Omi-Hachiman – partie 1 –

Situé au centre de la rive est du lac Biwa (琵琶湖), le vieux quartier d’Omi-Hachiman (近江八幡) garde plusieurs aspects traditionnels. Il fait partie des « cent lieux à visiter dans sa vie » (「一生に一度は訪ねてみたい百か所」) et correspondait autrefois à une ville placée sous l’autorité du château féodal construit en 1585. Il représentait également un centre de distribution grâce à ses douves, nommées Hachiman-bori (八幡堀り).

 

Le seigneur d’alors avait exonéré les marchands d’impôts pour favoriser le commerce. Ce quartier était très animé par les commerçants appelés Omi-shonin (近江商人) ou Hachiman-shonin (八幡商人). Alors que le château a été détruit dix ans après la fondation de la vieille ville, le vieux quartier a conservé son aspect d’origine.

 

Ajoutons que « Omi » est l’ancien nom de l’actuelle préfecture de Shiga (滋賀県) et signifie « mer proche (de la ville de Kyoto) ». Jadis, les japonais qualifiaient de mer le lac Biwa et les habitants de la préfecture de Shiga le disent encore actuellement.
Du haut du mont Hachiman dont l’accès est assuré par un téléphérique, vous pourrez admirer la vue sur le lac Biwa et la ville. C’est sur cette montagne que le château s’est dressé pendant dix ans. Aujourd’hui, le temple Zuiryu-ji (瑞龍寺) l’y remplace. Jouissant d’un panorama remarquable, vous pourrez y passer un moment agréable.

 

Pourquoi le château n’a-t-il subsisté que dix ans ? Le châtelain s’appelait Toyotomi Hidetsugu (豊臣秀次, photo), neveu du fameux shogun Toyotomi Hideyoshi (豊臣秀吉). Après avoir contribué au développement de la ville d’Omi-Hachiman, Hidetsugu est devenu le fils adoptif de Hideyoshi et a accepté un grade élevé dans le shogunat.

 

Cependant, suite à la naissance du fils de Hideyoshi, Hidetsugu s’est retrouvé impliqué dans un conflit de succession et contraint à se suicider au mont Koya en 1595, à l’âge de 29 ans. Pour honorer sa mémoire, la mère de Hidetsugu a fondé le temple Zuiryu-ji à l’emplacement du château.

Voir partie 2 

JSS