La fête de « O-bon » et le Mt. Daimonji

La fête de « O-bon », qui a lieu entre le 13 et le 16 août, est un événement important pour les Japonais. Durant cette période, on considère que les esprits des défunts de la famille reviennent dans ce monde. Pour les accueillir dignement et partager quelques moments avec eux, on se rend au cimetière pour prier et nettoyer leur tombe.

À Kyoto, « la Fête du feu des cinq montagnes » se tient le 16 août à partir de 20 h pour renvoyer les esprits. Le Mt. Daimonji étant au centre, les montagnes portent chacune un symbole de signification : les deux « Dai (大) » représentent la forme de l’esprit du défunt appelé « Oshorai-san ». Le « Bateau » a pour but de renvoyer les défunts dans l’autre monde. Le « Myo-ho (妙法) » signifie le bouddhisme et le « Torii » le shintoïsme. Ainsi les cinq feux veulent dire que l’on prie pour le repos des ancêtres sans discrimination qu’ils soient bouddhistes ou shintoïstes.

La Fête des cinq montagnes demeure l’occasion pour les familles Kyotoïtes de se retrouver et d’honorer l’âme des défunts. C’est pour cela qu’il est interdit de construire de grands bâtiments dans la ville au nord de la gare de Kyoto.

JSS