Dans un coin de ce monde (titre japonais : Kono sekai no katasumi ni)

auteur : Fumiyo Kōno          éditeur japonais : Futabasha

Fumiyo Kōno est née à Hiroshima le 28 septembre 1968. Elle est surtout connue pour son manga Le pays des cerisiers (titre japonais : Yūnagi no machi, Sakura no kuni). En 2004, elle reçoit le Grand Prix du Japon Media Arts Festival et le Prix de la nouveauté du Prix culturel Osamu Tezuka.

  Continuer la lecture de « Dans un coin de ce monde (titre japonais : Kono sekai no katasumi ni) »

La guerre et les Japonais, 60 ans après l’indépendance

Le 18 mai 2012, la réunion sur le bombardement d’Uma-machi (馬町爆撃を語ろう会) s’est déroulée à Kyoto, soixante ans après la Seconde Guerre mondiale. Où est Uma-machi ? C’est le quartier qui se situe en bas du temple Kiyomizu (清水寺), le temple le plus visité de Kyoto pour son paysage magnifique visible depuis la terrasse. Certains guides mentionnent que la ville de Kyoto n’a jamais été pilonnée, mais elle a subi une vingtaine de bombardements aériens qui ont tué au moins trois cents personnes. Le quartier en question a été attaqué la nuit du 16 janvier 1945. 140 immeubles ont été endommagés et plus de 90 personnes ont été tuées ou blessées. A cause du silence sur ces événements, ces vérités sont malheureusement peu connues des touristes qui visitent Kyoto.

 

Continuer la lecture de « La guerre et les Japonais, 60 ans après l’indépendance »

Château -partie 3, le château de Himeji-

Le château de Himeji (姫路城) est classé au trésor national ainsi qu’au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1993. Il est surnommé « Shirasagi-jo (白鷺城) », littéralement « château du héron blanc », car ses formes font penser à cet oiseau battant des ailes. Malgré son aspect splendide, il a été construit à l’époque dans un but militaire.

Le château est entouré de gros murs d’enceintes en pierres de sorte que les ennemis ne puissent pas attaquer ou parvenir jusqu’au château. Même s’ils parviennent à entrer, ils sont forcés de faire un long détour avant d’arriver à la porte principale. Ils sont alors à la merci des combattants munis de fusil ou d’arcs et de flèches, en position de défense, derrière les meurtrières.

Continuer la lecture de « Château -partie 3, le château de Himeji- »

Pachinko

Le Pachinko (パチンコ) est un flipper vertical avec plusieurs petites billes en métal. Le but consiste à projeter les billes le long du panneau vertical garni de clous et à les faire pénétrer dans des trous pour gagner de nouvelles billes. L’origine de ce jeu japonais remonte aux années 1920. Alors qu’il était illégal pendant la Seconde Guerre mondiale, il est maintenant l’un des plus grands divertissements populaires.

Les jeux d’argent sont théoriquement interdits au Japon et les joueurs ne peuvent pas directement gagner de monnaie. Donc, ils échangent d’abord les billes gagnées contre des cadeaux, des paquets de tabac ou des gâteaux. Ils vont ensuite au guichet, qui se trouve toujours à côté de l’entrée, pour les échanger contre des espèces. Pour les joueurs qui veulent gagner de l’argent, les cadeaux ne sont que des jetons d’échange.

JSS