Le Japon refuse l’entrée de certains étrangers.

Le Japon a refusé l’entrée au cours du week-end à huit étrangers qui avaient récemment été dans la province chinoise du Hubei, secrétaire en chef du Cabinet Yoshihide Suga a déclaré aux journalistes lundi.

Cette décision fait suite à l’annonce faite vendredi par le Japon que les étrangers qui se trouvaient dans la province du Hubei, où se trouve le nouvel épicentre du coronavirus de Wuhan, se verront refuser l’entrée au cours des 14 derniers jours. Les personnes munis d’un passeport délivré dans la province du Hubei sont également interdites. L’interdiction est entrée en vigueur samedi à 00h01.

Cinq personnes se sont vu refuser l’entrée samedi, et trois autres ont été refusées dimanche. Suga n’a pas mentionné leurs situations spécifiques ou nationalités.

Continuer la lecture de « Le Japon refuse l’entrée de certains étrangers. »

Les problèmes touristiques croissants pourraient-ils détrôner le maire de Kyoto?

Les électeurs de Kyoto se rendent aux urnes ce dimanche pour voter aux élections municipales qui auront un impact sur les futures politiques de la ville en matière de tourisme national et international, à un moment où les préoccupations des électeurs concernant les problèmes d’un trop grand nombre de touristes sont primordiales.

Le maire sortant Daisaku Kadokawa, 69 ans, est à la recherche d’un quatrième mandat. Il a le soutien du Parti libéral-démocrate au pouvoir et de Komeito, ainsi que du Parti démocratique constitutionnel du Japon, du Parti social-démocrate et du Parti démocratique pour le peuple.

Ses adversaires sont Kazuhito Fukuyama, 58 ans, soutenu par le Parti communiste japonais Reiwa Shinsengum et aussi le seul parti ecolo du Japon. Shoei Murayama, 41 ans, qui se présente sans affiliation à un parti.

Continuer la lecture de « Les problèmes touristiques croissants pourraient-ils détrôner le maire de Kyoto? »

La clientèle chinoise un cauchemar à Kyoto!

Toute la petite communauté française de Kyoto se connait et ils nous arrive d’aller diner tous ensemble chez des amis restaurateurs français. Ce jour-là nous avons assité à une scène qui était surréaliste avec un couple de chinois incroyablement horrible et pénible. Cette scène est le reflet que nous rencontrons au quotidien avec l’afflux excessif de chinois au Japon.

Un client chinois avec sa femme se sont installés à une table qui était déjà réservé à d’autres clients.

L’homme était bruilland et téléphoné dans le restaurant. Le serveur Japonais lui a demandé de s’arrêter, mais le client n’a rien fait, alors le patron est intervenue en lui demandant de s’arrêter immédiatement.

Ce client chinois a répondu que ce n’est pas écrit dans le restaurant que l’on ne pouvait pas téléphoner et qu’il était le client et donc il pouvait faire ce qu’ il veut,

Le patron lui ai dit que c’est très impolis de téléphoner dans un restaurant et irrespectueux Il lui ai demandé de partir avec sa femme car leur attitude était très violente et désagréable.

Le client chinois ne voulais pas partir et a dit que les Japonais et les Français sont faibles et tous des homosexuels. Que la chine allez rapidement dominer l’occident et le Japon, ainsi que d’autres propos très raciste envers les Français et les Japonais !

Le patron a appelé la police mais ce chinois anonyme s’est enfuit avant.

La nouvelle clientèle touristique chinoises de masse venu de chine ou l’éducation est très rudimentaire est une clientèle difficile qui se comporte très mal dans les lieux public et a fait fuir plus de 50% de touristes Japonais sur Kyoto.

Quelques conseils pour éviter la clientèle chinoise :

1 / Ne venez pas au Japon pendant les vacances des Chinois, juste un cauchemar pour visiter les lieux touristiques.

2/ Evitez les restaurants ou il est écrit chinese menu.

3/ N’allez pas dans les chaines d’hôtels chinoises, vous trouverez pleins d’hôtel Français beaucoup plus tranquilles et agréables.

4/ Si vous louez une maison vérifiez que se sont bien des Japonais et pas des chinois car en cas de non-conformité (presque toujours) ou autres problèmes vous pourrez toujours allez-vous faire voir chez les pékinois !

5/ Soyer patriote achetez Français ou autre mais pas Chinois, Cette dictature devient très dangereuse pour les démocraties.

A voir ou ecouter sur Thinkerview diffusé en direct le 26 novembre 2019 Christophe Stalla-Bourdillon : Propagande et contre-propagande ?

Kyoto ne sait pas ce qu’ elle veut ?

La «pollution touristique» est un problème croissant à Kyoto, où des millers de touristes affluent vers d’anciens sanctuaires et temples.

Avec le tourisme de masse, 31 millions de touristes l’année dernière il ne faut pas s’attendre à avoir une clientèle très raffiné, alors même que la culture de Kyoto est très raffinée, bref cela ne Mach pas du tout et pose de gros problèmes avec les habitants de la ville ainsi que la dégradation visible des sites touristiques, exemple récent le massacre de la foret de bambous à Arashiyama

Les autorités de Kyoto ont interdit la photographie dans certaines parties du quartier des Geisha, en raison de nombreuses plaintes pour harcèlement et mauvais comportement de touristes étrangers dans la quête du selfie parfait.

L’interdiction, introduite récemment sur des rues privées dans le quartier de Gion, inclut une amende pouvant aller jusqu’à 10 000 yens.

En réponse aux plaintes de résidents et d’entreprises, le service local a placé des panneaux près des rues étroites menant à Hanamikoji, avertissant les visiteurs de ne pas prendre de clichés instantanés.

Le quartier abrite des restaurants exclusifsGeiko et Maiko divertissent les clients sur des tatami pendant le dîners kaiseki à plusieurs plats.

Continuer la lecture de « Kyoto ne sait pas ce qu’ elle veut ? »

25ème Conférence Générale de l’ICOM à Kyoto

Du 1er au 7 septembre, Kyoto accueillera des milliers de directeurs de musées, de conservateurs et d’historiens de l’art du Japon et du monde entier lors de l’assemblée générale du Conseil international des musées (ICOM), basé à Paris.

Au cours de la semaine, une gamme d’ateliers, de séminaires et d’événements spéciaux sur la culture, l’art, l’archéologie et les musées aura lieu. Entre autres sujets, les participants discuteront de la manière dont les musées peuvent traiter des thèmes historiques.

Ajoutez à ces dizaines d’ateliers et de sessions conçus pour former les employés de musée, traiter de la préservation archéologique et discuter du rôle des musées dans un monde où il est plus facile que jamais de faire une visite virtuelle.

Continuer la lecture de « 25ème Conférence Générale de l’ICOM à Kyoto »

Les épouses et époux des dirigeants du G20 visitent un temple de Kyoto

Les épouses et époux (des dirigeants participant au sommet du G20 à Osaka se sont rendues vendredi dans un temple célèbre de l’ancienne capitale du Japon, alors que leurs partenaires étaient occupés à discuter de la façon de stimuler la croissance mondiale le premier jour de la réunion de deux jours.

Au total, 1 époux et 18 épouses, dont l’épouse du président français Emmanuel Macron, Brigitte, ont pris le déjeuner et le thé japonais l’après-midi à Kyoto. L’excursion a été organisée par Akie, la femme du Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Continuer la lecture de « Les épouses et époux des dirigeants du G20 visitent un temple de Kyoto »

Le sommet du G20 perturbe la vie des résidents et des touristes à Osaka.

La sécurité au maximum et la circulation totalement contrôlé à grande échelle pour le sommet du Groupe des 20 qui se tient sur deux jours à Osaka ont des conséquences sur la vie des résidents et des touristes.

La ville est en alerte depuis le premier jour du sommet, vendredi. Un hélicoptère a survolé le centre de conventions Intex Osaka, principal lieu du sommet de Sakishima, une île artificielle et de nombreux policiers ont été déployés autour du site.

Les autoroutes menant à Sakishima ont été fermées tôt jeudi matin et tous les véhicules à proximité ont été inspectés ou déplacés par la police.

Continuer la lecture de « Le sommet du G20 perturbe la vie des résidents et des touristes à Osaka. »

Les industries du sexe et du jeu d’Osaka s’abstiennent volontairement d’ouvrir pendant le G20

Dans le quartier chaud de Tobitashinchi, à Osaka, les clients potentiels à la recherche de services liés au sexe trouveront probablement des rideaux blancs pendant le sommet du Groupe des 20.

Les industries du sexe et du jeu d’Osaka s’abstiennent volontairement d’attirer les clients vers leur paradis, lorsque les dirigeants du monde et leurs délégations se rendent au sommet le 28 et 29 juin.

Les 159 entreprises affiliées à la coopérative Tobitashinchi Ryori Kumiai suspendront leurs activités pendant deux jours.

Des affiches ont été placées aux coins des rues du quartier: «Fermeture temporaire les 28 et 29 juin en raison du Sommet du G20 à Osaka en 2019». Les affiches portent le slogan: «Faisons en sorte que tout soit réussi ensemble».

Chaque nuit, des salaryman et des touristes affluent dans les rues étroites de Tobitashinchi, bordées de sex-shops. Ils peuvent regarder à travers les «vitrines» pour voir les femmes disponibles afin de satisfaire leurs désirs charnels.

Continuer la lecture de « Les industries du sexe et du jeu d’Osaka s’abstiennent volontairement d’ouvrir pendant le G20 »