Itinéraire original : arts et trésors d’architecture à Kyoto

Voici une excursion pour ceux qui visitent Kyoto pour la première fois ainsi que pour ceux qui souhaitent découvrir plus que des temples. Grâce aux explications de votre guide, vous comprendrez la différence entre les deux religions japonaises (bouddhisme et shintoïsme) et la profondeur de la culture traditionnelle de l’ancienne capitale.

 

Après notre rencontre à votre hôtel ou à la gare de Kyoto, nous nous rendrons au pavillon d’or (金閣寺, Kinkaku-ji). Il est visité chaque jour par de nombreux touristes. Mais savez-vous pour quelle raison il a été construit ici ? Pourquoi est-il couvert d’or ? Quelles modifications ont été effectuées entre le XIVème et le XXème siècle ? Le guide vous révèlera ces mystères qui ne figurent pas dans les guides du tourisme.

 

Nous poursuivrons par le temple zen Ryoan-ji (龍安寺), connu pour son jardin sec de quinze pierres, et le temple Daitoku-ji (大徳寺), ensemble de temples zen. Ces magnifiques jardins vous transporteront dans le monde du zen. Ce mot est également utilisé en français, mais que signifie-t-il réellement ? Ces deux chefs-d’œuvre du temple zen vous permettront de mieux comprendre le respect des japonais pour la fugacité de la nature.

 

Après un déjeuner dans un restaurant qui était autrefois un sento (bain public), nous nous promènerons dans le quartier des fabricants de kimono : Nishijin (西陣). On entend de temps en temps le bruit des métiers à tisser. Chez Orinasukan (織成館), une des maisons de fabricants du quartier, nous verrons des ceintures, les ateliers et les machines à tisser. Les fils de chaîne (dans le sens de la longueur) sont orientés par des cartes perforées, tandis que les fils de trame (dans le sens de la largeur) sont passés à la main entre les fils de chaîne. Vous serez émerveillé par cette technique minutieuse, perpétuée depuis des générations dans ce quartier. Après la visite, nous pourrons nous reposer dans une belle maison traditionnelle.

 

En fin d’après-midi, nous pourrons nous rendre chez Tsuruya Yoshinobu (鶴屋吉信), pâtisserie japonaise, pour prendre une collation. La longue histoire de Kyoto est marquée par les innombrables rites et fêtes de la Cour et des temples, le développement de la cérémonie du thé et l’esthétique du changement des saisons. Au cours de ces évènements, les gâteaux traditionnels, en japonais wagashi, ont gagné en raffinement. Les gâteaux représentant des fleurs de saison sont tellement jolis que l’on hésite un peu à les manger. Même si vous avez des préjugés sur la pâte de haricot rouge sucrée, je vous conseille de goûter. Après une démonstration de pâtisserie sous vos yeux, vous comprendrez pourquoi les wagashi sont tellement appréciés des Kyotoïtes.

 

Nous terminerons l’excursion par le centre textile de Nishijin (西陣織会館), où se rassemblent les produits du quartier et vous pourrez assister à un défilé de kimono. Les ceintures (obi) ornées de fils d’or sont de véritables bijoux. Vous pourrez admirer l’élégance des mannequins malgré la difficulté de se déplacer avec cette tenue. Les Japonaises sont très belles quand elles revêtissent leur kimono.

 

Pavillon d’or, temples zen, ravissants kimono, délicieuses pâtisseries… au cours de cette excursion, vous vous rendrez compte que Kyoto est la ville des trésors.

 

Budget en dehors du tarif du guide :

Carte de bus d’une journée : 500 yens

Pavillon d’or (Kinkaku-ji) : 400 yens

Ryoan-ji : 500 yens

Koto-in (Daitoku-ji) : 400 yens

Déjeuner : 1 000 yens

Visite d’Orinasukan : 500 yens

Tsuruya Yoshinobu : 800 yens

 

JSS