Shinichi Suzuki photographe 1835-1918

Voici plusieurs photos du Japon de la fin des années 1800.

Celle ci sont prises par Shinichi Suzuki (1835-1918) qui a photographié le Japon pour le magazine d’actualité appelé L’Extrême-Orient (The Far East), pendant les années 1870.

Après que l’entreprise familiale specialisé dans le bois et l’osier fut détruite par un tsunami en 1854, Suzuki a voyagé à Yokohama où il est devenu un photographe établi.

Beaucoup de ses photographies étaient colorées à la main, c’est pourquoi elles paraissent plus réalistes et modernes que les photos en noir et blanc.

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”1″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

Oyasumi nasai (bonne nuit)

Oyasumi nasai( bonne nuit)
Oyasumi nasai (bonne nuit)

Bonne nuit!

Oyasumi nasai (bonne nuit) regardez l’oreiller incroyablement inconfortable, c’est parce que les coiffures de geisha prennent de nombreuses heures à être créer.

Si elle abime sa coiffure dans la nuit, la geisha devra revoir le coiffeur, ce qui n’est pas seulement coûteux mais aussi prends beaucoup de temps. Photo prise dans les années 1920 à Kyoto.