La maison de Kitaro Nishida detruite

La promenade des philosophes, qui longe le canal du lac Biwa à Kyoto, a été nommée d’après Kitaro Nishida, qui a utilisé le sentier pour sa méditation quotidienne.

L’ancienne maison du philosophe Kitaro Nishida (1870-1945) a été détruite. Nishida, fondateur de l’école de philosophie de Kyoto, loua cette maison japonaise traditionnelle de 1912 à 1922. Elle se trouve à 500 mètres au nord-ouest de l’Université de Kyoto, où il était professeur.

La maison en bois de 2 étages a été construite dans la dernière partie de l’ère Meiji (1868-1912). Les conditions détériorées de la maison de plus de 100 ans ont été citée comme la raison de sa démolition.

Continuer la lecture de « La maison de Kitaro Nishida detruite »

Louer une maison à Kyoto

machiya1

Une des choses les plus agréables à faire c’est de louer une maison typique traditionnelle japonaise, Machiya.

Machiya : Ancienne maison traditionnelle de Kyoto en bois, murs en terre, pierres de taille et dater en générale de 80 à 120 ans.

C’est une chance que Kyoto est encore ces maisons dans toute la ville, l’avantage est de ressentir et de voir comment les Japonais vivaient tout en participant à la sauvegarde de la culture japonaise. C’est aussi que l’on peut les louer à deux ou même pour une famille et ainsi on est comme chez soi !

Néanmoins il n’y a pas de label du coup il y a pas mal d’arnaques, souvent ces maisons n’ont rien de traditionnelles elles sont récentes ou ont été complètement désossé, les murs sont en placo-plâtre, le sol en béton et la salle de bain 100 % plastique, c’est comme si vous étiez dans un hôtel ou un vulgaire studio. Plutôt pour une clientèle chinoise et anglo-saxonne (vrai maison pour Mickey !).

Bref renseignez-vous en demandant de quand dates la maison, les travaux et la rénovation car les loueurs jouent sur l’ambiguïté entre maison qui ressemble vaguement à une maison traditionnelle et une vrai maison rénover ancienne traditionnelle. Continuer la lecture de « Louer une maison à Kyoto »

Kyoto

Kyoto ou Kyōto
Kyoto ou Kyōto

Kyoto ou Kyōto signifie en Japonais littéralement «ville capitale» est situé dans la région du Kansai au centre du Honshū, la ville est entourée par des montagnes.

Pendant plus de 11 siècles, Kyôto fut le centre du pouvoir au Japon.

De 794 à 1868 elle était la capitale impériale du Japon sous le nom de Heian-kyō (Capitale de la paix et de la tranquillité).

La ville a été développée selon le motif de grille sous le modèle de la tradition de géomancie chinoise.

A ce jour, elle est plus au moins le cœur culturel du Japon. Cette ville est devenue industrielle et moderne, il reste quand même environs 1600 temples bouddhistes et 400 sanctuaires shintoïstes avec des jardins absolument magnifiques.

Certains temples à Kyoto sont classés patrimoine mondial de l’UNESCO «Monuments historiques de l’ancienne Kyoto». Le tourisme constitue une importante part de l’économie de Kyoto.

Continuer la lecture de « Kyoto »

Gion Café – Café Restaurant Bar

En plein cœur de Gion et de ses temples dans une belle Machiya, Gion Café vous propose déjeuner, café, boissons fraiches et chaudes, goûter, apéritif, dîner, alcool, bar…en continu toute la journée, à déguster autour de son jardin japonais.

Ouvert de 10h à 22h tous les jours:  Gion Café

gion cafe jardin
Gion Café Le Jardin
Gion Café Map
Gion Café Map

Café Restaurant Bar

Service Continu – Take Out
RDCH Non Fumeur / 1 Étage Fumeur
Free Wifi – Mobile Concent

Tel : 075 744 6997

〒605-0821京都府京都市東山区清井町484

484, Kiyoi-cho, Higashiyama-ku

Kyoto city, Kyoto, Japan.

Ouvert de 10h à 22h tous les jours:  Gion Café

Kawa Cafe de Kyoto

Kawa Cafe
Kawa Cafe

Kawa Café est au cœur de Kyoto au bord de la rivière Kamogawa dans une jolie Machiya, un concept nouveau avec une très belle vue et une terrasse.

Kawa Café signifie le café de la rivière, on y découvre aussi une très belle collection d’anciennes photos authentiques sur la rivière Kamogawa, les habitants et Kyoto.

Tout au long de la journée cuisine Française et Japonaise, Brunch, Déjeuner, Tea-time, Apéro, Diner, Bar à des prix très doux et bien sur wifi gratuit et parking vélo.

Kawa Café est ouvert tous les jours de 10h30 à minuit.

Adresse : 176-1, Minoya-cho, Shimogyo-ku, Kyoto City, Kyoto   〒600-8015

Telephone: 075 341 0115            http://www.kawa-cafe.com/

Machiya et machiya-café

Il est indéniable que les Japonais habitent de moins en moins dans les maisons traditionnelles. Avec l’occidentalisation du mode de vie, ils achètent des maisons modernes ou des appartements et dorment dans des lits, plutôt que dans des futon (布団, couette et matelas permettant de dormir sur les tatami). Les pierres sont très chères au Japon mais le taux de l’emprunt logement relativement bas favorise l’achat de maisons. La majorité  s’inquiète des inconvénients des maisons en bois tels que le froid et le vent qui s’engouffrent dans les jointures en hiver.

Chez moi, il y a trois pièces de tatami et c’est agréable en été. Je dors évidemment dans un futon. Ma maison est en bois et le mur est couvert de torchis. La superficie est de 18 tsubo (坪, unité de surface), soit 59,4㎡ (1 tsubo = 3,3㎡). Non seulement ma maison, mais aussi tous les logements typiques de Kyoto ont un soubassement rectangulaire car on fixait autrefois la taxe d’habitation selon la largeur de façade. C’est pour ça que les maisons de Kyoto ont des petites façades mais une grande profondeur. Elles sont surnommées « lits d’anguilles », unagi-no-nedoko (鰻の寝床). À Kyoto, les maisons qui concilient l’espace marchand et le lieu de vie sont surtout appelées machiya (町家).

Continuer la lecture de « Machiya et machiya-café »

La maison japonaise

Dans la pièce japonaise, la place d’honneur est celle devant le tokonoma (床の間), alcôve ménagée dans le mur où sont présentés une peinture et un arrangement de fleurs. Le bas bout de la table est celui qui est le plus proche de la porte. Pourquoi le supérieur s’assoit-il dos à la jolie niche ? Parce qu’autrefois cette place était la plus sûre contre les attaques surprises et la position à côté de l’entrée, la plus dangereuse. Quand on propose à un de ses invités de s’asseoir à la place d’honneur, il commence normalement par refuser avec humilité. Il est probable qu’ils se font des concessions mutuelles au début, et cette Continuer la lecture de « La maison japonaise »

L’indice Machiya

L’indice Machiya.

Mais qu’est ce que c’est que ce nouvel indice ?

C’est une pure invention de ma part, c’est mon nouvel indice en lien direct avec la reprise économique Japonaise et la destruction des vielles maisons traditionnelles de Kyoto, pour les remplacer par des maisons plastiques ou immeubles affreux comme on en trouve partout dans toutes les villes du Japon.

J’ai référencé 23 maisons traditionnelles détruites en deux mois juste en circulant dans Kyoto à vélo…. Bref l’indice Machiya est au vert en ce moment!

Machiya avec un Shoki-San en Or

La Machiya du jour : Une maison Japonaise traditionnelle avec un Shoki San en or.

Le Shoki- San est une petite statue généralement en terre cuite placé sur le petit toit devant la maison qui protège celle-ci contre les mauvais esprits.

Machiya Maison traditionnelle japonaise

Les Machiya (maison de ville) ont été construites avant la Deuxième Guerre mondiale et définissent l’atmosphère architecturale et historique du centre-ville de Kyoto jusqu’à l’arrivé des structures modernes en béton et plastique.

De plain-pied ou de un à deux étages elles sont généralement étroites, profondes et construites très près du bord de la rue. L’origine de la Machiya (町家) vient de l’époque de Héïan (A.D.794~), elle a changé petit à petit au fil de l’histoire, sa forme actuelle a été déterminée à l’époque d’Edo (1603~1868) et presque toutes les Machiya que l’on peut découvrir aujourd’hui ont été construites au début du 20e siècle. Certaines ont donc plus que 100 ans ce qui est rare pour ce genre de construction en bois avec un climat aussi éprouvant que celui du Japon.

Elle sont faites de bois, de murs en bambou et de terre avec parfois du plâtre en finition ainsi qu’un toit en tuiles cuites, elles sont donc très écologiques et très agréable avec du charme ce qui apporte un sentiment de bien être. Combinant l’espace commerçant de celui résidentiels, elles expriment la culture de la classe des marchands urbains et le style traditionnel du travail et des affaires.

On y trouve des petits jardins intérieur qui sont des espaces ouverts appelés Tsubo-Niwa (坪庭) et c’est une caractéristique des Machiya qui introduisent un sentiment de nature et de saisons à l’intérieur de la zone résidentielle.

En appréciant les nombreux aspects des Kyo-Machiya (京町家)  nous arrivons à comprendre la sagesse du peuple de Kyoto. Aussi voici une nouvelle rubrique sur les Machiya. On y trouvera des photos, des informations, des conseils et un soutient pour tout ce qui se lance dans la restauration de celle-ci.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter.