Kyoto est en tête du classement des grandes villes japonaises, Fukuoka deuxième et Osaka troisième

Selon un sondage mené par un groupe de réflexion affilié au grand promoteur immobilier Mori Building Co., Kyoto figure en tête du classement des principales villes japonaises selon des critères tels que la qualité de vie et l’économie.

L’Institut des stratégies urbaines a publié sa première édition du classement, qui couvrait 72 villes à l’exclusion de Tokyo.

Les villes ont été classées selon 83 indicateurs répartis dans six catégories : économie et affaires, transports et accessibilité, environnement, vie et résidence, culture et échanges et pour finir recherche et développement ; à partir de la base de résultats statistiques et d’auditions avec les résidents locaux.

Kyoto a été bien noté pour ses universités et ses nombreuses propriétés touristiques, y compris ses atouts historiques et culturels, a déclaré le groupe de réflexion.

Fukuoka est arrivé en deuxième position grâce à sa puissante économie. Un certain nombre de zones spéciales de déréglementation sont situées dans le hub sud-ouest.

Malgré le faible taux de criminalité, Osaka se classe au troisième rang en raison de la vigueur de la consommation privée et des investissements, ainsi que de son réseau de transport pratique.

Nagoya s’est classée en quatrième position, de nombreuses entreprises de la ville détenant des parts de marché mondiales élevées, tandis que Yokohama s’est classée cinquième.

Kobe en n ° 6, fait de gros efforts pour attirer les touristes, suivi de Sapporo en n ° 7, qui compte de nombreux sites touristiques et des installations connexes.

Sendai a terminé huitième grâce à la forte notoriété de ses universités dans le domaine de la recherche.

On notera que les huit plus grandes villes sont des capitales préfectorales.

En dehors des capitales régionales, Tsukuba, préfecture d’Ibaraki, s’est classée au neuvième rang grâce à ses nombreuses infrastructures de recherche, principalement dans le domaine de la science et de la technologie.

L’Institut pour les stratégies urbaines a également distingué les 23 quartiers spéciaux de Tokyo. Chiyoda Ward, qui abrite les principaux quartiers d’affaires d’Otemachi et de Marunouchi, vient en tête de liste.

«Nous espérons que le classement aidera les villes à comprendre leurs forces et leurs faiblesses et à améliorer leurs points positifs», a déclaré un responsable de l’institut.