2900 visiteurs au Japon en Avril 2020

Suite au virus en provenance de chine le tourisme c’est complètement effondré au Japon. 2900 visiteurs seulement en avril 2020 pour tout le Japon au lieu de 2 926 685 en 2019.

Qui va payer la note ? Pékin ? il serait temps d’y songer !

Nous vous recommandons d’écouter le podcast de l’excellente émission Géopolitique le Débat sur RFI : Sanctionner la Chine?

La responsabilité de la Chine de Xi Jinping dans la pandémie mondiale est avérée. Quelle qu’elle soit, l’origine du virus trouve sa source à Wuhan, ville chinoise.

Davantage que des accusations, c’est la mise en cause du système chinois qui prévaut désormais face à ses agissements faits de dissimulation, de mensonges et de manipulations des statistiques qui ont ralenti la prise de conscience du drame qui se préparait. Contrairement à ce que clame Pékin, le système chinois n’est-il pas la plus grande faiblesse de la Chine ?

Invités :

– Valérie Niquet, responsable du Pôle Asie à la Fondation pour la Recherche Stratégique. Auteur de « La puissance chinoise en 100 questions. Un géant fragile ? » aux éditions Tallandier.

– Jean-Pierre Cabestan, directeur de Recherche au CNRS et professeur à l’Université baptiste de Hong Kong. Auteur de « Demain la Chine : démocratie ou dictature ? ».

http://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200425-sanctionner-la-chine

Kyoto comme il y a 8 ans !

En 2019 Kyoto est devenu une ville en surpopulation touristique et surtout avec beaucoup de chinois, ce qui semble normal puisqu’ ils sont plus nombreux et très proche. Il faudrait limiter le nombre de touristes chinois pour rééquilibré. Cela permettrai d’éviter le mécontentement des habitants locaux et l’énervement des autres touristes venant du monde entier.

Le résultat de la pollution touristique non maitrisée a été très négatif puisque Kyoto est devenu une des 10 villes au monde à éviter ! comme Venise, Dubrovnic, Barcelonne…. Bref un véritable gâchis.

En attendant aujourd’hui la ville est redevenue très agréable car beaucoup moins de touristes étrangers en raison du virus en provenance de Chine, soit une baisse de 80% environ. En revanche les Japonais qui avaient déserté Kyoto commencent à revenir ce qui est une grande joie pour nous aussi.

La bière Japonnaise

La bière au Japon a vu le jour au XVIIe siècle à l’époque d’Edo, lorsque les Néerlandais ont ouvert une brasserie pour les marins travaillant sur la route commerciale entre le Japon et l’Empire néerlandais. Le brassage commercial de style japonais a été exporté vers une grande partie de l’Asie du Sud-Est.

La bière est la boisson alcoolisée la plus populaire au Japon, représentant près des deux tiers des 9 milliards de litres d’alcool consommés par an. À la fin du XIXe siècle (début de la période japonaise Meiji), des brasseurs allemands sont arrivés.

Les principaux brasseurs sont Yebisu, Asahi, Kirin, Sapporo et Suntory tandis que les petites brasseries locales fournissent des bières de dégustation distinctes. Les bières lager sont les plus courantes, mais malheureusement, les « bières » à teneur réduite en céréales appelées « Happoushu » (la bière à faible malt, littéralement la boisson alcoolisée pétillante) ont conquis une grande partie du marché, car la taxe est plus faible sur ces produits.

Parce que les lois sur l’alcool au Japon exigent que la bière soit taxée en fonction de sa teneur en malt, d’autres boissons ressemblant à de la bière ont été créées par les brasseurs japonais qui contiennent moins de malt et sont donc moins chers à vendre.

Les trois rangs actuels de la bière sont les suivants:

Continuer la lecture de « La bière Japonnaise »

Les problèmes touristiques croissants pourraient-ils détrôner le maire de Kyoto?

Les électeurs de Kyoto se rendent aux urnes ce dimanche pour voter aux élections municipales qui auront un impact sur les futures politiques de la ville en matière de tourisme national et international, à un moment où les préoccupations des électeurs concernant les problèmes d’un trop grand nombre de touristes sont primordiales.

Le maire sortant Daisaku Kadokawa, 69 ans, est à la recherche d’un quatrième mandat. Il a le soutien du Parti libéral-démocrate au pouvoir et de Komeito, ainsi que du Parti démocratique constitutionnel du Japon, du Parti social-démocrate et du Parti démocratique pour le peuple.

Ses adversaires sont Kazuhito Fukuyama, 58 ans, soutenu par le Parti communiste japonais Reiwa Shinsengum et aussi le seul parti ecolo du Japon. Shoei Murayama, 41 ans, qui se présente sans affiliation à un parti.

Continuer la lecture de « Les problèmes touristiques croissants pourraient-ils détrôner le maire de Kyoto? »

Discrimination chinoise ?

Ces derniers jours on entent régulièrement que les chinois se sentent discriminé mais qui vit en communauté fermé partout dans le monde ? Les chinois !

N’est-ce pas là de la discrimination quotidienne envers les non chinois depuis toujours ?! Ils vivent ensemble, travaillent toujours ensemble.. ce n’est pas un secret.

En chine en ce moment les chinois eux même empêchent les étrangers chinois de rentrer dans leur village en mettant des barricades pour ne pas être contaminé!

Ce virus chinois est actuellement toujours transmit par des chinois, il est donc tout à fait normal d’éviter les endroits fréquentés par ces gens, c’est une question de bon sens.

Continuer la lecture de « Discrimination chinoise ? »

La saison des cerisiers en fleurs au Japon sera une semaine plutôt en 2020

Les cerisiers en fleurs du Japon sont l’un des plus grands spectacles du pays avec des touristes affluant dans tout le pays pour regarder les Sakura dans toutes leur splendeurs.

Cette année, la saison devrait commencer assez tôt, ce qui pourrait signifier un changement d’itinéraires pour les touristes qui espèrent assister au spectacle.

Selon l’Université du Kansai, on estime que 63 millions de personnes voyagent chaque année dans le pays pour voir les cerisiers.

Typiquement, la saison commence en avril, mais cette année s’est prévu environ une semaine plus tôt, ont déclaré les prévisionnistes à Nihon Kisho. La société japonaise de prévisions météorologiques a prédit que la saison des cerisiers en fleurs débutera le jeudi 19 mars 2020.

Continuer la lecture de « La saison des cerisiers en fleurs au Japon sera une semaine plutôt en 2020 »

Agoda: Kyoto en tête de liste pour 2020

Kyoto a décroché la première place en tant que destination la plus désirée au monde à visiter dans les années 2020.

L’Asie domine les destinations mondiales des listes de souhaits de voyage pour la prochaine décennie, car les voyageurs d’Asie et d’Occident manifestent une curiosité croissante pour les trésors asiatiques comme Kyoto (Japon) célèbre pour son magnifique patrimoine religieux et son mélange de culture, de nourriture et d’histoire. Suivent Bangkok (Thaïlande) et Bali (Indonésie).

Agoda est une plateforme comme Airbnb, Booking et tant d’autres…La clientèle de cette plateforme est surtout Asiatique.

Toutes ces plateformes prennent entre 20% et 30% de commission de façon divers et déguisé, 15% par le client, 5% par l’hôtel, des taux de change prohibitif etc…

Rapide petit calcul : si vous louez une chambre pour deux personnes à 150 Euro par nuit pendant 5 jours à Kyoto vous payerez 750 Euro dont 20% de commission pour les plateformes, soit 150 euro, le prix d’une nuit !

Ce sont plutôt des voleurs et des sociétés peu citoyennes qui pratiquent la fiscalité agressive et mettent la majorité de leur profits dans des paradis fiscaux. La seul chose ou ils sont excellents c’est le marketing, normal pour abuser des gens il faut bien mettre le paquet !

Donc petite astuce pour les éviter ses commission abusives: si vous avez repéré un hôtel qui vous plait sur une plateforme allez directement sur son propre website en tapant son nom dans un moteur de recherche, en général c’est moins cher puisque plus de commission !

Petite baisse du tourisme à Kyoto

Selon les dernières tendances touristiques établies par l’Association du tourisme de la ville de Kyoto sur la base de diverses enquêtes, y compris l’enquête globale de 2018 sur le tourisme à Kyoto, le nombre réel de personnes visitant Kyoto a légèrement diminué. Toutefois, le nombre total de visiteurs ayant passé la nuit, calculé à partir du nombre réel de visiteurs et du nombre total de nuits passées, a légèrement augmenté, ce qui révèle que le pourcentage de visiteurs restants a augmenté.

Le nombre réel de visiteurs à Kyoto a légèrement baissé, passant de 56,84 millions en 2015 à 52,75 millions en 2018. En revanche, le nombre total de visiteurs d’une nuit ou plus est passé de 77,2 millions à 78,19 millions. La proportion de visiteurs ayant passé la nuit dans le nombre total de visiteurs a augmenté.

Le nombre de chambres dans les hôtels de la ville de Kyoto s’élevait à environ 30 000 à la fin de l’exercice 2015, mais il dépassait largement les 80 000 à la fin de l’exercice 2018. Celon des estimations non officielles le nombre dépassera les 100 000 voir 130 000 d’ici la fin de l’exercice 2020 (Non officiel).

Continuer la lecture de « Petite baisse du tourisme à Kyoto »