Le Français qui vends des Bento aux Japonais

Un Français vends des Bento aux Japonais… c’est un peu comme si un Japonais vends des camemberts aux Français. Thomas Bertrand l’a fait avec sa société Bento and Co !

Il a déménagé de sa France natale pour l’autre bout du monde au Japon il y a quelques années. Il a appris le japonais et a créé une entreprise vendant des boîtes à lunch inspirées du bento japonais traditionnel.

Ce sont des conteneurs contenant des aliments tels que du poisson, du riz, des nouilles et des légumes, très utilisé depuis longtemps pas les Japonais.

Au centre de Kyoto il a ouvert au rez-de-chaussée un magasin de vente au détail qui présente les boîtes à bento. Certaines ressemblent à des ninjas ou des geishas caricaturales, certaines ont des motifs de vagues japonaises traditionnelles et d’autres ressemblent à des capsules d’argent élégantes… bref Il y a des boîtes à bento pour tous les goûts.

Au-dessus de sa boutique dans le petit immeuble il y a les bureaux qui s’occupent des sites en ligne en vendant plus de 500 variétés de boîtes à bento, y compris ses propres modèles. L’entreprise vend les boîtes mais pas des aliments qui y entrent dedans ainsi que des ustensiles de cuisine. En faites, maintenant Bento & co vend aux gens du monde entier !

Établie dans son appartement en 2008, sa société Bento & co compte aujourd’hui 18 employés et expédie environ 50 à 100 colis par jour pour un chiffre d’affaires d’environ 2 millions de dollars.

Le website Bento and Co

Coronavirus encore une saloperie chinoise !

Ce peuple malveillant qui rêve de dominer le monde avec leur philosophie pourrie ferait mieux d’apprendre l’hygiène avant!!

Par deux fois ces crasseux mettent l’humanité en danger. Il suffit de les observer pour voir qu’ils sont bruyants, malpolies, crachent par terre, mentent en permanence sans parler des nombreux vols et autres problemes constaté au Japon, bref un véritable cauchemar !

Les japonais eux-mêmes surnomme Kyoto : China city ! Il faudrait mettre des quotas et réduire le nombre de touristes chinois.

Tous les touristes en général à Kyoto se plaignent du nombre excessif de chinois et de leur attitude insupportable de nouveaux riches sans éducation.

Dans les médias et réseaux sociaux Kyoto est devenu l’une des 10 villes dans le monde à éviter !

Il est grand temps que l’occident se réveille face au danger chinois et surtout évitez d’acheter chinois, évitez d’aller en Chine !

La saison des cerisiers en fleurs au Japon sera une semaine plutôt en 2020

Les cerisiers en fleurs du Japon sont l’un des plus grands spectacles du pays avec des touristes affluant dans tout le pays pour regarder les Sakura dans toutes leur splendeurs.

Cette année, la saison devrait commencer assez tôt, ce qui pourrait signifier un changement d’itinéraires pour les touristes qui espèrent assister au spectacle.

Selon l’Université du Kansai, on estime que 63 millions de personnes voyagent chaque année dans le pays pour voir les cerisiers.

Typiquement, la saison commence en avril, mais cette année s’est prévu environ une semaine plus tôt, ont déclaré les prévisionnistes à Nihon Kisho. La société japonaise de prévisions météorologiques a prédit que la saison des cerisiers en fleurs débutera le jeudi 19 mars 2020.

Les fleurs ne fleurissent généralement que pendant une semaine, de sorte que les visiteurs qui espèrent assister au spectacle peuvent avoir besoin de revoir leurs plans de voyage.

Les prévisionnistes disent qu’un printemps chaud tôt donne des cerisiers en fleurs plus tôt à Tokyo, avec la pleine floraison aux alentours du vendredi 27 Mars. C’est sept jours plus tôt que la moyenne pour la capitale japonaise.

Les cerisiers en fleurs ne sont pas uniques à la nation japonaise, mais peut-être aucun autre pays ne prend la saison aussi au sérieux que les Japonais.

La floraison a été célébrée pendant des siècles et joue un rôle important dans la culture japonaise. Ils sont si importants que l’acte de les voir a son propre mot: «Hanami», et des fêtes Hanami ont lieu à travers tout le pays pour coïncider avec les fleurs de sakura.

À Hokkaido au nord du pays, généralement la dernière préfecture où fleurissent les cerisiers en fleurs, les prévisionnistes prévoient que cela se produira cette année dans la dernière semaine de mai.

Le réchauffement climatique ni est certainement pas pour rien, aussi pensé à planter des arbres pour compenser votre empreinte carbone.

Sur ce site vous trouverez un calculateur carbone.

L’ancien siège historique de Nintendo à Kyoto devient un hôtel

Hôtel dans des écoles vides, hôtel dans les temples etc…. bref tout est bon pour faire un hotel à Kyoto, donc voici un nouvel hôtel dans l’immeuble historique (1930) de Nitdendo à Kyoto. (La ville devient un vaste hôtel ou les habitants partent les uns après les autres).

L’immeuble est de par lui-même très beau et authentique, malheureusement ils vont en détruire une bonne partie, c’est vraiment du gâchis.

Au japon il n’existe aucune protection sur le patrimoine en voici la preuve une fois de plus !

Cet immeuble historique devrait être classé au patrimoine commun de Kyoto. Il devrait être interdit de le détruire ou de modifier son aspect extérieur au minimum… mais cela n’existe pas au Japon.

L’hôtel est provisoirement nommé «Projet Kabuyama», l’intérieur sera rénové avec 20 chambres, ainsi qu’un bar, une salle de sport et un spa…

Il convient de préciser que le premier bâtiment ouvert par Nintendo en 1889 (fabricant de cartes à jouer) n’existe plus car détruit il y a moins de 20 ans pour faire un parking ! absolument incroyable et triste !

Cependant, ce bâtiment, «Yamauchi Nintendo», est le premier vrai siège social de l’entreprise, et est resté intacte depuis son ouverture en 1930.

Agoda: Kyoto en tête de liste pour 2020

Kyoto a décroché la première place en tant que destination la plus désirée au monde à visiter dans les années 2020.

L’Asie domine les destinations mondiales des listes de souhaits de voyage pour la prochaine décennie, car les voyageurs d’Asie et d’Occident manifestent une curiosité croissante pour les trésors asiatiques comme Kyoto (Japon) célèbre pour son magnifique patrimoine religieux et son mélange de culture, de nourriture et d’histoire. Suivent Bangkok (Thaïlande) et Bali (Indonésie).

Agoda est une plateforme comme Airbnb, Booking et tant d’autres…La clientèle de cette plateforme est surtout Asiatique.

Toutes ces plateformes prennent entre 20% et 30% de commission de façon divers et déguisé, 15% par le client, 5% par l’hôtel, des taux de change prohibitif etc…

Rapide petit calcul : si vous louez une chambre pour deux personnes à 150 Euro par nuit pendant 5 jours à Kyoto vous payerez 750 Euro dont 20% de commission pour les plateformes, soit 150 euro, le prix d’une nuit !

Ce sont plutôt des voleurs et des sociétés peu citoyennes qui pratiquent la fiscalité agressive et mettent la majorité de leur profits dans des paradis fiscaux. La seul chose ou ils sont excellents c’est le marketing, normal pour abuser des gens il faut bien mettre le paquet !

Donc petite astuce pour les éviter ses commission abusives: si vous avez repéré un hôtel qui vous plait sur une plateforme allez directement sur son propre website en tapant son nom dans un moteur de recherche, en général c’est moins cher puisque plus de commission !

La clientèle chinoise un cauchemar à Kyoto!

Toute la petite communauté française de Kyoto se connait et ils nous arrive d’aller diner tous ensemble chez des amis restaurateurs français. Ce jour-là nous avons assité à une scène qui était surréaliste avec un couple de chinois incroyablement horrible et pénible. Cette scène est le reflet que nous rencontrons au quotidien avec l’afflux excessif de chinois au Japon.

Un client chinois avec sa femme se sont installés à une table qui était déjà réservé à d’autres clients.

L’homme était bruilland et téléphoné dans le restaurant. Le serveur Japonais lui a demandé de s’arrêter, mais le client n’a rien fait, alors le patron est intervenue en lui demandant de s’arrêter immédiatement.

Ce client chinois a répondu que ce n’est pas écrit dans le restaurant que l’on ne pouvait pas téléphoner et qu’il était le client et donc il pouvait faire ce qu’ il veut,

Le patron lui ai dit que c’est très impolis de téléphoner dans un restaurant et irrespectueux Il lui ai demandé de partir avec sa femme car leur attitude était très violente et désagréable.

Le client chinois ne voulais pas partir et a dit que les Japonais et les Français sont faibles et tous des homosexuels. Que la chine allez rapidement dominer l’occident et le Japon, ainsi que d’autres propos très raciste envers les Français et les Japonais !

Le patron a appelé la police mais ce chinois anonyme s’est enfuit avant.

La nouvelle clientèle touristique chinoises de masse venu de chine ou l’éducation est très rudimentaire est une clientèle difficile qui se comporte très mal dans les lieux public et a fait fuir plus de 50% de touristes Japonais sur Kyoto.

Quelques conseils pour éviter la clientèle chinoise :

1 / Ne venez pas au Japon pendant les vacances des Chinois, juste un cauchemar pour visiter les lieux touristiques.

2/ Evitez les restaurants ou il est écrit chinese menu.

3/ N’allez pas dans les chaines d’hôtels chinoises, vous trouverez pleins d’hôtel Français beaucoup plus tranquilles et agréables.

4/ Si vous louez une maison vérifiez que se sont bien des Japonais et pas des chinois car en cas de non-conformité (presque toujours) ou autres problèmes vous pourrez toujours allez-vous faire voir chez les pékinois !

5/ Soyer patriote achetez Français ou autre mais pas Chinois, Cette dictature devient très dangereuse pour les démocraties.

A voir ou ecouter sur Thinkerview diffusé en direct le 26 novembre 2019 Christophe Stalla-Bourdillon : Propagande et contre-propagande ?