Avril

DCF 1.0

En japonais, shigatsu 四月 ou uzuki 卯月 (lit. mois du deutzia). C’est la période de floraison des glycines, cerisiers et tulipes. L’année budgétaire démarre ce mois-ci dans les administrations et l’année scolaire débute au Japon. C’est le nouvel an dans la vie active.

 

avril 2

Les étudiants, les familles ou les salariés effectuent le ohanami お花見 qui consiste à admirer les fleurs de cerisiers au cours d’un pique-nique. Depuis longtemps, les Japonais mangent ou boivent sous les fleurs de cerisiers, avec leurs nouveaux amis ou collègues. Trouver une bonne place pour leurs patrons et supérieurs est parfois le premier travail des jeunes employés. Les gens aiment aussi se promener tout simplement en admirant les fleurs. Le cimetière de Yanaka (谷中) à Tokyo, le chemin à côté de l’Hôtel de la Monnaie à Osaka (大阪造幣局), le parc Maruyama (円山公園) et les paysage d’Arashiyama à Kyoto ainsi que Yoshino (吉野) au centre de Nara sont particulièrement prisés pour admirer les sakura (桜).

Les températures sont douces et agréables pour voyager. Les touristes étant particulièrement nombreux au Japon à cette période, vous devrez planifier vos réservations à l’avance. Certains hôtels gonflent leurs prix et l’affluence est très forte dans les principaux sites touristiques. Si vous souhaitez voyager tranquillement, visiter des sites très connus ou que vous visitez le Japon pour la première fois, il est conseiller d’éviter avril.

 

avril 3

Fin avril est appelé suzume-gakure 雀隠れ, littéralement moineaux cachés. En effet, à cette saison, les herbes poussent et finissent par cacher les moineaux (suzume) qui marchent au-milieu. Les oiseaux se posent dans les prairies et les rizières pour y picorer les graines.

 

Evénements du pays :

avril 4

commencement de l’année dans les écoles, les entreprises et les ministères d’Etat (entre le 1er et le 8),

le jour de Showa 昭和の日 (le 29, jour férié ; appelé Tenno-tanjoubi 天皇誕生日 (anniversaire de l’Empereur) jusqu’au décès de l’Empereur Showa en 1989, il fut alors rebaptisé Midori-no-hi みどりの日 jusqu’ en 2007 où il devint Shōwa-no-hi)

 

Evénements à Kyoto :

avril 7

A Kyoto, les cerisiers s’épanouissent partout à partir de fin-mars (parfois mi-mars) ; ils sont splendides. Plusieurs sanctuaires et temples organisent des fêtes. La floraison du cultivar somei-yoshino, qu’on retrouve partout au Japon, débute très tôt dans la saison. Omuro-zakura (御室桜) du temple Ninna-ji (仁和寺) et fugenzo-zakura (普賢像桜) du temple Injo-ji 引接寺 (Senbon-Enma-do 千本ゑんま堂) sont plus tardifs. Dans presque tous les hôtels, à cette saison, vous pourrez obtenir des informations sur la floraison. Beaucoup de quartiers, petites rues et canaux, que seuls les autochtones connaissent, sont remarquables pour admirer les fleurs. Il ne faut donc pas hésiter à demander aux habitants de Kyoto où trouver les plus beaux sites.

 

avril 8

Kan-ou-kai 観桜会 (du 1er au 21, à partir de 17h au temple Taizo-in 退蔵院 ; illuminations nocturnes des cerisiers),

 

avril 9

Miyako-odori 都をどり (du 1er au 30, au théâtre Gion-Kobu Kaburenjo 祇園甲武歌舞練場 ; représentation de dance des maiko et geiko (horaires à vérifier sur le site de Gion-Kobu)),

 

avril 10

Kyo-odori 京おどり (du 6 au 21, au théâtre Miyagawacho-Kaburenjo 宮川町歌舞練場 : représentation de dance des maiko et geiko du quartier Miyagawacho (horaires à vérifier sur le site de Miyagawacho).),

 

avril 11

Ouka-sai 桜花祭 (le 10, au sanctuaire Hirano-jinja 平野神社 ; sanctuaire où foisonnent les cerisiers. Le paysage est superbe et les stands de nourriture nombreux),

 

avril 12

Ho-taiko Hanami gyoretsu 豊太閤花見行列 (le deuxième dimanche d’avril, à partir de 13h au temple Daigo-ji 醍醐寺 ; défilé en costumes de l’époque de Toyotomi Hideyoshi (豊臣秀吉), shogun qui a fait le ohanami dans ce temple. Chaque année, une personne célèbre joue le rôle de Hideyoshi et le défilé longe l’enceinte.),

 

Fugenzo-zakura no yube 普賢像桜の夕べ (le 20, à partir de 17h au temple Senbon-Emma-do ; soirée pendant laquelle vous pouvez admirer les sakura de l’enceinte. Le nom de ce cultivar, fugenzo-zakura, est tiré du nom du bodhisattva Fugen et du mot zō (en japonais éléphant). En effet, la forme du cerisier ressemble à celle d’un éléphant, animal qu’utilisait le bodhisattva Fugen pour se déplacer. A la différence d’un cerisier normal dont les pétales tombent un à un, celui-ci perd l’ensemble de ses pétales en une fois, c’est très joli.),

 

avril 13

Shunki-taisai 春季大祭 ou Kissho-in Rokusai nenbutsu 吉祥院六斎念仏 (le 25, à partir de 10h au sanctuaire Kissho-in Tenmangu 吉祥院天満宮 ; événement pour prier pour de bonnes récoltes. Un défilé de chars tirés par des enfants du quartier se déroule après la cérémonie. Le rokusai nenbutsu, prière à Bouddha, se fait le soir.).