Karate

karate 1

A l’origine, cet art martial fut importé de Chine à Okinawa, au Japon, puis fusionné avec l’art martial traditionnel d’Okinawa. Le mot karate s’écrit de deux façons, 空手 ou 唐手 (le premier étant le plus courant au Japon), qui signifient respectivement ‘mains vides’ et ‘mains chinoises’. Il s’agit de techniques de défense avec tsuki (突き, attaque au poing), keri (蹴り, attaque des jambes) et uke (受け, garde). Les entraînements ont pour but d’améliorer non seulement la technique, mais aussi le mental, la force, la patience ainsi que la politesse. On peut surtout y aiguiser sa compassion, en comprenant la douleur de son adversaire.

 

Genbukan

Genbukan (玄武館) est une école de karate qui possède 15 dōjō à Kyoto. M. Takahashi, directeur de Genbukan, s’efforce de former les enfants à cet art et d’accueillir des étudiants étrangers. Il a aussi participé au projet de déminage et de construction d’une école au Cambodge. Tous les dōjō de Kyoto proposent de participer à un cours d’essai. Je vous conseille de téléphoner au dōjō du quartier Shimei (quatrième en haut sur le site). Les cours pour enfants : les lundis, jeudis et samedis, de 18h à 19h30. Les cours pour adultes : les lundis et jeudis, de 20h à 21h30, ainsi que les samedis, de 19h30 à 21h. La classe matinale : les jeudis, de 10h30 à 12h. Apportez un T-shirt, un pantalon de sport, une serviette et une gourde. On enseigne aux débutants des gestes basiques et selon leur rythme. Pour aller au dōjō de Shimei, imprimez le plan sur leur site : descendez à la station Kuramaguchi du métro de la ligne Karasuma (ligne nord-sud), et marchez vers l’ouest jusqu’à la rue Muromachi. Allez vers le nord et vous verrez le dōjō sur votre gauche.

 

Si vous avez besoin d’un guide pour y aller ou participer :

Itinéraire original : visite ou participation à un cours d’arts martiaux