Le pont de Sanjo à Kyoto

Sanjo Ohasi est un des ponts de Kyoto qui enjambe la rivière Kamogawa, célèbre pour avoir à la fois servi de terminus pour le Nakasendo et le Tokaido.

Lorsque l’on visite Kyoto on passe forcément sur ce pont qui est au cœur de la ville.

La date de construction du pont n’est pas connue mais des documents prouvent que Toyotomi Hideyoshi donnera l’ordre de faire des réparations en 1590.

La construction est reconnaissable à ses giboshi originels qui sont des poteaux en forme d’oignons. Le pont à ce jour mesure 74 mètres de long et quinze mètres de large.

Il fut très tôt un lieu stratégique pour le passage des hommes et des marchandises, même si les experts pensent qu’il ne s’agissait au départ que d’une simple structure qui survivra jusqu’à la période Muromachi.

Il faudra attendre 1590 pour que l’ouvrage prenne sa forme définitive grâce à l’intervention du magistrat Masuda Nagamori.

Du pont d’hier reste toujours à l’extrémité nord-ouest de l’ouvrage, un piler en pierre qui marque l’endroit où l’on affichait jadis les dépêches publiques.

Pour visitez un maximum de lieux sans perdre de temps, utiliser nos offres d’accompagnements.