La Tour de Tokyo

Inaugurée en 1958, la Tour de Tokyo (東京タワー) est une tour de radiodiffusion dans l’arrondissement de Minato, au sud de Tokyo. Elle culmine à 333 mètres de hauteur et se reconnaît à ses couleurs rouge et blanche.
Petite soeur de la tour Eiffel, la Tour de Tokyo la dépasse cependant en hauteur.

Elle fut conçue par Tachū Naitō (内藤 多仲), un architecte spécialisé en construction parasismique, à la demande du gouvernement japonais. La Tour de Tokyo devait alors être le symbole de la reconstruction du Japon, qui avait subit tant de dommages pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elle devait aussi aller au-delà des records occidentaux ; c’est pourquoi elle dépasse la tour Eiffel de 33 mètres et pèse dix tonnes de moinsElle resta ainsi pendant plus de cinquante ans la plus haute tour du Japon, avant d’être dépassée en 2012 par la Tokyo Skytree (東京スカイツリー), qui s’élève à 634 mètres de hauteur.

La Tour de Tokyo brille la nuit et selon les saisons et selon les événements. Elle s’illumine en orange l’hiver et en blanc l’été.  Tous les samedis, la Tour de Tokyo s’illumine de son « voile de diamant » (ダイヤモンドヴェール), ornée de 276 lumières de sept couleurs différentes, chacune symbolisant un message :

Blanc : l’Éternité et la Succession

Jaune : l’Espoir et la Célébration

Turquoise : la Terre et la Paix

Rose : le Rêve et le Bonheur

Bleu : l’Eau et la Vie

Vert : la Nature et l’Environnement

Rouge : l’Amour et la Gratitude.

Températures annuelles

Tokyo (région du Kantō)

temperature annuelle 1

janv.

fév.

mars

avr.

mai

juin

juil.

août

sept.

oct.

nov.

déc.

temp. max. (°C)

9.8

10

12.9

18.4

22.7

25.2

29

30.8

26.8

21.6

16.7

12.3

temp. min. (°C)

2.1

2.4

5.1

10.5

15.1

18.9

22.5

24.2

20.7

15

9.5

4.6

pluie (mm)

48.6

60.2

114.5

130.3

128

164.9

161.5

155.1

208.5

163.1

92.5

39.6

jours de pluie

4.6

5.8

9.5

10.1

9.6

11.9

10.4

8.2

11.3

9.1

6.2

3.8

température annuelle moyenne: 16.1°C

température maximum moyenne : 19.7°C

température minimum moyenne : 12.6°C

hauteur totale de pluie par an : 1466.8mm

Continuer la lecture de « Températures annuelles »

Janvier

janvier 2

En japonais, ichi-gatsu (一月) ou mutsuki (睦月). C’est la période de floraison des pins, pruniers et adonis. Le nouvel an est une fête importante pour les Japonais qui rentrent dans leur région natale et se réunissent en famille. Certains sanctuaires sont bondés de gens qui viennent pour hatsumoude (初詣), première visite au temple de l’année, afin de prier pour la santé et la bonne fortune. Les trois premiers jours de l’année, appelés sanganichi (三が日), sont des jours de repos. De plus en plus de magasins ouvrent ces jours là, surtout les grands magasins comme Takashimaya, ISETAN (équivalent de Printemps ou Galeries Lafayette en France). Beaucoup d’autres enseignes proposent des promotions. Les fukubukuro (福袋), sacs en papier dans lesquels se trouvent plusieurs articles, attirent les accros du shopping.

Continuer la lecture de « Janvier »

Quelle est la meilleure saison pour voyager au Japon ?

四季ブログ用

Les quatre saisons sont clairement distinctes et leurs charmes différents. Du fait de sa forme allongée dans le sens nord-sud, le Japon présente des climats et températures très variables entre Hokkaido (北海道) et Okinawa (沖縄). Quelle est la période la plus agréable pour voyager dans l’archipel nippon (日本列島) ? A quelles fêtes saisonnières pouvez-vous assister ? Si vous souhaitez visiter le Japon et que vous avez la possibilité de prendre des vacances à tout moment de l’année, déterminez votre période de voyage en vous aidant des conseils ci-dessous.

Continuer la lecture de « Quelle est la meilleure saison pour voyager au Japon ? »

Le Japon

 

Le pays du Soleil Levant, en japonais 日本国 (Nihon-koku), est un archipel de 8645 îles situé à l’Est du continent asiatique. L’archipel s’étend sur environ trois mille kilomètres, des îles Kouriles (administrées par la Russie) au nord, à Taïwan au sud. Les quatre principales îles sont du nord au sud Hokkaidō, Honshū, Shikoku et Kyūshū.

  Continuer la lecture de « Le Japon »

Sumo – partie 1

Les Japonais aiment le sumo (相撲). C’est le sport de combat où deux lutteurs qui ne portent que leur pagne traditionnel, mawashi (まわし), se percutent de front. La règle est simple : il faut pousser son adversaire au dehors du ring, dohyo (土俵), ou lui faire toucher le sol avec une autre partie du corps que la plante des pieds, en utilisant la technique de lancement.

  Continuer la lecture de « Sumo – partie 1 »

Le bouddhisme contemporain

« Vous êtes soshoku-kei ou nikushoku-kei ? »

Voici une question fréquente chez les jeunes d’aujourd’hui. Sôshoku-kei (草食系) , littéralement herbivore, est l’un des mots à la mode au Japon. Alors que les Japonais d’autrefois faisaient activement la cours aux femmes comme des carnivores (nikushoku-kei, 肉食系), les garçons sont maintenant moins entreprenants et moins virils comme des herviores et attendent d’être abordés par les femmes.

  Continuer la lecture de « Le bouddhisme contemporain »

Tokyo Sky Tree

La Tokyo Sky Tree (東京スカイツリー), nouvelle tour de 634m à Tokyo, sera inaugurée en mai prochain. Elle permettra l’émission d’ondes télévision et radio. Pourquoi mesure-elle 634m et non pas un chiffre rond comme 600 ou 650m ? Parce que la région incluant actuellement Tokyo, Saitama et Kanagawa était appelée Musashi (武蔵) et que « mu » est la prononciation japonaise de 6, « sa » la prononciation chinoise de 3 et « shi » la prononciation chinoise de 4.

 

Continuer la lecture de « Tokyo Sky Tree »

Voyager au Japon ne présenterait aucun risque

L’Association internationale du transport aérien s’appuie sur un communiqué de l’ONU publié le 2 avril pour modérer les inquiétudes liées aux risques pour la santé des voyageurs à destination du Japon et sur l’interruption des vols en provenance ou à destination du pays.

L’Association internationale du transport aérien (International Air Transport Association ou IATA), basée à Genève a bien reçu la confirmation par les six agences de l’ONU chargées de surveiller la centrale nucléaire endommagée de Dai-ichi à Fukushima que ni la santé ni les services de transport n’étaient menacés.

Le communiqué de l’ONU, publié le 2 avril, affirme également qu’il est inutile pour les passagers en provenance du Japon de passer un contrôle de radiation à leur arrivée dans les ports et aéroports.

Ces conclusions sont communes à l’Organisation mondiale de la santé, à l’Agence internationale de l’énergie atomique, à l’Organisation météorologique mondiale, à l’Organisation maritime internationale, à l’Organisation de l’aviation civile internationale et à l’Organisation mondiale du tourisme.

Selon les études menées par ces organisations, la surveillance constante des aéroports japonais et leurs environs montre que les niveaux de radiation ne dépassent pas les limites acceptables du point de vue de la santé. Il est conseillé aux voyageurs à destination du Japon de consulter un site Internet dédié, crée par Le Bureau japonais de l’aviation civile.

Il est également souligné que tous les aéroports du Japon, excepté celui de Sendai, gravement endommagé lors du tsunami du 11 mars, fonctionnent normalement pour les vols domestiques comme pour les vols internationaux.