Le masque japonais sosie de Jacques Chirac

Le-sosie-nippon-de-Jacques-Chirac
Le masque japonais sosie de Jacques Chirac
L’objet d’art du 18è siècle exposé dans un musée toulousain est d’une ressemblance frappante avec l’ancien président.

Le sosie Japonais de Jacques Chirac est en bois et plâtre, c’est la reproduction d’un personnage de théâtre nô (représentation traditionnelle d’histoires bouddhiques et shintoïques).

Un personnage maléfique car il s’agit d’un démon qui se nomme Ôbeshimi.

Une véritable aubaine pour le musée de Toulouse. D’après le responsable du lieu de l’exposition, l’objet doit être montré à nouveau « car il est très beau, très expressif, bien conservé… et surtout un peu décalé il est vrai. »

Itinéraire original : arts et trésors d’architecture à Kyoto

Voici une excursion pour ceux qui visitent Kyoto pour la première fois ainsi que pour ceux qui souhaitent découvrir plus que des temples. Grâce aux explications de votre guide, vous comprendrez la différence entre les deux religions japonaises (bouddhisme et shintoïsme) et la profondeur de la culture traditionnelle de l’ancienne capitale.

Continuer la lecture de « Itinéraire original : arts et trésors d’architecture à Kyoto »

Kabuki ou le théâtre populaire japonais 歌舞伎

Le Kabuki (歌舞伎) est un théâtre traditionnel qui date du XVIIème siècle, il mélange trois arts : la musique, le danse et le drame. Il est joué uniquement par des hommes.

La participation des femmes a été interdite sous le shogunat et cette pratique n’a pas changé depuis. Un acteur ne jouant que des rôles de femmes, Oyama(女形), est souvent plus juste dans son interprétation et plus coquet que si c’était une femme.

Tout y est exagéré et stylisé : les couleurs des costumes élaborés et voyants, le maquillage original et symbolique (Kumadori, 隈取), les rôles surhumains et les moments d’arrêt dans les gestes de l’acteur aux points culminants de l’action. C’est cet ensemble qui constitue la beauté pittoresque du Kabuki.

Continuer la lecture de « Kabuki ou le théâtre populaire japonais 歌舞伎 »