Kit de survie…

Vous n’êtes pas sans savoir que le Japon est l’un des pays couvrant le plus de catastrophe naturel au monde; typhon, tornade,  éruption volcanique, tsunami et autres séisme font ragent dans le pays du soleil levant. Évidemment dans le cas d’énorme catastrophe naturel (dernièrement le séisme de magnitude 7 de Kumamoto) les habitants se retrouvent coupés subitement du monde; plus d’électricité, plus d’eau, plus de maison… Le plus grand nombre de morts en général n’est pas forcement lié au séisme en lui même, mais plutôt aux jours de survie qui le suive. Et c’est là que vous devriez être préparé, car au Japon nous ne sommes jamais à l’abri des colères de Madame nature.

Le sac de survie ou encore kit de survie (非常持出袋 – Hijōmochidashibukuro) est un sac à dos à utiliser en cas d’urgence ou en cas de catastrophe naturel qui contient des équipements essentiels à la survie d’autrui. Votre sac doit comprendre de quoi vous protéger, vous identifier, vous nourrir, vous éclairer, vous laver, vous soigner, vous informer, et alerter les secours.

Exemple de sac de Survie
Exemple de sac de Survie

Même si il n’est pas obligatoire au Japon, le gouvernement recommande fortement à la population de s’en procurer un. Dans l’idéal, il vous faut un kit pour chaque membre de la famille, et le must have est d’en avoir un à votre domicile, un à votre lieu de travail et un dans la voiture (si vous conduisez souvent).

Il faut les ranger dans un endroit très facile d’accès et bien protéger, car en cas de très gros séismes, si les sacs se retrouvent enfouis sous les décombres ils vous sera impossible de les récupérer.

Si vous ne voulez pas trop vous embêter à en les préparant vous mêmes, vous pouvez vous procurer des Kits tout prêt à l’emploi dans les centres commerciaux.

Une partie du rayon survie dans un magasin Loft.
Une partie du rayon survie dans un magasin Loft.

Voici la liste des objets essentiels que votre sac dois contenir :

Documents de valeurs tel que : passeport, documents d’identité, livret de famille, carte d’étranger, permis de conduire, carnet bancaire, carte de secours (identité, adresse, groupe sanguin, personnes à contacter…),

– De l’argent liquide (les ATM et autres services ne marchant plus dans les cas d’urgence) et également des pièces de 10 et 100 yens (pour pouvoir téléphoner dans les cabines),

– De l’éclairage : lampe torche, briquet, bougies, allumettes,

– Des vivres pour 3 jours minimum : réserve d’eau, rations alimentaires (boîte auto-chauffantes si possible),

Des soins : trousse de premiers secours (pansements, ciseaux, produits pour coupures et brûlures, désinfectant), médicaments (maux de tête, ventre ect …),

Habillement : chaussures de marche (semelle épaisse), gants épais, casque de protection, parka (K-way), pull-over, vêtements de rechange,

Toilette : papier toilette, serviettes, lingettes, éventuellement serviettes hygiéniques,

Outils : radio portable, batteries de rechange, sifflet (1 par personne), couverture de survie (aluminium), tapis de sol, stylos et papier, couteau multifonction et le plan de votre quartier précisant les centres de refuge, aires d’accueil, postes de police, hôpitaux et centres de soins,

À prévoir en plus en fonction de vos besoins : paire de lunettes de rechange, médicaments spécifique si vous suivez un traitement.

Exemple d'un Kit de survie complet
Exemple d’un Kit de survie complet

Il est vrai que quand on voit cette liste, cela peut un peu surprendre et que l’ont peut trouver cela ennuyeux de rassembler autant de choses, mais ce sont des Kit bien préparés qui sauvent un grands nombres de vies en cas de catastrophe. En posséder un vous rassurera, donc n’hésitez pas!