Pérégrinations des tableaux du temple Ryoanji

Le temple bouddhiste Ryoanji (Ukyo-ku, Kyoto), un des temples classés patrimoine mondial de l’UNESCO, est connu pour son jardin de quinze pierres. Cependant, depuis 2010, il abrite six tableaux du 17ème siècle peints sur des portes coulissantes vendues puis retours au temple après un long voyage.

Le temple a retrouvé ces tableaux aux enchères de la Christie’s, entreprise adjudicative américaine, et les a recouvré pour la somm 73 800 euros. Ils ont été rendus au public en décembre 2010.

 

Il semblerait qu’un artiste du clan Kano, grande famille de peintres, ait réalisé ces tableaux à l’occasion de la construction du temple Seigen-in en 1606, au sein du temple Ryoanji. Les quatre tableaux font partie du « Gunsen-zu » (première photo), une série de vingt portes coulissantes dessinées sur le modèle des ermites chinois. Les deux autres sont appelés « Kinkishoga-zu » (photo ci-dessus).

 

Le temple Ryoanji, souffrant de difficultés financières lors du mouvement d’abolition du Bouddhisme à la fin du 19ème siècle, avait vendu ces tableaux en 1895, par l’intermédiaire d’un autre temple, à Ito-Den-emon (photo), surnommé le roi du charbon de Chikugo, l’un des anciens départements du sud. Par la suite, ces tableaux auraient été vendus à plusieurs fois à l’intérieur du pays. C’est une histoire digne d’un roman qu’ils soient finalement rentrés au temple d’origine.

 

JSS