Le Sakura

Quand les hirondelles retournent en France les fleurs de cerisiers font le printemps au Japon. Le Sakura, cerisier du Japon est aimé par les Japonais en tant que fleur nationale mais n’est pas le symbole officiel du Japon. Ses fleurs étant éphémères, les Samouraï d’autrefois ont comparé leur vie à celles des Sakura car ils frôlaient la mort très souvent sur le champ de bataille.

Comme l’année scolaire commence en avril au Japon c’est aussi le symbole d’un nouveau départ, cependant cette image est parfois étrange pour certaines personnes car autrefois les cerisiers fleurissaient plus tôt par rapport à aujourd’hui. Dans la chanson très célèbre « Sakura » il y a les paroles suivantes :

Sakura Sakura
Yayoi no sora wa
Miwatasu kagiri
Kasumi ka kumo ka
Nioi zo izuru
Izaya izaya
Mini yukan

Traduction :

Les cerisiers sont admirables
Sous le ciel de mars
Qui s’étend à perte de vue
Avec l’odeur du printemps
Depuis la brume et les nuages
Partons aller adimirer
La floraison des cerisiers

Donc les cerisiers étaient plutôt le symbole de mars.

Les Japonais ressentent la vitalité de la nature à travers les cerisiers et aiment bien faire le « Ohanami ». C’est un banquet ou pique-nique à l’extérieur pour admirer les fleurs et de préférence sous un cerisier. Il y a beaucoup de monde dans le Parc de Maruyama, le premier parc de Kyoto situé derrière le Sanctuaire de Yasaka. En fait, les pollens de cerisier contiennent l’éphédrine substance qui stimule les nerfs sympathiques donc il est vrai que l’on reçoit l’énergie par les cerisiers.

Au printemps vous pourrez trouver aussi un « Sakuramochi » dans les pâtisseries japonaises. C’est un gâteau traditionnel de pâte de riz enveloppé avec une feuille de cerisier salée.