Kennin-ji

kenninji

Le Kennin-ji (建仁寺) est situé dans l’arrondissement de Higashiyama-ku à Kyoto, au Japon, dans le quartier touristique de Gion. Il fut nommé Gozan (五山, l’un des cinq grands temples de Kyōto) en 1334. Il contrôle actuellement presque 70 temples annexes.

L’ensemble des bâtiments date du XVIIIe siècle à l’exception de la chūmon (中門, porte centrale) qui date de la création du temple et la pagode à cinq étages, Yasaka-tō (八坂塔), érigée en 1440 et restaurée en 1618. Le temple contient également 3 jardins zen.

En 1202, le temple Kennin-ji fut fondé par le moine Eisai (栄西) à la demande de Minamoto no Yoriie (源頼家). C’est le plus vieux temple zen de Kyoto, les bâtiments sont magnifiques et s’ouvrent sur un jardins sec, un jardin de thé et un jardin de mousse et de roches.

Le jardin Daiôen (大雄苑) est constitué par de la mousse verte et des grandes pierres sur du sable blanc, un très beau jardin Zen.

Le jardin Chôontei (潮音庭) est une cour carré offrant une particularité rare de pouvoir être admirer et être aussi belle de tous les côtés.

Le jardin ○△□no niwa (○△□乃庭) représente six pensées principales du bouddhisme ésotérique (密教). Le ○ signifie l’eau, △ signifie le feu et □ signifie la terre. L’aspect principal de l’univers est d’être constitué par des formes simples.

jardin zen kennin ji

jardin zen kenninji

L’expression « Cinq grands temples » (五山, Gozan) se réfère à dix temples bouddhistes japonais de la branche Zen et de l’école Rinzai (il y a trois écoles du bouddhisme Zen: Rinzai, Sōtō et Ōbaku).

Continuer la lecture de « Kennin-ji »

Parapluie Japonais

Wagasa
Wagasa

Le parapluie japonais est fait avec du papier japonais (washi) ou un chiffon de soie avec du bambou. Il a été très utilisé et nécessaire dans la vie quotidienne dans l’ancienne capitale du Japon, Kyoto. Il a été largement utilisé pendant la période Heian et Kamakura (794 – 1333) jusqu’à ce que le parapluie de style occidental soit introduit à partir de la période Edo et Meiji (1603-1912).

Au cours des dernières années, les parapluies japonais sont fondamentaux pour le Kabuki, la cérémonie du thé, la danse japonaise, les cérémonies traditionnelles et festivals dans les sanctuaires et les temples. Ils sont également couramment utilisés comme accessoires intérieurs.

Il existe trois types de Wagasa: un parapluie (Wagasa), un parasol pour danser (Maigasa) et un parasol (Higasa).

Wagasa
Le papier Washi est graissé et il peut être utilisé comme un parasol. C’est un parapluie plus solide et résistant. L’élégance et la beauté de la couleur du papier Washi mets en valeur le style japonais. Il est également populairement choisi comme un élément commémoratif pour le mariage ou un cadeau pour des occasions de célébrations.

Maigasa
C’est un parasol pour la danse. Il est utilisé pour la danse japonaise et les chansons folkloriques. Il est léger et facile à utiliser pour la danse. Les parasols sont magnifiquement conçus non seulement pour la danse mais sont aussi utiles dans la vie quotidienne.

Higasa
Ce parasol n’est pas graissé et a une couleur vive. Il ajoute de la couleur aux différents événements de la vie tels que la cérémonie de mariage et la fête des sept ans, cinq ans et trois ans de la vie des petits japonais.

Higasa
Higasa

 

Histoire du Japon 日本の歴史

L’histoire du Japon est subdivisée en 14 périodes.
Préhistoire

Les îles de l’archipel nippon étant reliées entre elles et au continent par la glace, plusieurs colonisations ont eu lieu pendant l’ère glaciaire. Les premiers Homo sapiens seraient arrivés dans l’archipel d’Okinawa par le Pacifique. D’autres groupes, venus de Sibérie, les Aïnu, se sont installés au nord de l’archipel avant de le conquérir complètement.  Suite à la fonte des glaciers à la fin du Pléistocène, les îles s’isolèrent et l’archipel prit sa forme actuelle. Cette période correspond à la découverte de vieilles pierres polies datant d’environ 30 000 ans av. J.-C. Vers -13 000, la population (Aïnous) était majoritairement composée de chasseurs et de pêcheurs. Leurs descendants sont aujourd’hui très peu nombreux et regroupés sur l’île d’Hokkaido. Continuer la lecture de « Histoire du Japon 日本の歴史 »