Les touristes défigurent les bambous à Arashiyama.

Au moins 100 bambous dans le quartier de Arashiyama à Kyoto ont été vandalisé par des touristes qui gravent leurs noms et leurs initiales.

Les gravures sculptées sur les tiges des plantes sont en langues étrangères et selon la ville de Kyoto le nombre a augmenté rapidement depuis avril.

“Des visiteurs ont sculpté leurs noms pour commémorer leurs voyages, mais nous ne pouvons pas accepter un tel comportement qui pourrait décevoir de nombreux autres touristes qui sont impatients de profiter du paysage des forêts de bamboux“, a déclaré un fonctionnaire de la ville.

Faire une promenade à travers la foret de bambous à Arashiyama est parmi l’un des parcours les plus populaires pour les touristes.

“Il est triste et déplorable que des gribouillis détruise et abime ces bambous précieux“, mais c’est bien le résultat du tourisme de masse, des touristes peu éduqués et peu respectueux.