Le tourisme de masse est il une catastrophe pour la planète ?

Encore la construction d’un Hotel dans Kyoto.

Le tourisme de masse est il une catastrophe pour la planète ?

Aucun doute à ce sujet, oui absolument.

Pour l’avoir vécu à Kyoto, de quelques millions de touristes en 2014 à 35 millions 5 ans plus tard, on a connu le cauchemar du tourisme de masse avec tous ses effets négatifs pour les habitants, le patrimoine et la nature.

Quelques chiffres à rappeler :

Sur 10 euro seulement à peine 2 sont bénéfique au pays de destination.

95% des touristes vont dans 5 % des lieux touristiques.

De très gros bénéfices très mal repartis, le pays qui bénéficie le plus du tourisme mondial c’est le Luxembourg, non pas paradis touristique mais paradis fiscal !

Une excellente émission à écouter sur le sujet : Géopolitique, le débat

Vers une nouvelle carte du tourisme international?

La carte mondiale du tourisme sera-t-elle différente après la pandémie de la Covid-19 ? Les touristes ont-ils conscience de leur influence géopolitique par l’intermédiaire de leur choix de lieu de vacances ?

https://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200816-vers-une-nouvelle-carte-tourisme-international

Go To Travel…au Japon !

Pour tous les habitants du japon (résidents) sauf Tokyo, l’agence du tourisme Japonais lance une campagne Go To Travel pour tenter de soutenir le tourisme au Japon qui est complètement sinistré.

Comme vous l’avez peut-être entendu, la campagne «Go To Travel» de l’agence du tourisme Japonais a débuté le 22 juillet 2020. Dans le cadre de cette campagne, un maximum de 35% de réduction sera appliqué aux réservations d’hébergement domestique pour les personnes vivant au Japon qui satisfont aux exigences fixées par l’Agence japonaise du tourisme, jusqu’à 14000 yens par personne et par nuit.

Pour plus d’informations sur cette campagne, veuillez visiter le site officiel de l’Agence japonaise du tourisme. Agence du tourisme Japonais

2900 visiteurs au Japon en Avril 2020

Suite au virus en provenance de chine le tourisme c’est complètement effondré au Japon. 2900 visiteurs seulement en avril 2020 pour tout le Japon au lieu de 2 926 685 en 2019.

Qui va payer la note ? Pékin ? il serait temps d’y songer !

Nous vous recommandons d’écouter le podcast de l’excellente émission Géopolitique le Débat sur RFI : Sanctionner la Chine?

La responsabilité de la Chine de Xi Jinping dans la pandémie mondiale est avérée. Quelle qu’elle soit, l’origine du virus trouve sa source à Wuhan, ville chinoise.

Davantage que des accusations, c’est la mise en cause du système chinois qui prévaut désormais face à ses agissements faits de dissimulation, de mensonges et de manipulations des statistiques qui ont ralenti la prise de conscience du drame qui se préparait. Contrairement à ce que clame Pékin, le système chinois n’est-il pas la plus grande faiblesse de la Chine ?

Invités :

– Valérie Niquet, responsable du Pôle Asie à la Fondation pour la Recherche Stratégique. Auteur de « La puissance chinoise en 100 questions. Un géant fragile ? » aux éditions Tallandier.

– Jean-Pierre Cabestan, directeur de Recherche au CNRS et professeur à l’Université baptiste de Hong Kong. Auteur de « Demain la Chine : démocratie ou dictature ? ».

http://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200425-sanctionner-la-chine

Hôtels fantômes…

Des hôtels vides, voir fermé, des chambres pour deux à 10 euro la nuit avec tout le confort et flambant neuf, c’est possible sur Kyoto actuellement. Avec ces 130 000 chambres d’hôtel et certainement plus de 150 000 pour la fin d’année la ville est devenu un dortoir géant pour touristes fantômes !

Conclusion tout accès sur le tourisme est ultra dangereux, entre les virus chinois récurant, les tremblements de terre, les tsunami etc…

En tous les cas c’est le meilleur moment pour visiter la ville et ses fabuleux temples tranquillement.

Kyoto comme il y a 8 ans !

En 2019 Kyoto est devenu une ville en surpopulation touristique et surtout avec beaucoup de chinois, ce qui semble normal puisqu’ ils sont plus nombreux et très proche. Il faudrait limiter le nombre de touristes chinois pour rééquilibré. Cela permettrai d’éviter le mécontentement des habitants locaux et l’énervement des autres touristes venant du monde entier.

Le résultat de la pollution touristique non maitrisée a été très négatif puisque Kyoto est devenu une des 10 villes au monde à éviter ! comme Venise, Dubrovnic, Barcelonne…. Bref un véritable gâchis.

En attendant aujourd’hui la ville est redevenue très agréable car beaucoup moins de touristes étrangers en raison du virus en provenance de Chine, soit une baisse de 80% environ. En revanche les Japonais qui avaient déserté Kyoto commencent à revenir ce qui est une grande joie pour nous aussi.

Le temple de Toji de Kyoto

Le temple de Toji, qui date de 794, est connu pour sa haute tour de pagode (la plus haute du Japon) et pour son marché aux puces le 21 de chaque mois (appelé « Kobo-san » ) textiles, céramiques, meubles etc…

Le temple de Toji a été fondé sur les ordres impériaux de l’empereur Kammu pour prier pour la paix nationale et en 823 a été donné à Kobo Daishi (aka Kukai), le fondateur de l’école Shingon du bouddhisme japonais.

Le hall principal en bois (Kondo) date de 1603 et a été construit par Hideyori, le fils du seigneur de guerre Hideyoshi Toyotomi dans une combinaison de styles japonais, chinois et indiens. Ce bâtiment contient des statues du Yakushi (Bouddha de guérison) et de ses assistants Nikko et Gakko.

La pagode de cinq étages du temple de Toji date à l’origine de 826 et a ensuite été reconstruite en 1644. La tour de 55m de haut est la plus grande au Japon. L’intérieur de la pagode n’est plus ouverte au public. Il y a des illustrations bouddhistes ésotériques (Mikkyo) à l’intérieur.

Continuer la lecture de « Le temple de Toji de Kyoto »

Park Hyatt Kyoto encore une nouvelle adresse de luxe à Kyoto

Park Hyatt a ouvert sa deuxième propriété au Japon à Kyoto, après Park Hyatt Tokyo qui a ouvert en 1994. L’hôtel est situé dans les collines de Higashiyama, dans le quartier à moins de 1,5 km de la gare de Kyoto où de nombreux sites emblématiques du patrimoine mondial de l’UNESCO existent.

Le Park Hyatt Kyoto abrite 70 chambres avec neuf suites et la plupart des chambres peuvent profiter de vues exceptionelles sur l’emblématique pagode Yasaka. La conception et la construction de l’hôtel intègrent l’architecture traditionnelle japonaise et l’artisanat artisanal.

Continuer la lecture de « Park Hyatt Kyoto encore une nouvelle adresse de luxe à Kyoto »