Coronavirus encore une saloperie chinoise !

Ce peuple malveillant qui rêve de dominer le monde avec leur philosophie pourrie ferait mieux d’apprendre l’hygiène avant!!

Par deux fois ces crasseux mettent l’humanité en danger. Il suffit de les observer pour voir qu’ils sont bruyants, malpolies, crachent par terre, mentent en permanence sans parler des nombreux vols et autres problemes constaté au Japon, bref un véritable cauchemar !

Les japonais eux-mêmes surnomme Kyoto : China city ! Il faudrait mettre des quotas et réduire le nombre de touristes chinois.

Tous les touristes en général à Kyoto se plaignent du nombre excessif de chinois et de leur attitude insupportable de nouveaux riches sans éducation.

Dans les médias et réseaux sociaux Kyoto est devenu l’une des 10 villes dans le monde à éviter !

Il est grand temps que l’occident se réveille face au danger chinois et surtout évitez d’acheter chinois, évitez d’aller en Chine !

La saison des cerisiers en fleurs au Japon sera une semaine plutôt en 2020

Les cerisiers en fleurs du Japon sont l’un des plus grands spectacles du pays avec des touristes affluant dans tout le pays pour regarder les Sakura dans toutes leur splendeurs.

Cette année, la saison devrait commencer assez tôt, ce qui pourrait signifier un changement d’itinéraires pour les touristes qui espèrent assister au spectacle.

Selon l’Université du Kansai, on estime que 63 millions de personnes voyagent chaque année dans le pays pour voir les cerisiers.

Typiquement, la saison commence en avril, mais cette année s’est prévu environ une semaine plus tôt, ont déclaré les prévisionnistes à Nihon Kisho. La société japonaise de prévisions météorologiques a prédit que la saison des cerisiers en fleurs débutera le jeudi 19 mars 2020.

Les fleurs ne fleurissent généralement que pendant une semaine, de sorte que les visiteurs qui espèrent assister au spectacle peuvent avoir besoin de revoir leurs plans de voyage.

Les prévisionnistes disent qu’un printemps chaud tôt donne des cerisiers en fleurs plus tôt à Tokyo, avec la pleine floraison aux alentours du vendredi 27 Mars. C’est sept jours plus tôt que la moyenne pour la capitale japonaise.

Les cerisiers en fleurs ne sont pas uniques à la nation japonaise, mais peut-être aucun autre pays ne prend la saison aussi au sérieux que les Japonais.

La floraison a été célébrée pendant des siècles et joue un rôle important dans la culture japonaise. Ils sont si importants que l’acte de les voir a son propre mot: «Hanami», et des fêtes Hanami ont lieu à travers tout le pays pour coïncider avec les fleurs de sakura.

À Hokkaido au nord du pays, généralement la dernière préfecture où fleurissent les cerisiers en fleurs, les prévisionnistes prévoient que cela se produira cette année dans la dernière semaine de mai.

Le réchauffement climatique ni est certainement pas pour rien, aussi pensé à planter des arbres pour compenser votre empreinte carbone.

Sur ce site vous trouverez un calculateur carbone.

L’ancien siège historique de Nintendo à Kyoto devient un hôtel

Hôtel dans des écoles vides, hôtel dans les temples etc…. bref tout est bon pour faire un hotel à Kyoto, donc voici un nouvel hôtel dans l’immeuble historique (1930) de Nitdendo à Kyoto. (La ville devient un vaste hôtel ou les habitants partent les uns après les autres).

L’immeuble est de par lui-même très beau et authentique, malheureusement ils vont en détruire une bonne partie, c’est vraiment du gâchis.

Au japon il n’existe aucune protection sur le patrimoine en voici la preuve une fois de plus !

Cet immeuble historique devrait être classé au patrimoine commun de Kyoto. Il devrait être interdit de le détruire ou de modifier son aspect extérieur au minimum… mais cela n’existe pas au Japon.

L’hôtel est provisoirement nommé «Projet Kabuyama», l’intérieur sera rénové avec 20 chambres, ainsi qu’un bar, une salle de sport et un spa…

Il convient de préciser que le premier bâtiment ouvert par Nintendo en 1889 (fabricant de cartes à jouer) n’existe plus car détruit il y a moins de 20 ans pour faire un parking ! absolument incroyable et triste !

Cependant, ce bâtiment, «Yamauchi Nintendo», est le premier vrai siège social de l’entreprise, et est resté intacte depuis son ouverture en 1930.

Agoda: Kyoto en tête de liste pour 2020

Kyoto a décroché la première place en tant que destination la plus désirée au monde à visiter dans les années 2020.

L’Asie domine les destinations mondiales des listes de souhaits de voyage pour la prochaine décennie, car les voyageurs d’Asie et d’Occident manifestent une curiosité croissante pour les trésors asiatiques comme Kyoto (Japon) célèbre pour son magnifique patrimoine religieux et son mélange de culture, de nourriture et d’histoire. Suivent Bangkok (Thaïlande) et Bali (Indonésie).

Agoda est une plateforme comme Airbnb, Booking et tant d’autres…La clientèle de cette plateforme est surtout Asiatique.

Toutes ces plateformes prennent entre 20% et 30% de commission de façon divers et déguisé, 15% par le client, 5% par l’hôtel, des taux de change prohibitif etc…

Rapide petit calcul : si vous louez une chambre pour deux personnes à 150 Euro par nuit pendant 5 jours à Kyoto vous payerez 750 Euro dont 20% de commission pour les plateformes, soit 150 euro, le prix d’une nuit !

Ce sont plutôt des voleurs et des sociétés peu citoyennes qui pratiquent la fiscalité agressive et mettent la majorité de leur profits dans des paradis fiscaux. La seul chose ou ils sont excellents c’est le marketing, normal pour abuser des gens il faut bien mettre le paquet !

Donc petite astuce pour les éviter ses commission abusives: si vous avez repéré un hôtel qui vous plait sur une plateforme allez directement sur son propre website en tapant son nom dans un moteur de recherche, en général c’est moins cher puisque plus de commission !

La clientèle chinoise un cauchemar à Kyoto!

Toute la petite communauté française de Kyoto se connait et ils nous arrive d’aller diner tous ensemble chez des amis restaurateurs français. Ce jour-là nous avons assité à une scène qui était surréaliste avec un couple de chinois incroyablement horrible et pénible. Cette scène est le reflet que nous rencontrons au quotidien avec l’afflux excessif de chinois au Japon.

Un client chinois avec sa femme se sont installés à une table qui était déjà réservé à d’autres clients.

L’homme était bruilland et téléphoné dans le restaurant. Le serveur Japonais lui a demandé de s’arrêter, mais le client n’a rien fait, alors le patron est intervenue en lui demandant de s’arrêter immédiatement.

Ce client chinois a répondu que ce n’est pas écrit dans le restaurant que l’on ne pouvait pas téléphoner et qu’il était le client et donc il pouvait faire ce qu’ il veut,

Le patron lui ai dit que c’est très impolis de téléphoner dans un restaurant et irrespectueux Il lui ai demandé de partir avec sa femme car leur attitude était très violente et désagréable.

Le client chinois ne voulais pas partir et a dit que les Japonais et les Français sont faibles et tous des homosexuels. Que la chine allez rapidement dominer l’occident et le Japon, ainsi que d’autres propos très raciste envers les Français et les Japonais !

Le patron a appelé la police mais ce chinois anonyme s’est enfuit avant.

La nouvelle clientèle touristique chinoises de masse venu de chine ou l’éducation est très rudimentaire est une clientèle difficile qui se comporte très mal dans les lieux public et a fait fuir plus de 50% de touristes Japonais sur Kyoto.

Quelques conseils pour éviter la clientèle chinoise :

1 / Ne venez pas au Japon pendant les vacances des Chinois, juste un cauchemar pour visiter les lieux touristiques.

2/ Evitez les restaurants ou il est écrit chinese menu.

3/ N’allez pas dans les chaines d’hôtels chinoises, vous trouverez pleins d’hôtel Français beaucoup plus tranquilles et agréables.

4/ Si vous louez une maison vérifiez que se sont bien des Japonais et pas des chinois car en cas de non-conformité (presque toujours) ou autres problèmes vous pourrez toujours allez-vous faire voir chez les pékinois !

5/ Soyer patriote achetez Français ou autre mais pas Chinois, Cette dictature devient très dangereuse pour les démocraties.

A voir ou ecouter sur Thinkerview diffusé en direct le 26 novembre 2019 Christophe Stalla-Bourdillon : Propagande et contre-propagande ?

Que faire le soir du réveillon à Kyoto ?

Que faire le soir du réveillon à Kyoto ?

Les moines bouddhistes en charge de la gigantesque cloche du réveillon du nouvel an sont très conscients de la lourde responsabilité qu’ils portent à sonner parfaitement la cloche.

Il faut braver le froid pour faire sonner la cloche de Chionin Temple de 70-tonne, il faut la faire sonner 108 fois pour marquer la venue de la nouvelle année.

Frapper une fois est un énorme défi, Il faut une équipe de personnes formées travaillant en tandem.

Selon les croyances bouddhistes, les gens naissent avec 108 désirs qui leur causent la douleur et la souffrance. Les désirs sont enlevés lorsque la cloche est frappée 108 fois.

L’équipe de moines a fait une répétition pratique au temple le 27 décembre pour s’assurer que tout se déroule comme prévu pour la grande nuit.

Dix-sept moines chantaient et transpiraient pour balancer un énorme marteau en bois sur la cloche à la répétition au Temple de Jodo Shu (Secte de la Terre Pure), dans le quartier de Higashiyama a Kyoto.

Un moine accroché se jette à l’envers saisissant la corde la plus épaisse attachée au marteau en bois appelé un “Shumoku”, utilisé pour frapper la cloche. D’autres moines tirent des cordes pour contrôler le marteau en chantant “EEI Hitotsu” (prenez-en un) et “Soore!” (Nous y voilà!). Un bruit sombre et lourd résonne quand la cloche géante est frappée.

La cloche du temple de Chionin a été coulée en 1636 pendant la période Edo (1603-1867). C’est l’une des trois plus grandes cloches dans un temple au Japon, mesurant 3,3 mètres de haut avec un diamètre de 2,8 mètres.

Les prêtres commencent vers 10:40 h pour le réveillon du nouvel an. Les dernières entrées à 23h.

Airbnb Japon une bande d’incompétent une fois de plus !

Vous avez remarqué que l’on aime bien dénoncer des situations bizarres quand on nous en fait part, en voici une :

Des host sur Airbnb nous ont signalé une fois de plus l’incompétence de l’équipe Japonaise ( une bande de comique en sous-effectif d’environ 10 à 20 personnes pour tout le Japon).

Suite à la nouvelle législation sur Kyoto pour les host il faut avoir un nouveau certificat délivré par la ville de Kyoto.

Munis de ce nouveau sésame quamd vous etes un Host vous pouvez l’updater directement sur le site Airbnb et surprise vous êtes délisté ! Vous disparaissez du site !?!

Donc si vous êtes un Guest et que vous avez réservé, ne paniquez pas si vous ne voyez plus votre Host !

Continuer la lecture de « Airbnb Japon une bande d’incompétent une fois de plus ! »

Le musée de Kyoto ouvrira ses portes en mars 2020 avec une nouvelle section consacrée à l’art contemporain.

Une section d’art contemporain nouvellement construite dans un musée de Kyoto, qui présentera des œuvres de différents genres, notamment des mangas et la mode, a été présentée à la presse avant la réouverture du musée en mars.

La nouvelle section du musée d’art Kyocera de la ville de Kyoto a été ajoutée à la partie nord-est du bâtiment principal. Dans le cadre de la rénovation, le musée public a également créé un plafond de verre pour son jardin intérieur afin que l’espace puisse être utilisé comme lieu de réception.

Le directeur du musée, l’architecte Jun Aoki, qui a conçu et supervisé la rénovation, a déclaré que l’entrée principale serait déplacée sous terre.

Le musée public, précédemment appelé Musée municipal d’art de Kyoto, a été construit en 1933 et fait l’objet de travaux de rénovation depuis le mois de janvier de l’année dernière. Son coût a été couvert par la vente des droits de dénomination.

Après sa réouverture le 21 mars 2020, le musée organisera une exposition sur 250 ans d’histoire de l’art à Kyoto.

Musée municipal d’art de Kyoto website

Sky Hop Bus Kyoto

“Sky Hop Bus Kyoto”, un bus aller-retour à itinéraire fixe ou les passagers peuvent monter et descendre librement. Les touristes étrangers et d’autres personnes ont immédiatement pris l’autobus style Impérial pour admirez la ville et ses sites touristiques populaires.

L’itinéraire commence à la gare JR de Kyoto, dans le quartier de Shimogyo, à Kyoto, et traverse le château de Nijo, «Kinkaku-ji» ou le pavillon d’or, le sanctuaire Heian Jingu et d’autres lieux, sur une distance de 23,7 kilomètres. Les bus circulent toutes les 30 minutes de 9h00 à 17h00. Les passagers sont autorisés à monter et descendre librement à 11 arrêts de bus.

Le billet d’une journée (valable 24 heures) coûte 3 500 yens. Environ 50 000 utilisateurs sont attendus au cours de sa première année, ce qui contribuerait également à réduire les embouteillages sur les bus empruntés par les résidents locaux.

À l’avenir, la compagnie de bus envisagera d’émettre des billets à prix réduit pour les sites touristiques dans la préfecture de Kyoto, ainsi que d’ajouter des arrêts et d’augmenter la fréquence des opérations.

Sky Hop Bus Kyoto website

Le théâtre Gion Kobu Kaburenjo Kyoto devient un hôtel de luxe.

Un grand hôtelier s’associe à une école de geisha pour ouvrir le premier hotel de luxe dans le quartier ultra touristique de Gion à Kyoto.

“Gion est un lieu privilégié caractérisé par un mélange dense de traditions et de culture‘ motenashi ’(de l’hospitalité)”, a déclaré Hideya Sadayasu, président de Imperial Hotel Ltd. “Nous considérons le district comme le principal site candidat.”

L’hôtel ne disposera que de quelques dizaines de chambres conçues pour la clienteles haut de game.

Le prix des chambres seront «au plus haut niveau parmi les installations de l’hôtel Imperial», selon Sadayasu.

Gion, l’une des zones de divertissement traditionnelles les plus célèbres du Japon, est une destination populaire auprès des visiteurs d’outre-mer.

Continuer la lecture de « Le théâtre Gion Kobu Kaburenjo Kyoto devient un hôtel de luxe. »

Des mini robots font du tourisme au Japon.

Un groupe de mini-robots humanoïdes dotés d’une intelligence augmenté s’est rendu dans la préfecture d’Aomori, dans le nord du Japon.

Chaque propriétaire a payé Y15000 par robot pour le tour. Au total, 50 robots RoBoHon de tout le pays ont commencé le voyage lundi dans une gare de la ville de Mutsu, dans la ville d’Aomori qui était organisé par la société d’électronique Sharp, qui fabrique et commercialise le RoBoHon.

Les robots ont visité l’hôtel de ville où ils ont été accueillis par le maire Soichiro Miyashita. Il a décrit l’accueil des touristes robotisés comme un “moment historique” pour la ville. Les robots ont exécuté une danse en retour.

Les robots ont posé pour des photos dans chacun des sept sites touristiques qu’ils ont visités, y compris le mont Osorezan, l’un des lieux les plus sacrés du pays.

Les photos ont été partagées en temps réel avec leurs propriétaires et les robots rentreront chez eux mardi avec pleins de souvenirs !

Une organisatrice a déclaré qu’elle pensait que l’événement contribuerait à mettre en valeur les ressources touristiques des zones rurales.

Faire prendre des vacances à des robots, est-ce vraiment sérieux ?

Dépenser Y15000 par robot aurait pu permettre à des enfants déshérités de sortir de leur univers…. Même une seule journée, c’est quand même plus noble et plus généreux !?

Robots RoBoHon website