Les industries du sexe et du jeu d’Osaka s’abstiennent volontairement d’ouvrir pendant le G20

Dans le quartier chaud de Tobitashinchi, à Osaka, les clients potentiels à la recherche de services liés au sexe trouveront probablement des rideaux blancs pendant le sommet du Groupe des 20.

Les industries du sexe et du jeu d’Osaka s’abstiennent volontairement d’attirer les clients vers leur paradis, lorsque les dirigeants du monde et leurs délégations se rendent au sommet le 28 et 29 juin.

Les 159 entreprises affiliées à la coopérative Tobitashinchi Ryori Kumiai suspendront leurs activités pendant deux jours.

Des affiches ont été placées aux coins des rues du quartier: «Fermeture temporaire les 28 et 29 juin en raison du Sommet du G20 à Osaka en 2019». Les affiches portent le slogan: «Faisons en sorte que tout soit réussi ensemble».

Chaque nuit, des salaryman et des touristes affluent dans les rues étroites de Tobitashinchi, bordées de sex-shops. Ils peuvent regarder à travers les «vitrines» pour voir les femmes disponibles afin de satisfaire leurs désirs charnels.

Mais maintenant, les devantures de ces sex-shops sont recouvertes de rideaux blancs spécialement pour l’occasion du G-20.

L’association a déclaré qu’elle n’avait pas reçu d’ordre du gouvernement central, des bureaux municipaux ou de la police pour prendre de telles mesures. Les membres ont déclaré qu’ils avaient pris la décision volontaire en novembre 2018 «d’éviter la confusion et de maintenir l’ordre».

“Nous ne pouvons pas causer de chaos inattendu et déranger la police”, a déclaré l’association.

Des membres de l’association patrouillent également dans les rues pour maintenir l’ordre. Une entreprise de sécurité privée sera embauchée pour cette tâche les 28 et 29 juin.

La police de la préfecture d’Osaka, appuyée par des policiers japonais d’autres régions, seront plus que 32 000 pour des raisons de sécurité lors du sommet du G-20, le premier organisé par le Japon.

Les dirigeants mondiaux devraient rester dans des hôtels dispersés dans le centre-ville d’Osaka et se rendre dans le lieu principal du sommet, forçant la police à couvrir une vaste zone.

Contrôles de la circulation à grande échelle du 27 au 30 juin, y compris la fermeture de l’autoroute Hanshin dans le centre-ville, à l’exception de quelques heures entre minuit et l’aube.

C’est ce que l’on appelle l’harmonie du pays au Japon. Il est évident que pour la France c’est de la science-fiction…. Et c’est bien regrettable !