Où et quand admirer les cerisiers en fleurs à Kyoto ?


C’est bientôt la floraison des cerisiers au Japon !

Au début du printemps, les cerisiers sakura en japonais – colorent le paysage de leurs milliers de pétales roses.

Commence alors la période du Hanami (花見), qui fait référence au rituel annuel de contemplation des sakura en fleurs.

En famille, en amoureux ou entre amis, les japonais se baladent et se posent dans les parcs pour apprécier ensemble le Hanami.
Où et quand admirer les cerisiers en fleurs à Kyoto ?

À Kyoto, le début de la floraison des cerisiers est prévu le 28 mars 2017, mais leur pleine floraison est prévue du 3 au 11 avril 2017.

Ci-dessous les quatres meilleurs spots pour profiter de l’occasion à Kyoto !

Continuer la lecture de « Où et quand admirer les cerisiers en fleurs à Kyoto ? »

Le syndrome de Paris

Le Syndrome de Paris, en japonais Pari shōkōgun (パリ症候群), est un trouble psychiatrique qui touche spécifiquement des touristes japonais en voyage à Paris.

On estime de 10 à 20% le nombre de Japonais qui écourte leur séjour sur la capitale et si ils ne peuvent pas fuir, alors ils s’enferment dans leur chambre d’hôtel jusqu’au départ.

Pour les cas les plus graves une vingtaine de personnes chaque année sont  hospitalisées ou rapatriées au Japon.

Même s’il est rare, il frappe par son intensité : décompensation psychotique transitoire avec délires de persécution, hallucinations, convulsions, tachycardie, et attaques de panique…

C’est en 1986 que le Docteur Hiroaki Ōta (太田 博昭), psychiatre à Paris, repère pour la première fois ce syndrome.

Selon lui, l’origine du trouble vient du décalage entre l’image que se font les Japonais de la France et la réalité. 

En effet, ici au Japon, la France est synonyme d’élégance, de romantisme et de culture…

Sa capitale Paris, en particulier, est sublimée au quotidien dans des publicités pour des produits de luxe « made in Paris« .

Elle apparaît comme au temps du Montmartre et du Montparnasse des années folles, ou encore comme dans le film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, qui connaît un grand succès auprès des japonais.

Mais en réalité, Paris est loin de correspondre à cet idéal, ce qui constitue un premier choc.
 

Le comportement des français envers les étrangers, mondialement réputé pour sa nonchalance, génère un deuxième choc.

En effet, le syndrome de Paris est aussi le résultat du fossé entre les codes culturels de l’hospitalité au Japon et en France. Continuer la lecture de « Le syndrome de Paris »

La France quelle honte !!!!

Une Belle image de la France !  Trop c’est Trop !!! c’est la honte !!!!

Une bande de mafieux grévistes irresponsables bloquent le pays !!greve-des-eboueurs-paris

  • Les poubelles
  • Les métros / RER
  • Les trains
  • Les avions
  • Les raffineries essence
  • Les centrales nucléaires
  • Le Traffic routier bloqué

C’est une image déplorable qui circule dans le monde entier !!!!

Les Japonais ne viennent plus en France! Officieusement on estime une baisse supérieure à 50% pour le tourisme, pour preuve plusieurs fréquences et rotations on purement étaient supprimé en ce qui concerne les avions.

Qui dans le monde travaille à peine 35h par semaine, 5 semaines de congés payés, des avantages et des aides sociales qui pèsent 54% du PIB ?

france-greve-metro

Certainement pas les Japonais  !!!

Quand on vit à l’étranger on a honte et on a un certains recul ce qui nous oblige de dire :

Français réveillez-vous ! reprenez en main le pays avant de finir en pays sous développé, bradé et racheté par des gens qui n’aurons pas les mêmes valeurs !

 

Ici nous sommes consternaient par tous ces voyous qui tirent des buts contre leur camps !

greve-air-francegreve-traffic-routier

 

 

Golden Week

La Golden Week, une semaine très spécial pour tous les Japonais. Ils sont rarement en vacance comme chacun sait mais cette semaine là… c’est la semaine !

Selon JTB (agence de voyage japonaise) entre le 29 avril et le 8 mai ce ne seront pas moins de 23,9 Millions de touristes qui voyageront pour une nuit ou plus au sein de l’archipel nippon, une progression de 0.3% par rapport à la même période l’année précédente.

Golden Week la foule
Golden Week la foule à Kiyomizu-dera – Kyoto

Il y a quatre jours fériés très rapprochés pour la « Golden Week » ゴールデンウィーク

29 avril : Anniversaire de l’ère Showa 1926-1989 (昭和の日 showa no hi)

3 mai : Commémoration de la Constitution (憲法記念日, kenpou kinenbi)

4 mai : Jour de la Nature (緑の日, midori no hi)

5 mai : Jour des enfants (子供の日, kodomo no hi)

Cette année 2016 le 29 Avril tombant un vendredi, cela pourrait laisser l’opportunité au japonais de s’octroyer 10 jours de congés consécutifs. C’est un des rares véritables moments de vacances comme pour le début d’année avec les vacances du Nouvel An.

Continuer la lecture de « Golden Week »

Shinkansen

Le Shinkansen (新幹線) est le système de train à grande vitesse en service au Japon. L’utilisation d’un ensemble de lignes réservées et les techniques employées ont fait du Shinkansen un précurseur et du Japon le pionnier de la grande vitesse ferroviaire lors de sa mise en service en 1964.

Les rames du Shinkansen sont aujourd’hui mondialement reconnues pour leur confort, leur fiabilité et leur sécurité, ainsi que pour leur gestion des plus rigoureuses: prestations de services impeccable (de la Vendeuse de boissons et confiseries, jusqu’au Contrôleur de billet), le respect et de la propreté (clients et personnels confondus).

Vente de boissons et confiseries pendant le trajet.
Vente de boissons et confiseries pendant le trajet.

Concernant le trafic il est à noter que pour un trajet Osaka (大阪)-Tokyo(東京), un Shinkansen est au départ de la gare toutes les 10 minutes.

Outre l’intensité de son trafic, le Shinkansen se distingue aussi par :

-l’espace offert aux voyageurs, avec une largeur intérieure de 3,21 m, l’orientation des fauteuils dans le sens de la marche par pivotation automatique au terminus des trajets (orientation modifiable manuellement à la convenance du voyageur) et, quelle que soit la classe, d’un grand confort (espace pour les jambes, commodités);

L'intérieur vaste d'un Shinkansen.
L’intérieur vaste d’un Shinkansen.

-sa grande ponctualité : en 2003, le retard moyen à l’arrivée, par rapport à l’horaire, se chiffrait à soit 6 secondes. Cette moyenne inclut toutes les causes de défaillances techniques, mécaniques ou humaines, sur un ensemble de 160 000 personnes sur le réseau.

Continuer la lecture de « Shinkansen »

Uji

Uji (宇治市, Uji-shi) est une ville du Japon située au sud de Kyoto dans la préfecture de Kyoto. En 2010, Uji a une population estimée à 189 526 habitants, ce qui en fait la plus grande ville de la préfecture, après la ville de Kyōto.

Uji

La ville se trouve sur la rivière Uji (Ujigawa), qui prend sa source dans le lac Biwa. Située entre les deux anciennes capitales de Nara (奈良) et Kyōto (京都), et étant une des plus anciennes villes du Japon, ses racines vont presque aussi profond dans l’histoire du Japon que celles de ses deux illustres voisines.

Uji a été le théâtre de nombreuses célèbres histoires anciennes ; rare exemple d’une ville japonaise historique dont le développement moderne n’a pas perturbé la beauté traditionnelle de la ville. Il y a des magasins qui sont ouverts depuis des centaines d’années. La ville est également célèbre pour son thé vert (Matcha, Bancha, Sencha ou Gyokurô)

Thé vert - Matcha

Continuer la lecture de « Uji »

Le temple Rokudo-Chinnoji

Autrefois, de nombreux cercueils de défunts passaient devant le temple Rokudo-Chinnoji (六道珍皇寺) situé sur le chemin reliant le centre-ville et Toribeno (鳥辺野), au sud du temple Kiyomizu, où se déroulaient les obsèques. Les gens disaient que le puits du temple menait au royaume des ombres et à Enma (閻魔), dieu de l’enfer qui juge le bien et le mal. Les rumeurs prétendent qu’au IXème siècle, Ono-no-Takamura (小野篁), poète spirituel et érudit, travaillait le jour à la cour de l’Empereur Saga (嵯峨天皇) et la nuit pour Enma.

Continuer la lecture de « Le temple Rokudo-Chinnoji »

La guerre et les Japonais, 60 ans après l’indépendance – partie 2 –

Mon grand-père maternel ne pourra jamais oublier la guerre. Dans l’armée japonaise, l’ordre d’un gradé était un ordre absolu. Un jour qu’il avait tenté de protéger un camarade de régiment qui avait commis une erreur, un sergent l’avait frappé au visage le rendant partiellement sourd d’une oreille. Au moment de la capitulation du Japon, il était en zone chinoise de la Mandchourie. Lorsque le bateau qui devait le rapatrier est arrivé, il n’a pas été admis à bord. La raison ? Mon grand-père avait le même nom de famille que l’amiral en chef de l’armée japonaise, Yamamoto (photo ci-dessus, Isoroku Yamamoto, amiral en chef de l’armée japonaise). Or, ce haut gradé était mort sur le champ de bataille deux ans plus tôt. De crainte que mon grand-père et lui ne soient confondus par l’armée d’occupation américaine et que mon grand-père ne soit arrêté à tort, ses camarades lui ont demandé de rester en Chine. Il n’a pu rentrer au Japon qu’un an plus tard.

Continuer la lecture de « La guerre et les Japonais, 60 ans après l’indépendance – partie 2 – »

Le Dôme de la bombe atomique / Genbaku-Dôme (Hiroshima)

À 8h15, le 6 août 1945, la bombe atomique nommée Little Boy a été larguée à Hiroshima (広島). Le Dôme, classé en tant que patrimoine mondial de l’humanité en 1996, reste au centre de la ville et transmet à la postérité l’histoire de cette guerre tragique.

Depuis la guerre sino-japonaise en 1937, la ville de Hiroshima s’est rapidement développée comme autorité militaire. Le Dôme de la bombe atomique était à l’époque un bâtiment de style européen construit pour des expositions de produits industriels.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le président américain d’alors, Harry S. Truman, a pris la décision d’utiliser la bombe atomique sur le Japon. Afin de vérifier la force destructrice de la bombe atomique, l’armée américaine a présélectionné les grandes villes du Japon telles que Kyoto (京都), Hiroshima, Yokohama (横浜), Kokura (小倉) et Niigata (新潟) ainsi que le Palais impérial (皇居) de Tokyo (東京), comme cibles potentielles. Hiroshima a été finalement choisie parce qu’elle était le centre de l’armée japonaise et qu’il n’y avait pas de camp emprisonnant des otages américains.

Continuer la lecture de « Le Dôme de la bombe atomique / Genbaku-Dôme (Hiroshima) »