Peinture sur Byobu par Oukoku au Musée d’Art de Fukuda à Kyoto

Un chef-d’œuvre mettant en vedette une maison de thé et des chevaux du peintre japonais Konoshima Oukoku (1877-1938) sera exposé au public ici pour la première fois en 78 ans.

“Umayaji no Haru” (Printemps d’une route principale), une peinture réalisée sur une paire de byobu pliants, sera présentée au Musée d’Art de Fukuda, qui devrait ouvrir ses portes à Kyoto en automne 2019.

Oukoku était connu comme un artiste à égalité avec d’autres peintres célèbres, tels que Yokoyama Taikan et Takeuchi Seiho. Cependant, il a gardé ses distances avec la communauté de la peinture dans les dernières étapes de sa vie.

Le musée ouvrira ses portes à Arashiyama en octobre, avec la collection Fukuda, environ 1 500 œuvres d’art recueillies par Yoshitaka Fukuda, président de la société de financement des consommateurs Aiful Corp.

Chacun des Byobu pliants sur lesquels Umayaji no Haru a peint se compose de six panneaux. Chaque panneaux est de 1,7 mètres de haut et 3,75 mètres de large.

Un groupe de voyageurs se reposant dans une maison de thé sur une route principale est dessiné sur le panneaux de gauche, tandis qu’un cheval noir et un cheval blanc sont représentés sur le panneaux de droit.

L’œuvre précieuse a été présentée lors de l’exposition « Bunten » parrainée par le gouvernement en 1913.

Selon Oukoku Bunko, une fondation d’intérêt public pour préserver et montrer les œuvres du peintre, une personne a acheté la peinture après l’événement de 1913.

En 1941, le tableau a été montré au public lors d’une exposition tenue à la mémoire d’Oukoku, après quoi il a apparemment été revendu à une autre personne. En 2014, l’œuvre fait partie de la collection Fukuda par l’intermédiaire d’un marchand d’art.

Umayaji no Haru sera exposé du 20 novembre au 13 janvier lors de la deuxième session de l’exposition pour célébrer l’ouverture du Musée d’Art de Fukuda.

https://fukuda-art-museum.jp/en/