lorsque le soleil se lève ou se couche derrière la montagne, ce qui donne un bel effet sur le sommet comme un diamant étincelant.

La carte peut également être consultée en anglais. Le Centre prévoit de fournir des explications détaillées en anglais sur la façon de l’utiliser d’ici la fin de l’année, a déclaré MrTakemura responsable du projet.

Le Japon Map Center Mont Fuji