Hanafuda

Les hanafuda sont des cartes à jouer japonaises. Les cartes occidentales sont arrivées au Japon au XVIème siècle mais étaient interdites pour des raisons de mœurs. Au début du XIXème siècle, les hanafuda ont été inventées pour déjouer les interdictions. Le jeu est composé de 12 séries, correspondant aux 12 mois de l’année. Chaque série comprend 4 cartes pouvant représenter une plante, un animal ou un élément naturel ou de la vie quotidienne :

–          le premier mois de l’année comprend la grue (鶴 tsuru) et le pin (松 matsu),

–          le second mois de l’année comprend le prunier (梅 ume) et la fauvette,

–          le troisième mois de l’année comprend le cerisier (桜 sakura) et le rideau,

–          le quatrième mois de l’année comprend la glycine (藤 fuji) et le coucou,

–          le cinquième mois de l’année comprend l’iris (菖蒲 ayame),

–          le sixième mois de l’année comprend la pivoine (牡丹 botan) et le papillon,

–          le septième mois de l’année comprend le lespedeza (萩hagi) et le sanglier,

–          le huitième mois de l’année comprend les herbes de pampa japonaises (薄susuki), les oies et la pleine lune,

–          le neuvième mois de l’année comprend le chrysanthème (菊 kiku) et la coupe de sake,

–          le dixième mois de l’année comprend l’érable (紅葉 momiji) et le cerf,

–          le onzième mois de l’année comprend le saule (柳 yanagi), la pluie (雨, ame) et l’hirondelle,

–          et enfin le douzième et dernier mois de l’année comprend le paulownia (桐kiri)  et le phoenix.

 

Les japonais apprennent ainsi le nom des plantes et des animaux en jouant aux cartes en famille.