Onsen et sento

Au Japon, il y a plus de 3000 onsen (温泉), stations thermales. Les bains des hommes et des femmes sont généralement séparés. Les bains en plein air, dit roten-buro (露天風呂), sont populaires et attirent toute l’année des amateurs et des gens qui ont une maladie chronique. D’un point de vue médical, les eaux d’onsen sont bénéfiques pour la santé et les soins de certaines maladies. Entre parenthèse, les bains mixtes s’appellent konyoku (混浴), mais ceux-ci sont très rares.

Les Japonais se mettent tous nus dans les onsen. Comme ce sont des lieux publics, tout le monde doit respecter les manières. Mais ce n’est pas si difficile. Je résume ici des conseils utiles.

Dans le vestiaire, vous avez des paniers et des consignes automatiques. Vous vous déshabillez et mettez vos vêtements dans un panier. Vous devez y laisser votre serviette de bain. Aujourd’hui, des shampooings et des savons sont préparés dans la plupart des onsen, mais vous pouvez apporter vos propres nécessaires de toilette si besoin. Vous fermez à clef votre consigne et la gardez à votre poignée.

Vous pouvez apporter une petite serviette mais il ne faut jamais la tremper dans la baignoire. Vous vous lavez sous la douche avant de vous baigner dans un bain. Après, vous n’avez qu’à vous détendre.

D’autre part, c’est plutôt le sentô (銭湯), bain public, dont les Japonais profitent quotidiennement. Si vous n’avez pas le temps d’aller aux onsen, essayez les sento, qui se trouvent partout dans les quartiers car les logements japonais d’autrefois n’étaient pas équipés de salle de bain. Leur bâtiment est reconnaissable à leur haute cheminée et aux nombreuses personnes qui, le soir, y entrent ou en sortent. Le sento est un endroit dans lequel les habitants et les familles de quartier peuvent se détendre pour un budget raisonnable et faire des commérages avec leurs voisins. C’est aussi un endroit où vous pouvez entrevoir le vrai visage du Japon.

Voici un sento conseillé de Kyoto :

Funaoka onsen (船岡温泉, il s’appelle onsen mais il est plutôt proche du sento, voir la photo).

Accès : prenez le bus 206 et descendez à Senbon-Kuramaguchi (千本鞍馬口) et 3 min à pied.

Ouv. t.l.j. de 15h à 1 h (de 20h à 1h les jours fériés). Tarif : 370 yens.

JSS