Le tsunami mesurait au moins 23 mètres de haut

Le tsunami qui a dévasté les côtes du nord-est du Japon à la suite d’un violent séisme le 11 mars a atteint une hauteur d’au moins 23 mètres, selon une étude japonaise citée vendredi par le quotidien Yomiuri Shimbun.

L’Institut de recherche sur les ports et aéroports du Japon a mesuré à Ofunato, dans la préfecture d’Iwate, le tsunami qui a rayé de la carte des villes côtières entières, selon le journal. Le plus fort tsunami jamais survenu après un séisme au Japon a été mesuré à 38,2 mètres en 1896, précise le quotidien.

L’étude de l’institut a été menée vendredi grâce au système de positionnement satellitaire GPS et d’autres instruments de mesure, ajoute le Yomiuri Shimbun. L’Autorité d’information géospatiale du Japon a annoncé qu’au moins 400 kilomètres carrés avaient été inondés par le tsunami du 11 mars. Ce chiffre pourrait encore être révisé à la hausse, a indiqué cette autorité, car il lui reste à faire l’analyse des photos aériennes de 20% des zones sinistrées.

Kizuna : lien de s’entraider 絆 助け合うつながり

Le 20 mars 2011, un garçon de seize ans et sa grand-mère, isolés sous des décombres pendant 217 heures, ont été retrouvés sains et saufs. Ils ont été hospitalisés et leur état est maintenant stable.

Les opérations de sauvetage se poursuivent dans les régions sinistrées. Au 22 mars, on dénombre 8 805 morts et 18 335 disparus. Les réfugiés peinent à avoir de la nourriture, des médicaments, de l’électricité, du pétrole et de l’essence. Comme c’est une région froide, les situations sont encore plus difficiles pour les femmes enceintes, les bébés et les personnes âgées ou malades.

Les Japonais se rappellent le grand séisme de Kobe (神戸), qui avait eu lieu il y a seize ans et qui avait fait 6 434 victimes. La ville avait été détruite par des secousses sismiques, tandis que cette fois-ci c’est un tsunami qui a dévasté la région de Tohoku (東北). Les anciens sinistrés de Kobe et de nombreux volontaires dans tout le Japon se sont mobilisés pour venir bénévolement en aide aux réfugiés. Sur les lieux du drame, aucune émeute ni pillage, preuve de la discipline des Japonais.

Le caractère de la photo, 「絆」, se lit ‘kizuna‘ et signifie ‘lien’. Il est composé de deux parties, 「糸」 qui signifie ‘fil’ et 「半」, ‘moitié’. Tous les êtres humains sont unis les uns aux autres par des fils invisibles et ils doivent s’entraider pour maintenir ces liens fragiles.

JSS

 

 

Séisme Japon – Accident nucléaire – Point sur la situation

SEISME – INCIDENTS NUCLEAIRES – MESSAGE DE L’AMBASSADE

Voici le point de situation élaboré par les experts de l’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN).

1. Situation sur le site de Fukushima :

Les efforts continus des autorités japonaises commencent à porter leurs fruits, mais la situation sur le site reste précaire. La connexion de la centrale au réseau électrique est un signe positif, même si la mise sous tension reste une opération délicate.

La radioactivité sur site est toujours très élevée. Les émissions radioactives semblent se poursuivre.

2. Prévisions météorologiques :

Comme annoncé hier, le vent est aujourd’hui orienté vers le Sud-ouest, c’est-à-dire en direction de la région de Tokyo.

Le vent pourrait souffler demain en direction de l’Ouest, ramenant sur le Japon les émissions qui ont été poussées vers l’Océan ces derniers jours. Compte tenu du temps de séjour au dessus de l’Océan, la radioactivité attendue sur le Japon ne sera vraisemblablement pas élevée.

3. Recommandations de l’IRSN :

Il faut s’attendre dans les prochaines 48 heures à une hausse de la radioactivité sur le Kanto – à des niveaux ne présentant aucun danger pour la santé humaine.

La pluie qui tombe sur le Kanto limite le niveau de radioactivité dans l’air mais précipite la radioactivité au sol.

L’IRSN recommande en conséquence :

•de limiter les sorties au strict nécessaire. Les personnes n’ayant pas de raison particulière de sortir sont invitées à rester à leur domicile. C’est là qu’elles sont le plus protégées et c’est en limitant les sorties que l’on réduit le risque de contamination de son habitation.
•pour les personnes qui devraient sortir malgré tout, il convient de se munir d’un parapluie et d’un imperméable, qui seront laissés à l’extérieur, sur le seuil de l’habitation. Il est également recommandé de changer de chaussures.
Nous rappelons enfin à nos compatriotes qu’il faut suivre en toute circonstance les consignes des autorités japonaises. La prise de comprimés d’iode est notamment à exclure pour l’instant, le niveau de radioactivité dans l’air étant sans danger pour la santé humaine. Les autorités japonaises donneront le signal en cas de besoin.

La consultation du site http://www.bousai.ne.jp/eng/ produit par le Ministère de l’Education, de la Culture, des Sports et de la Science et de la Technologie du Japon (MEXT) vous permet de connaître toutes les 10 minutes le débit de dose radioactive maximal dans votre région, et d’affiner votre recherche à toutes les balises comprises dans le dispositif d’une zone.

SEISME – INCIDENTS NUCLEAIRES – MESSAGE DE L’AMBASSADE

Mesures en faveur de la Communaute francaise – 16 mars 2011 – 14h30

SEISME – INCIDENTS NUCLEAIRES – MESSAGE DE L’AMBASSADE

Le Premier ministre François Fillon s’est exprimé hier à l’Assemblée nationale sur la situation au Japon.

Après avoir rappelé la solidarité de la France dans l’épreuve que traverse le peuple japonais – solidarité qui se manifeste par l’envoi d’une équipe de 114 personnels de la Sécurité civile et de matériel nécessaire à l’assistance aux personnes sans abri – le Premier ministre a insisté sur la gravité de la situation.

Il a proposé à ceux de  nos compatriotes qui ne sont pas astreints à rester à Tokyo de rentrer en France ou de partir vers le Sud du Japon dès maintenant.

Il a enfin indiqué que le Gouvernement avait demandé à Air France de mobiliser des avions se trouvant en Asie pour répondre sans délai à la demande de nos ressortissants.

Par ailleurs, toujours pour faciliter le retour en France de ceux qui le souhaitent, deux appareils sont en route vers le Japon. En fonction du nombre de personnes intéressées, les appareils rejoindront la France directement ou via des rotations par Séoul.

Les premiers décollages sont prévus dès demain, jeudi 17 mars. Les Français intéressés sont donc invités à se signaler dans les meilleurs délais à l’adresse suivante : aideretour.ambafrance@gmail.com. Il faudra préciser dans ce courriel leur adresse e-mail, la composition de la famille (nom, prénom, date de naissance, numéros de passeport) ainsi que l’aéroport préférentiel de départ (Tokyo ou Osaka – la décision sera prise en fonction du nombre de demandes).

SEISME – INCIDENTS NUCLEAIRES – MESSAGE DE L’AMBASSADE

Message et recommandations de l’IRSN sur la situation a Tokyo

Bonjour à tous,

Afin de mieux diffuser les informations de l’Ambassade de France au Japon au plus grands nombres nous avons décidé de mettre en ligne les messages d’informations sur la crise actuelle au Japon:

====== SEISME – INCIDENT NUCLEAIRE – MESSAGE DE L’AMBASSADE ======

Madame, Monsieur,

La situation sur le site de Fukushima s’est plutôt dégradée hier mardi 15 mars. Cependant, une analyse très détaillée des bulletins météo par l’expert de l’Institut de radioprotection et de sureté nucléaire (IRSN) présent à l’Ambassade, montre que le vent soufflera du nord ouest vers le sud-est, c’est-à-dire vers l’Océan Pacifique, ce qui permet de dire que Tokyo est à l’abri pendant les prochaines 48 heures.

===== Ambassade de France au Japon =====

Message et recommandations de l’IRSN sur la situation à Tokyo

Mercredi 16 mars à 2 heures

Les autorités japonaises font face à une situation grave sur le site nucléaire de Fukushima. Malgré l’éloignement, un accroissement des niveaux de radioactivité a déjà été constaté au niveau de l’agglomération de Tokyo, et reste attendu dans les prochaines heures en fonction de l’évolution de la météorologie (direction des vents dominants et chutes de pluie). Ces niveaux resteront probablement faibles, mais pourraient s’amplifier ultérieurement en fonction de l’évolution des réacteurs accidentés, avec un décalage de l’ordre de 20 à 30 heures compte tenu des conditions météorologiques actuelles.

Plusieurs précautions peuvent être prises, compte tenu de cette situation, par les membres de la communauté française au Japon :

A titre préventif, mais aussi afin de faciliter la tâche des autorités japonaises, dans l’hypothèse d’une aggravation importante de la situation, un éloignement de Tokyo (et plus généralement des régions relativement proches de la centrale de Fukushima) vers le sud du pays, ou un retour en France est recommandé à tous ceux dont la présence n’est pas indispensable sur leur lieu de résidence et de travail.

S’agissant des personnes qui resteront présentes, il convient de suivre les consignes diffusées par les autorités japonaises en cas d’annonce d’une aggravation de la situation. Il convient notamment d’éviter autant que possible des déplacements sous la pluie, l’eau de pluie pouvant être contaminée par des particules radioactives, et plus généralement de limiter les déplacements ainsi que les aérations des logements et bureaux. Les autorités japonaises procéderont en cas de nécessité à la distribution de comprimés d’iode aux populations. Il est aussi possible de se procurer des comprimés d’iode auprès de l’ambassade. Ces comprimés sont surtout importants pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants et jeunes adultes. En raison de leur durée d’effet limité, la prise de ces comprimés ne doit impérativement s’effectuer que sur les consignes données par les autorités nipponnes ou l’ambassade, qui agit en étroite relation avec les experts et médecins de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

SEISME – INCDENTS NUCLEAIRE – MESSAGE DE L’AMBASSADE

Mardi 15 mars à 20 heures

1. Le point de la journée :

Suite aux explosions constatées aujourd’hui, on peut dire que la situation sur le site de Fukushima s’est plutôt dégradée aujourd’hui.

2. Quels effets ?

La situation reste à l’heure qu’il est tout à fait saine sur Tokyo. Une très légère hausse de radioactivité a été enregistrée. Elle ne présente aucun danger sur la santé humaine.

L’air s’est chargé en éléments radioactifs au fil des bouffées radioactives rejetées par les réacteurs. Le vent très faible a permis de circonscrire cette masse au dessus de la centrale.

Une analyse très détaillée des bulletins météo par l’expert de l’Institut de radioprotection et de sureté nucléaire (IRSN) présent à l’Ambassade montre que le vent soufflera du nord ouest vers le sud-est, c’est-à-dire vers l’Océan Pacifique, ce qui permet de dire que Tokyo est à l’abri pendant les prochaines 48 heures.

3. Quelles recommandations :

Il convient de suivre les consignes des autorités japonaises : en dehors d’un rayon de 30 km autour de la centrale, c’est-à-dire notamment à Tokyo (qui est à plus de 250 km), la situation ne nécessite pas de se protéger particulièrement pour la journée. A titre préventif, nous vous conseillons de faire des provisions d’eau et de nourriture et de vous tenir prêt pour un éventuel calfeutrage de votre habitation.
Compte tenu du fait que Tokyo est, selon les prévisions météorologiques, à l’abri pour 48 heures, nous pensons à nouveau raisonnable de conseiller aux personnes qui n’ont pas de raison essentielle de rester à Tokyo de s’éloigner de la région du Kanto

Seisme Japon – Info 7 – Mardi 15 mars 2011 – 11h15

 Bonjour à tous,

Afin de mieux diffuser les informations de l’Ambassade de France au Japon au plus grands nombres nous avons décidé de mettre en ligne les messages d’informations sur la crise actuelle au Japon:

====== SEISME – INCIDENT NUCLEAIRE – MESSAGE DE L’AMBASSADE ======

Nouveau message de l’Ambassade
 
Ce qui a changé :
– Plus de dangers d’émanations radioactives de faible intensité qui arriveraient sur Tokyo d’ici une dizaine d’heure.
– La situation ne nécessite pas de se protéger particulièrement pour la journée. Le confinement n’est pas requis.
 
 ====== SEISME – INCIDENT NUCLEAIRE – MESSAGE DE L’AMBASSADE ======

Une explosion a eu lieu ce matin à la centrale de Fukushima I-2.  Selon l’Agence japonaise de sécurité civile, qui signale des taux de radioactivité significatifs à proximité immédiate de la centrale, l’enceinte de confinement ne serait pas percée.
 
• Les projections météorologiques indiquent que le vent est entrain de tourner : Tokyo n’est pas menacée par les bouffées radioactives.
 
• Par ailleurs, au-delà d’un rayon de 30 km de la centrale la radioactivité observée n’est pas à un niveau nécessitant des mesures spécifiques de protection de la population.
 
• Il convient dans ce contexte de suivre les consignes des autorités japonaises : en dehors d’un rayon de 30 km autour de la centrale, c’est-à-dire notamment à Tokyo, la situation ne nécessite pas de se protéger particulièrement pour la journée. A titre préventif, nous vous conseillons de faire des provisions d’eau et de nourriture et de vous tenir prêt pour un éventuel calfeutrage de votre habitation.

 ======= SEISME : Message de l’Ambassade à la communauté française =======

Madame, Monsieur,
 
Les évènements de ces dernières heures sont nombreux et difficiles à analyser. Je les suis comme vous tous, minute par minute, depuis Tokyo. La bonne nouvelle est que l’enceinte de confinement du Fukushima I-2 ne serait pas trouée.

Je suis avec vous et les conseils que je vous donne sont ceux que j’applique à moi-même.
 
Je vous demande instamment de ne pas céder à la panique et de suivre les instructions de notre Ambassade, puis celles du gouvernement japonais, si une alerte devait être déclenchée.
 
Nous devons nous fier uniquement à une information précise et en temps réel.
 
POUR VOTRE SECURITE
Conseils pratiques de bon sens en premier lieu :
– Ne pas sortir de chez vous dans les prochaines heures, sauf urgence
– Vous confiner à votre domicile ou sur votre lieu de travail, c’est-a-dire veiller aux sources de ventilation, ne pas utiliser la climatisation.
– Vous assurer qu’eau (dont baignoire remplie), nourriture et sac d’urgence (masque, lampes, etc.) sont préparés.
 
POUR VOTRE INFORMATION
– Consulter régulièrement le site de l’Ambassade qui avait déjà annoncé qu’un éloignement de Tokyo était recommandé si votre présence n’y était pas nécessaire. Vous pouvez avoir entière confiance dans  toutes les informations de la Cellule de crise. L’équipe se relaie jour et nuit, a installé ses quartiers sur tout le premier étage de la nouvelle chancellerie. Ils recoupent leurs informations avec celles du gouvernement japonais, mais également de leurs spécialistes et celles de nos alliés européens, américains, etc. Merci de garder s’il vous plait votre sang froid et de rester courtois avec toute l’équipe, car c’est seulement tous unis et solidaires que nous passerons à travers cette crise.
 
LES QUESTIONS QUI ME SEMBLENT IMPORTANTES
– Y a-t-il eu ou y a-t-il risque de nuage radioactif ?
– Quelle en est la dangerosité ?
– Quelle est l’activité prevue pour les prochains jours ?
– Comment vont se distribuer les pastilles iodées arrivées hier soir avec les forces civiles dans une quadrature ou de nombreux chefs d’îlots ne sont plus dans le Kantô ?

Je m’engage à revenir vers vous le plus rapidement possible avec des reponses précises. Bien à vous

Thierry Consigny

Votre Conseiller élu à l’AFE

======= SEISME : Message de l’Ambassade à la communauté française =======

Demain, peut-être chez vous!

 

 

 

 

 

 

 

 

Je voudrai attirer votre attention sur les gens qui nous enferment dans cette technologie nucléaire dangereuse, ce sont des fous que l’on devrait enfermer avant que se soit nous dans des cercueils à cause d’eux !

De plus si ce n’est pas aussi dangereux ils devraient venir ici au Japon maintenant nous montrer ca et venir arrêter rapidement cet enfer…. Ou sont ils ??

 Ne votez pas pour des gens qui prônent le tout nucléaire et le tout pétrole, renseignez vous et regardez les autres solutions et investissons massivement dans la recherche !

C’est une question de bon sens, regardez l’état de la planète et regarder la direction et les enjeux qui nous attendent, l’humanité est confrontée à des défis écologiques énormes que nous devrons affronter d’une manière ou d’une autre.

 C’est à nous à chacun de prendre le destin de la planète en mains et d’ouvrir les yeux ! Chacun à son petit niveau peut faire quelques choses… les petits ruisseaux font les grands fleuves qui font….

 Etant actuellement au Japon, vivant ces moments difficiles secondes après secondes et peu importe l’issu de cette catastrophe, je me dois de faire passer ce message :

Il faut travailler sur d’autres énergies alternatives, le scenario improbable comme celui de Fukushima est toujours possible ! Sortons de l’énergie nucléaire et du pétrole progressivement !

 Je veux aussi témoigner de l’exemplarité du peuple Japonais devant tant de difficultés et de peur à affronter.

DG

Le Japon s’est déplacé de 2,4 m

A vos GPS! L’axe de la Terre déplacée, jour plus court : le séisme a eu des répercussions géographiques.

Le violent tremblement de terre qui a secoué le Japon vendredi a eu des conséquences à l’échelle de la planète. Ainsi, selon l’Institut de géophysique américain (USGS), l’île principale de l’archipel nippon, Honchu, aurait été déplacée d’un coup de 2,4 mètres. Un chiffre colossal, quand l’on sait que la plaque du Pacifique, qui effectue une poussée contre l’extrémité ouest de la plaque nord-américaine, se déplace d’ordinaire chaque année de… 83 millimètres. Soit l’équivalent de près de 30 années de mouvement en 2 minutes.

“Un gros tremblement de terre comme celui-ci ne fait en fait que rattraper le retard accumulé au cours du temps. Les forces en jeu étaient devenues trop grandes”, a expliqué Jean-Paul Montagnier, sismologue à l’Institut du Globe, à Paris. “Le fait que la plaque se soit mise à bouger brutalement a déplacé les masses au-dessus et en-dessous et donc provoqué un déplacement du Japon. C’est tout à fait normal, il n’y a rien d’extraordinaire”, a assuré l’expert.

Les jours plus courts.
Par ailleurs, le même séisme aurait déplacé de près de 10 cm l’axe de rotation de la Terre, selon l’institut italien de géophysique et de vulcanologie.  La modification de l’axe terrestre a des répercussions sur la durée du jour solaire mais il s’agit de changements minimes et imperceptibles. Ainsi, selon la Nasa, le séisme chilien avait raccourci les jours d’1,26 microseconde. Le changement devrait être du même ordre pour le séisme japonais.

Seisme Japon : Information 6 – Lundi 14 mars 2011 – 18h30

Bonjour à tous,

Afin de mieux diffuser les informations de l’ambassade de France au Japon au plus grands nombres nous avons décidé de mettre en ligne les messages d’informations sur la crise actuelle au Japon:

Madame, Monsieur,

Une équipe de la sécurité civile française arrive ce soir à Tokyo-Haneda pour prêter main forte aux autorités japonaises dans leur mission de secours aux sinistrés.

L’avion qui transporte cette équipe repartira mardi soir vers Paris via Moscou. A cette occasion, un certain nombre de places sont mises à la disposition des Français qui souhaitent quitter le Japon en considération de la situation actuelle mais ne parviennent pas à trouver un passage sur les lignes régulières en raison de l’affluence des passagers.

Je précise qu’il ne s’agit pas d’une opération de rapatriement, aucun consigne d’évacuation n’étant donnée par notre gouvernement ou les autorités japonaises à ce stade.

Le voyageur sera transporté gratuitement, le retour France-Japon étant à ses frais.

Pour organiser l’ordre d’accès à ce vol, quatre critères de priorité ont été retenus:
– enfant de moins de 15 ans
– parent accompagnant ce mineur (s’il ne peut voyager seul)
– femme enceinte
– personne établie dans l’une des quatre préfectures sinistrées du nord-est

Les demandes hors critères seront examinées en fonction des disponibilités restantes.

== Détails sur le vol ==

Départ: aéroport d’Haneda, mardi 15 mars à 23h55 (se rendre sur place par ses propres moyens) Escale à Moscou (carburant) Arrivée à Paris-CDG, terminal T3, le 17 mars à 8h18 (assistance aéroportuaire assurée par la Croix-Rouge)

Bagage : 20 kg

Pour toute demande, veuillez contacter la cellule de crise de l’ambassade urgence.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr
en indiquant en objet: Avion-Haneda
PASTILLES D’IODE

Une équipe de la sécurité civile française arrive donc ce soir à Tokyo pour se rendre à Sendai afin de prêter main forte aux autorités japonaises. Cette équipe apportera des pastilles d’iode. Nous distribuerons ces pastilles exclusivement via le réseau d’ilotiers. Il s’agit d’une mesure préventive. Il faudra garder ces comprimés et ne les prendre qu’en cas de très forte menace de contamination nucléaire, un scénario qui n’est pas du tout celui que nous envisageons actuellement dans la région de Tokyo.

Sur la prise d’iode, à titre d’information :
– A partir de 12 ans, adultes, y compris femmes enceintes ? 2 comprimés d’iode à 65 mg ;
– Enfants de 3 à 12 ans ? 1 comprimé d’iode à 65 mg,
– Enfants de 1 mois à 3 ans ? un demi-comprimé d’iode à 65 mg ;
– Nourrissons jusqu’à 1 mois  ? un quart de comprimé d’iode à 65 mg.
La thyroïde est une glande sensible, il convient donc de respecter la dose recommandée et de ne pas multiplier inutilement la prise d’iode.

Il est très important de choisir le bon moment pour en absorber, lorsque cela devient nécessaire. Il est recommandé de prendre ce traitement préventif, 6 heures avant l’exposition. Après 4 heures de retard la prise n’a presque plus d’efficacité.

Là encore, il conviendra de suivre les conseils des autorités japonaises et nos propres consignes que nous vous communiquerons.
RAPPEL DES RECOMMANDATIONS

* L’Ambassade réitère les recommandations données hier :
– ne pas céder à la panique ;
– même si aux dires des autorités japonaises auxquelles nous accordons notre confiance, la ville de Tokyo n’est absolument pas soumise à une quelconque retombée radioactive, nous pensons raisonnable de conseiller aux personnes qui n’ont pas de raison essentielle de rester à Tokyo de s’éloigner quelques jours de la région du Kantô ;
– les autres personnes sont invitées à suivre les recommandations des autorités japonaises (se calfeutrer à son domicile pour les personnes proche des zones à risque ; constituer des provisions d’eau et de nourriture pour les autres, ne pas s’éloigner de son domicile).
LYCEE DE HONG KONG

Pour votre information vous trouverez ci dessous le message posté sur le site du LFI ce matin.

Le LFI a décidé d’offrir aux éventuelles familles (qui arriveraient à Hong Kong suite aux recommandations de l’ambassade de quitter la région de Tokyo pour quelques jours), de scolariser de manière temporaire leurs enfants pour éviter une rupture pédagogique.

Cela prendra effet bien sûr à partir du lundi 21 mars date de retour de congés.

Seisme Japon – Information 5 – Lundi 14 mars 2011 – 12h58

 

Bonjour à tous,

Afin de mieux diffuser les informations de l’ambassade de France au Japon au plus grands nombres nous avons décidé de mettre en ligne les messages d’informations sur la crise actuelle au Japon.

Madame, Monsieur,

Aujourd’hui lundi 14 mars à 12h27, une explosion a eu lieue dans la centrale de Fukushima (Fukushima I-3).

Nous venons juste de tenir une réunion à l’Ambassade de France, présidée par l’Ambassadeur, en présence des chefs de service du poste (nucléaire, sécurité intérieure et services économiques).

Concernant cette dernière explosion, l’enceinte de confinement est maintenue, ce qui n’a pas causé d’endommagement du réacteur. Les émanations radioactives qui en ont résulté seraient très faibles.

En complément de mon message de ce matin, je vous informe par ailleurs que la première coupure d’électricité a été annulée. Il fallait d’autre part lire Shizuoka au lieu de Fukuoka.

Suite aux recommandations de l’Ambassade, de nombreuses familles françaises se sont déplacées dans le Kansai. Je pense que c’est une sage décision et que le principe de précaution s’impose encore pour au moins 3 à 4 jours. Les familles peuvent bien sûr étudier d’autres options. Les personnes qui souhaitent voyager sur Air France et qui ont des besoins divers (aller simple, aller et retour, continuation province, tarifs enfants etc ) doivent contacter directement la compagnie via ses centres d’appel. A titre indicatif, un vol simple est autour de 700 euros.

Les ambassades suisse et allemande ont diffusé les mêmes instructions que notre Ambassade.

Pour les familles restant sur place, en cas d’alerte, il faudra avant tout suivre les consignes des autorités japonaises. Le confinement à la maison sera requis. Se confiner signifie rester chez soi, dans une pièce close, fenêtres fermées/scellées autant que possible sans clim ni ventilation qui préléverait l’air extérieur, faire une provision d’eau et de nourriture, en commançant par remplir une baignoire d’eau.

120 spécialistes de la sécurité civile arrivent ce soir de Paris, et l’Ambassade recherche 12 interprètes parlant français et japonais. Les autorités japonaises imposent des interprètes masculins. Toute personne possédant le permis bus japonais est également la bienvenue.

Les candidats doivent contacter sctip@ambafrance-jp.org

======== SEISME : Message de l’Ambassade à la commnunauté française ========

L ‘Ambassade met en ligne les informations pratiques liées aux évènements.

Communiqué diffusé aujourd’hui Lundi 14 mars 2011 à 12h58.

Pour toutes mises à jour : http://www.ambafrance-jp.org/spip.php?article4570

IMPORTANT

Une explosion vient d’avoir lieu dans la centrale de Fukushima (Fukushima I-3). Les causes sont encore en cours d’analyse, mais selon l’Agence de sécurité nucléaire, le scénario est à nouveau celui d’une explosion d’hydrogène (comme avant-hier à Fukushima I-1), sans endommagement du réacteur.

Selon la même agence, avec laquelle nos spécialistes sont en contact, les émanations radioactives seraient très faibles. L’état des radiations sur tout le territoire japonais peut être consulté à l’adresse suivante :

http://www.bousai.ne.jp/eng/. Elle montre que la situation était normale à partir de Ibaraki et en deçà, vers le sud, à 11h50 ce matin. Par ailleurs, selon l’Agence japonaise de météorologie, avec laquelle nous sommes également en contact le vent est faible et orienté vers le nord-est à Fukushima.

——————————————————————————

Coupure d’électricité :

Voici les informations dont disposent les médias japonais :

– L’opérateur Tepco prévoit de répartir les zones qu’elle dessert en cinq groupes et d’interrompre successivement la fourniture de courant par tranches de 3 heures, entre 10h du matin et 18h à partir de lundi.

– Ces mesures exceptionnelles, qui concerneront les préfectures de Tokyo, Chiba, Gunma, Ibaraki, Kanagawa, Saitama, Tochigi et Yamanashi Shizuoka dureront au moins jusqu’à la fin du mois d’avril.

– Toutefois, seront épargnés par cette mesure de rationnement, les trois arrondissements centraux de Tokyo : Chuo-ku, Chiyoda-ku, Minato-Ku.

—————————————————————————–

Centrales nucléaires

– La situation est globalement stable dans les centrales nucléaires de Fukushima. Les autorités continuent de mettre en œuvre le processus de refroidissement des réacteurs.

La pression à l’intérieur de l’enceinte de confinement du réacteur Fukushima

I-1 est en légère baisse. C’est un signe positif. La ventilation dans le réacteur Fukushima I-3 est en cours : l’ouverture d’une vanne permet le larguage de gaz afin de diminuer la pression.

– L’Agence de sûreté nucléaire Japonaise a déclaré que le système de refroidissement de la centrale atomique d’Onagawa fonctionnait normalement et que la hausse de la radioactivité constatée dans le secteur était due aux radiations dégagées par la centrale de Fukushima I-1, située dans une préfecture voisine.

Information sur le sens du vent à Fukushima – Site de l’Agence météorologique du Japon

Le vent est actuellement orienté vers l’Est.

La cellule de crise suit au plus près l’évolution de la situation.

Service de Communication et d’Information (14 mars)

======== SEISME : Fin du message de l’Ambassade à la commnunauté française ========

De Kyoto

Coucou du Japon,
 
Pour le moment à Kyoto nous ne sommes pas touchés, cette partie du Japon est assez épargné par les tremblements de terres, pas de tsunami car trop loin des cotes et bien protégé des typhons et cyclones car entouré de montagnes, c’est une des raisons qui ont fait que Kyoto fut pendant 11 siècles la capitale, voila pour la petite histoire.
 
Ceci dit la pression est grande ici, pour l’instant le peuple Japonais est exemplaire devant tant de difficultés et de peur à affronter.
 
De notre coté on garde notre sang froid pour le moment, nous sommes prêt à partir immédiatement si l’alerte nucléaire passe au niveau supérieur. Nous sommes situé au centre du Japon approximativement 700 kms au sud de la centrale nucléaire de Fukushima.
 
J’en profite pour dire qu’il faut travailler sur d’autres énergies alternatives, le scenario improbable comme celui de Fukushima est toujours possible ! Sortons de l’énergie nucléaire et du pétrole progressivement !
 
DG