Les Navires Noirs

Les navires noirs ou vaisseaux noirs (黒船, kurofune) sont le nom donné aux bateaux à vapeur américains par les Japonais au XIXe siècle.

Ce nom désigne d’ordinaire la flotte du commodore américain Matthew Perry, composée de quatre canonnières (le Mississippi, le Plymouth, le Saratoga et le Susquehanna), qui accosta au port d’Uraga le 8 juillet 1853.

Cette force armée, utilisée comme menace, est l’un des facteurs déterminants ayant entraîné l’ouverture au monde du Japon grâce la signature du traité de Kanagawa.

Pourquoi Kurofune ?
La couleur noire fait allusion à la coque des navires, badigeonnée au goudron. Le nom est inscrit dans le Nippo Jisho, le premier dictionnaire occidental japonais, compilé en 1603. Cette appellation sera ensuite reprise pour
désigner la menace technologique occidentale.

La poésie
Cet épisode a traumatisé la population japonaise pour preuve ce kyōka célèbre à double sens qui décrit la surprise et la confusion engendrées par l’arrivée des bateaux mais aussi une situation politique difficile :

泰平の Taihei no
眠りを覚ます Nemuri o samasu
上喜撰 Jōkisen
たった四杯で Tatta shihai de
夜も眠れず Yoru mo nemurezu

Tiré
D’un sommeil paisible
Par le thé Jokisen
Quatre tasses suffisent
Empêchent de fermer l’œil de la nuit
où bien …
Les bateaux à vapeur
Brisent le sommeil paisible
Du pacifique
Quatre vaisseaux suffisent
Empêchent de fermer l’œil de la nuit

Mais aussi un Matsuri :
Chaque année la troisième semaine de mai à Shimoda, se déroule la « Kurofune Matsuri ». Ce festival consiste en une reconstitution historique costumée de la ville sous la période Edo, composé d’une parade, d’une mise en scène comique de la signature du traité de Kanagawa, d’une cérémonie de commémoration, de feux d´artifices et de tournois sportifs.