Miso, pâte de soja fermenté

Le miso (味噌, みそ) est un aliment fermenté, à base de soja, de sel et d’aspergille (kouji, 麹). Ce dernier est produit à partir des céréales comme le riz ou l’orge ou des légumes secs. Dans les tonneaux, plusieurs sortes de miso sont laissées au repos : aka-miso (赤味噌, miso rouge), shiro-miso (白味噌, miso blanc), kara-miso (辛味噌, miso piquant) et ama-miso (甘味噌 miso doux).

 

Le miso est souvent utilisé dans la cuisine japonaise. Le plat le plus typique est le misoshiru (味噌汁), la soupe de miso. Le riz et le misoshiru sont la base des mets japonais. Malgré l’occidentalisation des habitudes alimentaires des Japonais, le misoshiru est toujours aimé de tous.

 

Continuer la lecture de « Miso, pâte de soja fermenté »

Sushi -partie 2-

Généralement, on peut manger les sushi avec les mains. Mais si cela vous rebute, vous pouvez utiliser des baguettes. C’est du côté du poisson que l’on doit mettre du shoyu (醤油), sauce de soja, et non du côté du riz dont les grains risquent de se détacher une fois trempés. Quand ils sont assaisonnés au sel ou au tare (タレ), une sauce corsée, on les mange sans shoyu car c’est la meilleure façon de les savourer.

Continuer la lecture de « Sushi -partie 2- »

Sushi -partie 1-

Le riz et le poisson constituent deux aliments essentiels des Japonais. Utilisant ces deux aliments, le sushi (寿司 ou 鮨) est un des plats les plus appréciés des Japonais depuis longtemps. Quand on mange la boulette de riz et son accompagnement, chaque goût et sensation dans la bouche s’harmonisent et la saveur complexe se diffuse. Entre autre, le nigiri-zushi (握り鮨) est une bouchée de riz avec une tranche de poisson (N.B : nigiru / 握る veut dire serrer). Dans le monde du sushi, on appelle cet accompagnement « neta (ネタ) ». La plupart sont des poissons à chair blanche et rouge ou des fruits de mer comme les crevettes, le calmar et divers coquillages (ebi, ika, kai / 海老, イカ, 貝). Le choix est très varié. Et on appelle le riz qui forme la base « shari (シャリ) » (N.B : ce mot shari Continuer la lecture de « Sushi -partie 1- »