Le Japon a les heures de travail les plus longues du monde

Près d’un quart des entreprises japonaises exigent que les employés travaillent plus de 80 heures supplémentaires par mois, selon un sondage gouvernemental de 2016.

Ces heures supplémentaires sont souvent non payées. Une étude d’Expedia a révélé que les travailleurs japonais en moyenne n’ont pas utilisé 10 de leurs jours de vacances rémunérés, et 63 % des japonais interrogés se sentent coupables d’avoir pris des congés payés.

Pourtant, les longues heures de travail ne signifient pas nécessairement une productivité élevée. En fait, le Japon a même la plus faible productivité parmi les pays du G-7, selon les données du Compendium des indicateurs de productivité de l’OCDE. Trop d’heures de travail finalement pénalisent la productivité.

La mort par le surmenage : Le terme  “Karoshi “ traduit à  “mort par surmenage ” en japonais est un terme juridique reconnu comme une cause de décès.

Une employée de la plus grande société de publicité au Japon est morte en 2015 en raison d’une dépression causée par le surmenage. L’affaire a suscité une attention général et renouvelé les appels à changer les longues heures de travail ainsi que les heures illégales impayées supplémentaires très commun au Japon.

Le PDG de Dentsu a démissionné et la société a été condamnée à une amende pour avoir violé les règles du travail car la salarié aurait été forcée à travailler 100 heures supplémentaires par mois. Dentsu a apporté des changements au sein de l’entreprise, comme éteindre les lumières dans les bureaux après 22 heures pour forcer les employés à quitter les lieux.Ce qui est certains c’est que pour la France cela ressemble à de la science-fiction…..