9 euros par habitant…..

Les villes sinistrées par les émissions radioactives, dues à l’accident nucléaire de la centrale japonaise de Fukushima, vont recevoir environ 166.000 euros des mains de l’opérateur Tepco. Il a annoncé donner 20 millions de yen de dédommagement à chaque ville située dans les environs de la centrale. Dix villes précisément, mais l’une d’elle, Namie, a refusé ce don critiquant son insuffisance.

“La population locale dépasse les 20.000 habitants et donc chaque résident aurait reçu moins de 1.000 yens (9 euros). Cela ne permet pas à des gens sinistrés de vivre” a indiqué une porte-parole de la ville en question à l’Afp.

Environ 80 000 personnes habitant dans un périmètre de 20 kilomètres autour de la centrale ont été forcés d’évacuer leur maison, laissant tout derrière eux.

Pendant ce temps-là, à Fukushima, l’eau radioactive est jetée en mer, la situation n’est toujours pas sous contrôle. Les ingénieurs japonais tentent désespérement de trouver parallèlement un moyen de contenir le déversement d’eau contaminée.  Un total de 60.000 tonnes d’eau hautement contaminée se trouve dans la centrale depuis que les ouvriers de Tepco ont versé de l’eau de mer pour refroidir les réacteurs.

L’exploitant de la centrale a commencé lundi à rejeter dans l’océan 11.500 tonnes d’eau contaminée. Cette opération devrait se poursuivre jusqu’à vendredi. L’eau qui va être déversée dans la mer est environ 100 fois plus radioactive que les seuils autorisés, a précisé Tepco. Mais, selon le gouvernement, il n’y a pas d’autre alternative, car l’opérateur n’a plus de place pour stocker une eau encore plus radioactive ayant servi à refroidir les réacteurs.

Le Japon a parallèlement demandé à la Russie l’envoi d’une usine flottante utilisée pour le démantèlement des sous-marins nucléaires qui permettrait de solidifier l’eau contaminée provenant de la centrale, rapporte mardi l’agence de presse Interfax.
Actuellement en service près de Vladivostok, la plate-forme “Sourouzane”, une des usines de retraitement de déchets radioactifs liquides les plus importantes au monde, permet de solidifier 35m3 de liquide contaminé par jour.