Le sanctuaire Yasui-Konpiragû 安井金比羅宮

Dans un coin du quartier de Gion (祇園), au centre-ville de Kyoto (京都), se trouve le sanctuaire Yasui-Konpiragū (安井金比羅宮), renommé pour cette énorme pierre qui régit les liens entre les êtres humains.

Fondée en 794, la ville de Kyoto est riche d’histoire, de culture et de traditions. Le fondateur de l’ancienne capitale, l’Empereur Kanmu (桓武天皇), baptisa la cité Heian-Kyô (平安京), littéralement « capitale de la paix ». Mais elle fut parfois transformée en champ de bataille.

Au XIIème siècle, l’Empereur Sutoku (崇徳上皇) fut défait puis banni de son pays. Il mourut sans avoir pu revoir sa femme. Le sanctuaire Yasui-Konpiragû se situe à l’emplacement où elle vivait. En l’honneur de ce couple, une pierre mystérieuse fut installée à cet endroit : il est dit que passer dans le trou dans un sens permet de rompre les mauvais liens, puis y repasser dans l’autre sens, d’en créer de nouveaux, bénéfiques.

Ce sanctuaire est aujourd’hui connu des jeunes filles qui viennent prier pour que leurs vœux d’amour s’exhaussent.

Accès au sanctuaire Yasui-Konpiragû : prenez le bus 206 devant la gare de Kyoto et descendez à Higashiyama-Yasui (東山安井).