Le président Français au Japon cette semaine

Après avoir hésité, puis renoncé, Nicolas Sarkozy a pris sa décision : il ira bien au Japon cette semaine pour témoigner la «solidarité» des Français au peuple japonais, en tant que président du G20.

Le chef de l’Etat l’a confirmé ce lundi matin aux dirigeants UMP qu’il recevait à l’Elysée, selon plusieurs participants
Il limitera sa visite à la capitale, Tokyo, où il rencontrera le Premier ministre, Naoto Kan, et la communauté française restée sur place malgré l’accident nucléaire de Fukushima.

La seule hésitation porte désormais sur la date de cette visite, mercredi ou vendredi, c’est-à-dire avant ou après le séminaire du G20 sur les monnaies auquel il doit assister ce jeudi à Nankin, en Chine.