Le temple Toji 東寺

À l’époque du couronnement de Charlemagne, l’ancienne capitale du Japon, Heiankyo (平安京), fut installée à Kyoto. Afin de la protéger, le temple Toji (東寺) fut construit en 796 par le moine Kukai (空海), maître à penser de la Cour et fondateur du bouddhisme Shingon (真言宗). Depuis, ce monastère est vénéré par le peuple comme symbole de la pacification du pays.

Il y a cinq ans, un cerisier de 120 ans fut planté dans l’enceinte (fuji-zakura 不二桜). Il embellit la vue magnifique sur la plus grande pagode de cinq étages du Japon.

Le premier dimanche et chaque 21 du mois, se tient un marché aux puces dans ce temple.

Accès : à 15 minutes à pied à l’ouest de la gare de Kyoto. Vous pouvez également prendre la ligne 208 depuis la gare, arrêt Toji Minamimonmae.