La bière Japonnaise

La bière au Japon a vu le jour au XVIIe siècle à l’époque d’Edo, lorsque les Néerlandais ont ouvert une brasserie pour les marins travaillant sur la route commerciale entre le Japon et l’Empire néerlandais. Le brassage commercial de style japonais a été exporté vers une grande partie de l’Asie du Sud-Est.

La bière est la boisson alcoolisée la plus populaire au Japon, représentant près des deux tiers des 9 milliards de litres d’alcool consommés par an. À la fin du XIXe siècle (début de la période japonaise Meiji), des brasseurs allemands sont arrivés.

Les principaux brasseurs sont Yebisu, Asahi, Kirin, Sapporo et Suntory tandis que les petites brasseries locales fournissent des bières de dégustation distinctes. Les bières lager sont les plus courantes, mais malheureusement, les « bières » à teneur réduite en céréales appelées « Happoushu » (la bière à faible malt, littéralement la boisson alcoolisée pétillante) ont conquis une grande partie du marché, car la taxe est plus faible sur ces produits.

Parce que les lois sur l’alcool au Japon exigent que la bière soit taxée en fonction de sa teneur en malt, d’autres boissons ressemblant à de la bière ont été créées par les brasseurs japonais qui contiennent moins de malt et sont donc moins chers à vendre.

Les trois rangs actuels de la bière sont les suivants:

Bière (comme en France)
Bière ordinaire avec teneur régulière en malt. En raison de l’imposition plus élevée, elle coûte plus cher que les deux ci-dessous.

Happoshu Happoshu
Happoshu (lit. «alcool pétillant», également connu sous le nom de bière à faible malt) est une invention relativement récente par les entreprises brassicoles japonaises. Il a une saveur similaire et la teneur en alcool que la bière, mais avec moins de malt, ce qui donne un goût différent, plus léger. En raison de la teneur en malt inférieure, l’happoshu est taxé différemment de la bière et coûte moins cher.

Nouveau genre (Shin Janru)
Une bière d’un nouveau genre (également connue sous le nom de « troisième bière » ou « daisan no bâru ») est le développement le plus récent dans l’industrie de la bière japonaise. Afin de contrer les changements fiscaux qui ont reclassé la teneur en malt de la bière et par la suite augmenté le prix de l’happoshu, cette nouvelle bière ne contient pas de malt. En conséquence, elle peut être vendu à un prix encore plus bas.