Kodai-ji Kyoto

Kodai-ji est un temple bouddhiste qui fait partie de l’école zen Rinzai.

Il est situé à l’est de la ville, dans le quartier de Higashiyama dans Gion. Il a été construit en 1606 à la demande de Kita No Mandokoro.  Une femme noble souvent appelée “Nene”, à la mémoire de son mari, Toyotomi Hideyoshi (1536-1598). Un grand général qui a réuni une grande partie du Japon sous son autorité à cette époque.

Le temple Kodai-ji est ouvert à tous les visiteurs, tous les soirs au printemps et en automne exceptionnellement. Il est possible aller voir les illuminations. C’est un spectacle vraiment magnifique avec une atmosphère unique.

Le temple Kodai-ji est composé de plusieurs bâtiments portant chacun un nom différent: “Otamaya”, “Kaizandô”, “Kasa tei”, “Shigure-tei”, “style Dai”.

Ils ont été classés propriété culturelle impériale.

Le bâtiment “Otamaya” est un mausolée dédié à Toyotomi Hideyoshi et sa femme Nene. Il y a leurs statues de bois ainsi que de nombreux maki brillant.

Le maki-e est une techenique de laque japonaise sur laquelle on saupoudre des métaux précieux: or ou argent. Le temple Kodai-ji est connu des Japonais comme le temple du maki-e.

“Kasatei” est un bâtiment très simple. Son nom vient du mot parapluie (kasa en japonais) parce que son toit ressemble à un parapluie ouvert.

Les bâtiments “Kasatei” et “Shiguretei” sont des salons de thé.

Sennorikyu, le grand maître qui a codifié la cérémonie du thé japonaise avait construit ces deux salons de thé. “Shiguretei” est un salon avec un plancher, ce qui est tres rare.