Machiya à Kyoto

Si vous voulez vraiment vivre une expérience unique à Kyoto, vous devriez envisager une nuit ou deux dans une machiya (maison de ville traditionnelle de Kyoto).

La Machiya combinent tous les avantages d’une location de vacances avec l’authenticité d’un ryokan.

C’est quoi une Machiya ?
Les Machiya sont des maisons en bois traditionnelles qui étaient populaires auprès des marchands et des artisans de Kyoto jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Continue reading “Machiya à Kyoto”

Kyoto impose aux touristes une taxe de séjour

Les touristes séjournant dans des hôtels, des auberges et des logements privés dans la ville japonaise de Kyoto devront payer une nouvelle taxe.

La mesure devrait débuter en octobre 2018, la taxe est fixée à 200 yens (1,80 euro) pour les voyageurs séjournant dans un logement en dessous de 20 000 yen par nuit et par personne, 500 yen entre 20 000 yen et moins de 50 000 yen. 1,000 yen à partir de 50,000 yen.

Tokyo et la préfecture d’Osaka imposent une taxe similaire aux voyageurs qui séjournent dans un logement facturant plus de 10 000 yens, mais l’ordonnance de Kyoto sera la première au Japon à cibler également les entreprises d’hébergement privées. Continue reading “Kyoto impose aux touristes une taxe de séjour”

Itinéraire d’une journée à Kyoto

Si vous avez seulement une journée complète à passer dans Kyoto, vous aurez envie de voir les endroits les plus étonnants et mémorables.

Cet itinéraire comprend le très important quartier touristique du sud de Higashiyama, le centre-ville de Kyoto et l’incroyable sanctuaire Fushimi-Inari-Taisha, avec ses arcades de Vermillion torii (portes).

Zones couvertes : Sud de Higashiyama, Gion, centre ville, Fushimi.

Lieux a visiter : le temple de Kiyomizu-dera, les quartiers de Gion, Sannen et de Ninen-zaka, le temple Chion-in, le temple Shoren-in, le centre-ville avec le marché de Nishiki, le sanctuaire Fushimi-Inari-Taisha.

Attention : Ces sites sont ultra fréquenté.

Kodai-ji Kyoto

Kodai-ji est un temple bouddhiste qui fait partie de l’école zen Rinzai.

Il est situé à l’est de la ville, dans le quartier de Higashiyama dans Gion. Il a été construit en 1606 à la demande de Kita No Mandokoro.  Une femme noble souvent appelée “Nene”, à la mémoire de son mari, Toyotomi Hideyoshi (1536-1598). Un grand général qui a réuni une grande partie du Japon sous son autorité à cette époque.
Continue reading “Kodai-ji Kyoto”

Hakone 箱根

À l’époque où le centre du Japon était situé à l’Ouest, Hakone était une région inconnue, frontière entre l’Est et l’Ouest.

Au 8ème siècle, des Coréens sont venus vivre à Hakone. Ils cherchaient un endroit paisible où s’installer. Entouré de montagnes, le site était tranquille, sacré et appropié.

Ils ont ainsi nommé cet endroit « Hakone » ; « Hako » veut dire dieu et « Ne » veut dire montagne en coréen.

Le paysage le plus paisible de Hakone, c’est le lac Ashinoko (芦ノ湖). Quand il n’y a pas de vent, on peut apercevoir au loin le mont Fuji (富士山) se refléter sur l’eau.

Ce lac est considéré par les habitants de Hakone comme le symbole de leur région. Il fut créé par une explosion volcanique datant d’avant j.c. Il fait 19 km de circonférence. Continue reading “Hakone 箱根”

Scène de rue: Attendre en rang et dans le calme

Au Japon vous trouverez la plupart du temps dans les gares et aux arrêts de bus des lignes sur le sol (et même dans les gros commerces/bureaux) pour vous indiquer ou commencer une file d’attente si les voyageurs/clients sont trop nombreux.

files d'attente gare japonaise

Mais il arrive aussi que dans les endroit moins modernes, ces fameuses lignes n’existent pas. Que ce passe-t-il alors dans ce cas là? Les japonais sortent-ils du rang? Essayent-ils à tout prix de passer devant tout le monde? Continue reading “Scène de rue: Attendre en rang et dans le calme”

Hon’ami Kōetsu : Le Léonard de Vinci Japonais

Né à Kyoto, Honami Koetsu était un artiste pluridisciplinaire :  artisan, un calligraphe, un peintre, un éditeur, un jardinier et un fabricant de masques No.

Il a laissé de nombreux chefs-d’œuvre dans toutes les disciplines artistiques. Dans le monde de la calligraphie, Honami est considéré comme l’un des trois grands calligraphes de l’ère Kanei. Il est le fondateur du style Koetsu.

La famille Honami était une famille d’entrepreneur de haut rang. Réputée pour son savoir-faire dans la fabrication de sabres depuis l’époque d’Ashikaga Takauji, ils ont servi la cour impériale ainsi que Tokugawa Ieyasu et Oda Nobunaga, leur principal patron était Maeda Toshiie. Continue reading “Hon’ami Kōetsu : Le Léonard de Vinci Japonais”

Cérémonie du thé

Histoire de la cérémonie du thé

Il n’est pas surprenant de découvrir que c’est par la Chine qu’arriva le thé, avec la religion Bouddhiste au VII éme siècle. Le moine Saicho, en 805, fut le premier à cultiver le thé à l’intérieur d’un temple situé à Sakamoto. L’Empereur Saga, 10 ans plus tard, découvrit puis encouragea dans l’aristocratie de Heian, la dégustation du thé selon les rites chinois.

Avec l’arrivée des Bushis au pouvoir en 1185, la tradition du thé disparut dans l’aristocratie Japonaise, dorénavant plus tournée vers les arts typiquement Japonais (littérature). Pourtant les moines Zen continuèrent à cultiver le thé, notamment à Uji près de Kyôto. C’est le moine Zen Eisai qui répandit ce breuvage dans tous les temples de la secte.

Continue reading “Cérémonie du thé”

Le pont de Sanjo à Kyoto

Sanjo Ohasi est un des ponts de Kyoto qui enjambe la rivière Kamogawa, célèbre pour avoir à la fois servi de terminus pour le Nakasendo et le Tokaido.

Lorsque l’on visite Kyoto on passe forcément sur ce pont qui est au cœur de la ville.

La date de construction du pont n’est pas connue mais des documents prouvent que Toyotomi Hideyoshi donnera l’ordre de faire des réparations en 1590.

La construction est reconnaissable à ses giboshi originels qui sont des poteaux en forme d’oignons. Le pont à ce jour mesure 74 mètres de long et quinze mètres de large.

Continue reading “Le pont de Sanjo à Kyoto”