Les Jours fériés

Les Japonais bénéficient officiellement de quinze jours fériés répartis tout au long de l’année (contre 11 jours fériés en France).

Une partie des jours fériés tombent obligatoirement un lundi depuis 2000 avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi Happy monday (ハッピーマンデー制度, Happī mandē seido), visant à redéfinir le calendrier des jours fériés. Les autres ont lieu à date fixe.

Quand celle-ci coïncide avec un dimanche, le lundi suivant est férié pour que la population bénéficie quand même d’un jour de congé. Mais si elle tombe un samedi, il n’y a pas de compensation.

Liste de tous les jours fériés au Japon :

– 1er janvier : le Nouvel An (oshōgatsu お正月 ou ganjitsu 元日)

 C’est le jour férié le plus important de l’année et l’occasion pour les familles de se réunir. Il est souvent coutume dès minuit à la suite de l’ōmisoka (le réveillon du 31 décembre au japon), de se rendre au sanctuaire shinto, ou au temple bouddhiste, pour la première visite au temple (hatsumōde 初詣), on y boit le premier saké de l’année (toso 屠蘇), préparé avec des herbes médicinales qui est censé garantir bonne santé pour l’année, on y va également pour prier et pour tirer les prédictions de la nouvelle année (お神籤, omikuji). Durant la nuit du 31 décembre, de nombreux temples bouddhistes font sonner cent huit fois un bonshō (cloche japonaise) pour chaque péché de la tradition religieuse bouddhique. Une autre des tradition du Nouvel An veut qu’on se lève tôt (ou que l’on ne se couche pas) pour assister au premier lever du soleil ( 初日の出 hatsuhinode) qui « symbolise toutes les promesses heureuses pour l’année à venir ».

– 2e lundi de janvier : Célébration du passage à l’âge adulte (seijin no hi 成人式)

Ce jour de l’année est dédié aux jeunes gens qui viennent d’atteindre l’âge de la majorité –fixé à 20 ans au Japon–.

En cette occasion, dans tout le pays, tous les jeunes gens qui ont eu ou qui auront 20 ans au cours de l’année scolaire en cours (du 2 avril de l’année passée au 1er avril de l’année en cours) sont invités à se rendre à la mairie de leur lieu de résidence pour officialiser leur passage à l’âge adulte.

– 11 février : Jour de la Commémoration de la fondation du pays (kenkoku kinen no hi 建国記念の日)

Cette fête, dont l’origine remonte au début de l’histoire du Japon, commémore la fondation de la nation et de la lignée impériale par l’empereur Jinmu 神武天皇, fondateur mythique du Japon. Les historiens ignorent toujours pourquoi cette fondation a été fixée au 11 février de l’an 660 avant Jésus-Christ. Autrefois appelée Kigen-setsu (紀元節, jour de l’Empire), cette journée fut officiellement instituée en 1872 puis supprimée après la Seconde Guerre mondiale. Les hasards de l’histoire firent que le 11 février fut le jour où le général américain Douglas MacArthur proposa la première version de la Constitution du Japon. Cette fête fut réintroduite dans le calendrier officiel en 1966, étant toujours officieusement fêtée par les Japonais. Elle est l’occasion de pavoiser les bâtiments et de réfléchir sur son appartenance à la Nation.

– 20 ou 21 mars : Équinoxe de printemps (shunbun no hi 春分の日)

equinoxe de printemps

Les Japonais célèbrent l’équinoxe de printemps pendant une semaine au cours de laquelle ils rendent hommage aux défunts.

Le jour de l’Équinoxe de printemps proprement dit est dédié à la contemplation de la nature et à l’amour de la vie.

– 29 avril : Jour de la Commémoration de la naissance de l’empereur Shôwa (Shôwa no hi 昭和の日)

showa tenno

L’empereur Shôwa – appelé Hirohito jusqu’à son accession au trône – est né le 29 avril 1901.

Il a régné du 25 décembre 1926 au 7 janvier 1989.

Le jour anniversaire de sa naissance qui coïncide avec le début de la Golden Week, était nommé midori no hi (journée de la nature) jusqu’à ce que ce dernier soit déplacé le 4 mai en 2007.  

– 3 mai : Jour de la Commémoration de la Constitution (kenpô kinenbi 憲法記念日)

Ce jour férié, qui commémore l’entrée en vigueur de la constitution actuelle du Japon, le 3 mai 1947, et fait partie de la fameuse Golden Week.

Pour cette occasion la Diète nationale (Parlement du japon), située à Tōkyō est exceptionnellement ouverte au public.

Ce jour les Japonais ont pour coutume de faire un vœu pour la prospérité du pays. 

– 4 mai : Journée de la nature (midori no hi 緑の日)

midori no hi

Le 29 avril était le jour de l’anniversaire de l’ancien empereur Hirohito (Shōwa). Ce jour est donc férié depuis la montée de l’empereur sur le trône en 1926.

À sa mort en 1989, personne ne voulant perdre une journée de vacances  et particulièrement celle qui tombe au milieu de la Golden Week, la journée fut déclarée Journée de la nature en commémoration de l’empereur Hirohito. Depuis 2007, cette fête de la verdure est célébrée le 4 mai et la fête du 29 avril est maintenant entièrement dédiée à la mémoire de l’empereur Shōwa. Cette « journée verte » est également dédiée aux plantes et au monde de la nature.

– 5 mai : Jour des Enfants (Kodomo no hi 子供の日)

kodomo no hi

La fête des Enfants également appelée (tango no sekku 端午の節句), était autrefois consacrée uniquement aux petits garçons.

Il est aujourd’hui dédié à tous les enfants, quel que soit leur sexe.

La tradition veut que l’on dresse de grands mâts où sont fixées des bannières vivement colorées en forme de carpe (koi nobori 鯉幟) qui représentent la force et la persévérance. La Golden Week se termine le 5 mai, avec le jour des Enfants.

– 3e lundi de juillet : Jour de la Mer (umi no hi 海の日)

umi no hi

Ce jour de congé est dédié à l’élément marin qui environne de toute part le pays insulaire que constitue le Japon.

Beaucoup de personnes profitent de l’occasion et de la chaleur estivale pour passer une journée à la plage afin d’apprécier les bien faits de l’océan.

Ce jour férié est relativement récent (instauré en 1995) et il n’a donc pas de cérémonies traditionnelles associées. 

– 11 août : Jour de la Montagne (yama no hi 山の日)

yama no hi Un nouveau jour férié, décrété en 2014, qui ne devient effectif qu’en 2016. Le Japon est un pays montagneux, il est donc tout naturel que ses habitants célèbrent une composante aussi essentielle de leur environnement. Ce jour chômé coïncidera par ailleurs avec les congés qu’accordent traditionnellement les entreprises à leurs employés pour la fête des Morts (o-bon; période sans jours fériés à l’origine), aux alentours du 15 août.

– 3e lundi de septembre : Jour des Personnes âgées (keirô no hi 敬老の日)

Ce jour férié est dédié aux personnes âgées et à leur longévités. Afin de montrer du respect envers les ainés qui ont contribué à la société.

– 22 ou 23 septembre : Équinoxe d’automne (shûbun no hi 秋分の日)

equinoxe d'automne Le jour de l’Équinoxe d’automne est dédié à la commémoration des défunts et des ancêtres.

Dans des cas plus rare, les japonais peuvent bénéficier aussi d’une « Silver Week » (la semaine en argent), en référence à sa grande sœur la Golden Week.

Ce type de jour férié « bonus » est accordé uniquement quand il y a un jour ouvrable entre ces deux jours fériés. La première Silver Week a eu lieu en 2009.La seconde été celle de septembre 2015.

Cette Silver Week au Japon existe seulement aux dates suivantes :

– 19 au 23 septembre : 2009, 2015, 2026, 2037, …
– 18 au 22 septembre : 2032, 2049, 2060, …

– 2e lundi d’octobre : Jour du Sport et de la Santé (taiiku no hi 体育の日)

 Ce jour férié permet d’apprécier le sport et de valoriser les esprits et les corps. Un grand nombre d’établissements scolaires choisissent le jour du Sport et de la Santé ou une date très proche pour organiser leur rencontre sportive (undô kai 運動会), une manifestation qui tient une place capitale dans le calendrier scolaire japonais. Ce jour férié était fixé au 10 octobre entre 1966 et 1999, en commémorant le jour de l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo 1964.

– 3 novembre : Jour de la Culture (bunka no hi 文化の日)

Ce jour férié, qui correspondait à l’origine à l’anniversaire de l’empereur Meiji (1852-1912), fait aussi référence à la date de la promulgation de la constitution actuelle du Japon, le 3 novembre 1946.

Il est dédié à la paix, la liberté et à la promotion de la culture, des arts et des disciplines universitaires. La fête comprend généralement des expositions artistiques, des défilés et des cérémonies de récompenses pour les artistes et les étudiants. 

– 23 novembre : Jour de la Fête du travail (kinrô kansha no hi 勤労感謝の日)

Un jour férié en l’honneur des travailleurs afin de valoriser leur travail et les féliciter. 

– 23 décembre : Anniversaire de l’Empereur (Tennô tanjôbi天皇誕生日)

C’est le jour de l’anniversaire de l’empereur régnant. La date change à l’avènement de chaque nouvel empereur. La fête nationale actuelle est le jour de la naissance de l’empereur Akihito sur le trône depuis 1989 (né le 23 décembre 1933).