Visite du sanctuaire Fushimi Inari (伏見稲荷大社)

Fushimi-Inari-shrine
Dix milles “Torii”

Le sanctuaire Fushimi Inari (伏見稲荷大社) est un temple shinto situé au sud-est de Kyôto.

Construit sur le Mont Inari en 711 par Hatauji (Coréen) pour rendre hommage à Inari (稲荷), messager de Dieu chargé de veiller sur les récoltes de riz et sur l’agriculture. Cette divinité représente aussi la prospérité des affaires.

Le sanctuaire principal du temple shintoïste a brulé au moment de la guerre d’Onin entre 1467 à 1477. Une guerre de querelles de succession entre chefs de clans, reconstruit en 1499, le sanctuaire Fushimi Inari fait partie des trésors culturels classés Patrimoine Culturel du Japon à ce jour.

On compte environ trente mille temples dédiés à Inari dans tout le Japon, Fushimi est le temple principal. On vient y chercher les faveurs célestes, la sécurité pour toute sa famille, la prospérité etc…

Pendant, les trois premiers jours de l’année entre deux millions et trois millions de personnes viennent y prier. C’est le temple numéro un à Kyoto.

La couleur rouge vermillon du sanctuaire domine dans ce temple shintoïste avec laquelle sont peints les «torii» (grands portiques) qui signifie l’autorité. C’est la couleur aux pouvoirs magiques contre les esprits malins.

Lorsqu’un Japonais entend le nom de ce temple, il pense toujours aux grands portiques rouges appelés “torii”. C’est «la porte» qui sépare le monde des Dieux du monde des Hommes. On peut voir un “torii” devant presque chaque temple du Japon.

Renard Fushimi Inari
Renard Fushimi Inari

La particularité du temple est qu’il y a plus de dix milles “Torii” grands et petits qui forment de longs tunnels presque sans fin sous lesquels on peut y marcher.

1000 d’entre eux sont appelés «senbontorii». Ils forment deux longs chemins que l’on peut aussi parcourir en se promenant.

Le «torii» est l’entrée dans le domaine de Dieu.

Le renard est l’emblème du temple, on y trouve des statues de renard à plusieurs endroits qui représentent les divinités qui gardent le temple. Dans le temps les Japonais pensaient que le renard était l’envoyé de Dieu à Fushimi Inari.

Le renard est aussi une caractéristique de ce temple car dans les autres temples Shinto au Japon on y trouve plutôt des chiens.

Encore une belle visite en perspective !