Le temple Tofukuji 東福寺

Le temple Tofukuji est sans doute l’une des plus belles découvertes que vous ferez à Kyoto. Il est au 4ème rang des temples zen de Kyoto (voir aussi le Tenryuji).

Au Japon, vous trouverez beaucoup de petits temples annexes aux alentours d’un grand temple zen. Ils s’appellent Tacchu (塔頭) et c’est une particularité de l’école zen. En effet, après le décès du chef du temple, ses disciples construisaient plusieurs petits temples à proximité pour propager ses préceptes. Chacun de ces tacchu possède une chapelle pour prier, un beau jardin ou des trésors secrets. Dans le quartier du Tofukuji, il y avait autrefois plus d’une centaine de ces temples.

Le Tofukuji fut fondé en 1236. Il est très connu pour sa magnifique architecture et ses milliers d’érables japonais (momiji). L’enceinte étant séparée en deux parties par une vallée, on peut la traverser par le pont Tsuutenkyo (通天橋), littéralement « pont qui traverse le ciel ». Cette vallée arborée qui vous s’ouvre à vous est unique en son genre.

En effet, plus de 2000 érables ont été plantés dans ce temple. Leur flamboiement est remarquable à l’automne. Autrefois, il y avait aussi des cerisiers dans ce temple et leur floraison attirait beaucoup de gens au printemps. Il n’y en a cependant plus aucun aujourd’hui.

Continuer la lecture de « Le temple Tofukuji 東福寺 »

Le Kinkakuji

 

Le Kinkakuji, traduit en français « Pavillon d’or »,  est sans doute le monument le plus célèbre du Japon et aussi classé au patrimoine mondial de l’humanité. Construit par le shogun Ashikaga Yoshimitsu en 1397, il est très connu pour son paysage plein de luminosité. Cependant, il y a une anecdote cachée dans ce temple.

Au XIVème siècle, Yoshimitsu envisageait de recommencer l’import-export avec la Chine qui était interrompu pendant longtemps. La Chine étant le plus grand pays d’Asie, il pensait qu’il devait construire un bâtiment pour montrer son prestige, sinon il ne pourrait pas rétablir des relations égales. Donc il avait besoin de créer un pavillon très impressionnant et c’était à peu près 100 ans avant la découverte du continent américain par Christophe Colomb.

Le pavillon a fasciné des invités tels que l’Empereur d’alors ainsi que de grandes personnalités chinoises. Sur le toit du pavillon, il y a une statue de phénix qui symbolise la prospérité de Yoshimitsu. Le phénix est un oiseau mythologique qui peut renaître plusieurs fois de ses cendres. Le paysage du temple est tellement magnifique que l’on reçoit une impression comme un véritable paradis. Continuer la lecture de « Le Kinkakuji »