Kennin-ji

kenninji

Le Kennin-ji (建仁寺) est situé dans l’arrondissement de Higashiyama-ku à Kyoto, au Japon, dans le quartier touristique de Gion. Il fut nommé Gozan (五山, l’un des cinq grands temples de Kyōto) en 1334. Il contrôle actuellement presque 70 temples annexes.

L’ensemble des bâtiments date du XVIIIe siècle à l’exception de la chūmon (中門, porte centrale) qui date de la création du temple et la pagode à cinq étages, Yasaka-tō (八坂塔), érigée en 1440 et restaurée en 1618. Le temple contient également 3 jardins zen.

En 1202, le temple Kennin-ji fut fondé par le moine Eisai (栄西) à la demande de Minamoto no Yoriie (源頼家). C’est le plus vieux temple zen de Kyoto, les bâtiments sont magnifiques et s’ouvrent sur un jardins sec, un jardin de thé et un jardin de mousse et de roches.

Le jardin Daiôen (大雄苑) est constitué par de la mousse verte et des grandes pierres sur du sable blanc, un très beau jardin Zen.

Le jardin Chôontei (潮音庭) est une cour carré offrant une particularité rare de pouvoir être admirer et être aussi belle de tous les côtés.

Le jardin ○△□no niwa (○△□乃庭) représente six pensées principales du bouddhisme ésotérique (密教). Le ○ signifie l’eau, △ signifie le feu et □ signifie la terre. L’aspect principal de l’univers est d’être constitué par des formes simples.

jardin zen kennin ji

jardin zen kenninji

L’expression « Cinq grands temples » (五山, Gozan) se réfère à dix temples bouddhistes japonais de la branche Zen et de l’école Rinzai (il y a trois écoles du bouddhisme Zen: Rinzai, Sōtō et Ōbaku).

Les temples du japon se convertirent progressivement à la doctrine Zen durant les années 1250-1400. Cinq temples sont à Kyoto et cinq autres dans la ville de Kamakura.

Les cinq grands temples de Kyōto :
– Le Kennin-ji (建仁寺), bâti en 1202 par le moine Eisai, est le premier à Kyoto où la doctrine Zen fut enseignée;
– Le Tōfuku-ji (東福寺), bâti en 1236 par Fujiwara no Michiie, comme le Kennin-ji manifestation de l’intérêt porté au Zen par la cour;
– Le Manju-ji (万寿寺), bâti en 1097, passé au Zen en 1257;
– Le Tenryu-ji (天龍寺), bâti en 1339 par Musō Soseki pour le repos de l’âme de l’empereur Go-Daigo;
– Le Shōkoku-ji (相国寺), bâti en 1383 par Yoshimitsu.

La marque distinctive du temple est l’œuvre de Tawaraya Sôtatsu représentant les dieux du vent et du tonnerre.

Tawaraya-Sôtatsu

On peut aussi voir la représentation d’impressionnant dragons sur le plafond du bâtiment principal.

dragon-Kennin-Ji

Le Kennin-ji est un temple dont l’atmosphère est incroyable. Même encore aujourd’hui, si il est situé au bout de la rue Hanami-kôji (花見小路) dans le quartier de Gion coeur touristique de Kyoto (ou se trouve les anciennes maisons traditionnelles) une fois dans les jardin Zen du temple, vous ne pourrez que trouver le calme et la sérénité.

Prix d’entrée :
Le parc est gratuit / 500 yens pour visiter les bâtiments.

Horaires :
De mars à octobre, ouvert de 10h à 17h.
De novembre à février, de 10h à 16h30.
Entrée acceptable 30 minutes avant la fermeture.
Fermé du 28 décembre au 31 décembre.

Accès :
Keihan line, descendre à la station Gion Shijô, puis 7 minutes de marche environ.
Bus N° 202, 206, 207, 100, descendre à l’arrêt Higashiyama Yasui, puis 5 minutes de marche environ.

Pour visitez un maximum de lieux sans perdre de temps, utiliser nos offres d’accompagnements.