Gion Matsuri Kyoto 2016

Gion-Matsuri

Le festival est l’un des trois plus grands du Japon et se fait sous l’égide du sanctuaire Yasaka-Jinja.

Connu à travers tout le Japon pour sa très longue histoire, sa richesse et sa taille ce festival a commencé environ 1100 ans auparavant.

Pendant qu’une épidémie sévissait sur Kyoto, les habitants priaient pour faire cesser cette épidémie et ils décidèrent de construire 66 Chars correspondant au nombre de régions que comptait alors le Japon en ce temps.
Le point culminant du festival est la grande procession Yama Hoko Junko du 17 juillet 2016 avec ces 33 chars qui traversent la ville.

Cependant, pendant une semaine avant vous pouvez voir la construction de ces chars en bois dans le centre de la ville, c’est vraiment très enrichissent à voir.

Ils sont montés et démonté chaque années puis stocké pendant un an.

Les chars sont souvent richement décorés de tapisseries et draperies, Il n y a pas un seul clou, tout est attaché par des systèmes très astucieux ainsi qu’avec des cordages très ingénieux et ancestraux…

Depuis l’année dernière, il y a deux processions :

Le 17 juillet la procession du festival d’ouverture :  Saki Matsuri
Départ 9h00 de Shijo Karasuma → Kawaramachi → Oike

Plan de Gion-Matsuri 17 juillet-2016

Le 24 juillet la procession du festival de fermeture :  Ato Matsuri
Depart 9h30 Karasuma Oije → Kawaramachi → Shijo

Plan de Gion Matsuri 24 juillet 2016

Le 15 et le 16 juillet, la rue de Shijo entre le sanctuaire Yasaka et Horikawa est pietonne. Une partie du centre ou se trouve les chars est aussi piéton avec des stands.

Gion Café – Café Restaurant Bar

En plein cœur de Gion et de ses temples dans une belle Machiya, Gion Café vous propose déjeuner, café, boissons fraiches et chaudes, goûter, apéritif, dîner, alcool, bar…en continu toute la journée, à déguster autour de son jardin japonais.

Ouvert de 10h à 22h tous les jours:  Gion Café

gion cafe jardin
Gion Café Le Jardin
Gion Café Map
Gion Café Map

Café Restaurant Bar

Service Continu – Take Out
RDCH Non Fumeur / 1 Étage Fumeur
Free Wifi – Mobile Concent

Tel : 075 744 6997

〒605-0821京都府京都市東山区清井町484

484, Kiyoi-cho, Higashiyama-ku

Kyoto city, Kyoto, Japan.

Ouvert de 10h à 22h tous les jours:  Gion Café

Itinéraire original : l’essentiel de Kyoto en une journée

 

Si c’est votre première visite à Kyoto, je vous recommande cette excursion qui vous permettra de découvrir entre autre le marché couvert Nishiki, des temples, le quartier traditionnel de Gion, le parc Maruyama, un panoramique de la ville ainsi que de rencontrer une maiko. Aiguillé par votre guide, vous ferez de magnifiques découvertes.

  Continuer la lecture de « Itinéraire original : l’essentiel de Kyoto en une journée »

Itinéraire original : virée dans Gion et les ruelles de Higashiyama

Situé à l’extrémité est de la rue Shijo (四条通り), Gion est un des plus fameux quartiers traditionnels où les voyageurs japonais et étrangers s’affairent. Toutefois, quelques pas de plus, et vous découvrirez des ruelles tranquilles et le quotidien des kyotoïtes. De petits monuments religieux et de tradition populaire agrémentent ce parcours particulier et mystérieux. S’inspirant de fables, de personnages historiques ou de mythes de yôkai (妖怪, esprits malins), l’ancienne capitale compte de nombreux contes oraux, superstitions et parfois, drames amoureux. Cet itinéraire accroîtra sans nul doute votre intérêt pour Kyoto.

Continuer la lecture de « Itinéraire original : virée dans Gion et les ruelles de Higashiyama »

Machiya et machiya-café

Il est indéniable que les Japonais habitent de moins en moins dans les maisons traditionnelles. Avec l’occidentalisation du mode de vie, ils achètent des maisons modernes ou des appartements et dorment dans des lits, plutôt que dans des futon (布団, couette et matelas permettant de dormir sur les tatami). Les pierres sont très chères au Japon mais le taux de l’emprunt logement relativement bas favorise l’achat de maisons. La majorité  s’inquiète des inconvénients des maisons en bois tels que le froid et le vent qui s’engouffrent dans les jointures en hiver.

Chez moi, il y a trois pièces de tatami et c’est agréable en été. Je dors évidemment dans un futon. Ma maison est en bois et le mur est couvert de torchis. La superficie est de 18 tsubo (坪, unité de surface), soit 59,4㎡ (1 tsubo = 3,3㎡). Non seulement ma maison, mais aussi tous les logements typiques de Kyoto ont un soubassement rectangulaire car on fixait autrefois la taxe d’habitation selon la largeur de façade. C’est pour ça que les maisons de Kyoto ont des petites façades mais une grande profondeur. Elles sont surnommées « lits d’anguilles », unagi-no-nedoko (鰻の寝床). À Kyoto, les maisons qui concilient l’espace marchand et le lieu de vie sont surtout appelées machiya (町家).

Continuer la lecture de « Machiya et machiya-café »

La rivière Shirakawa (Kyoto)

Au nord de Gion, le quartier traditionnel de Kyoto, se situe une petite rivière pleine de charmes. Les rues pavées offrent une ambiance particulière et sont éclairées le soir venu par les lumières gracieuses des restaurants. Datant du 17ème siècle, cet endroit n’aurait pas été sauvegardé sans la persévérance des habitants qui perpétuent leurs traditions. On y trouve aussi le sanctuaire « Tatsumi-daimyojin » dédié au Dieu de l’art ; des Maiko et Geiko viennent souvent prier pour progresser en danse et en musique. Vous pouvez remonter cette rivière jusqu’au sanctuaire Heian-jingu, en marchant sous des saules.

JSS

Le sanctuaire Yasui-Konpiragû 安井金比羅宮

Dans un coin du quartier de Gion (祇園), au centre-ville de Kyoto (京都), se trouve le sanctuaire Yasui-Konpiragū (安井金比羅宮), renommé pour cette énorme pierre qui régit les liens entre les êtres humains.

Fondée en 794, la ville de Kyoto est riche d’histoire, de culture et de traditions. Le fondateur de l’ancienne capitale, l’Empereur Kanmu (桓武天皇), baptisa la cité Heian-Kyô (平安京), littéralement « capitale de la paix ». Mais elle fut parfois transformée en champ de bataille.

Continuer la lecture de « Le sanctuaire Yasui-Konpiragû 安井金比羅宮 »

Cuisine de Kyoto et soirée avec Maiko et Geiko

Au ryokan japonais Hatanaka (畑中), situé en face de la sortie sud du sanctuaire Yasaka (八坂神社), vous pourrez profiter d’un dîner succulent et d’une occasion d’apprécier la danse traditionnelle de Maiko et Geiko.

Ces dernières sont des femmes en kimono, avec le visage maquillé en blanc, qui vous distraient lors d’une soirée. Tous les jours, elles poursuivent assidûment leurs études pour amuser leurs clients. Elles sont invitées lors des grandes réceptions ou de certaines occasions sociales et c’est pourquoi elles doivent avoir de l’esprit pour accueillir différents genres de clients.

Elles sont hautement appréciées. À Kyoto, on n’utilise jamais le mot ‘Geisha’ pour les appeler car ce terme signifie la ‘personne qui s’occupe de l’art’ et c’est surtout une appellation de Tokyo. Il faut faire attention, car ici, ce mot peut être considéré comme impoli. La Maiko est l’apprentie de la Geiko, celle-ci est une danseuse accomplie.

En général, il est difficile d’arranger un banquet avec elles sans l’invitation d’un connaisseur ou à l’occasion d’un diner d’affaires. Çela coûte assez cher : entre 50 000 et 100 000 yens pour deux heures avec une Maiko, un repas kaiseki et des boissons.

Au ryokan Hatanaka, vous pouvez profiter d’une soirée avec Maiko et Geiko sans vous ruiner. Cette auberge traditionnelle propose un dîner avec un rendez-vous de Maiko et Geiko quatre fois par semaine, les lundi, mercredi, vendredi et samedi, à 18H. De nombreuses explications sont données en japonais puis en anglais sur leur danse, motif de kimono, différence entre Maiko et Geiko, leur coiffure, épingle à cheveux et on peut aussi participer à des jeux traditionnels lors de la soirée…et si on perd contre elles…on devra boire un verre… Continuer la lecture de « Cuisine de Kyoto et soirée avec Maiko et Geiko »

La Fête de Gion 祇園祭

La Fête d’Aoi (葵祭), la Fête de Gion (祇園祭) et la Fête de Jidai (時代祭) sont les trois grandes fêtes de Kyoto. La Fête de Gion a lieu durant le mois de juillet, et attire chaque année beaucoup de visiteurs. Elle est liée au sanctuaire Yasaka (八坂神社), qui se trouve à l’extrémité est de l’avenue Shijo (四条通り). A l’origine, la Fête avait pour vocation de chasser les esprits mauvais. Durant le mois de juillet, 32 chars sont montés (23 Yama et 9 Hoko), alors qu’il y en avait autrefois 66, représentant le nombre de provinces de l’ancien Japon.

Continuer la lecture de « La Fête de Gion 祇園祭 »