Cinq des meilleurs temples de Kyoto

Kyoto a des dizaines de milliers de temples bouddhistes et de sanctuaires shintoïstes à travers toute la villes. Voici six des plus atmosphériques…

Fushimi Inari

Cela vaut la peine de voir ce sanctuaires sur une colline à la lisière de Kyoto dans le sud.
C’est l’un des sanctuaires shintoïstes les plus importants et les plus impressionnant de la ville avec portes torii orangées en forme de tunnel les une après les autres presque à l’infinie !
Les dieux de l’agriculture et du commerce y sont vénérés, les Japonais y affluent pour prier pour le succès de leurs affaires.
Grimpez sur la colline sous les yeux attentifs des renards de pierre, on peut y voir gravées les noms de donateurs pour l’entretien du site.

 

Tofuku-ji Temple

L’automne est le meilleure moment pour visiter ce temple du sud-est de Kyoto. Lorsque ses érables fleurisse c est une fabuleuse exposition de rouge et d’orange (en général dans les deux dernières semaines de novembre).
Le pont Tsuten-kyo et l’allée couverte du temple sont des lieux privilégiés pour les photo et selfie.
La porte colossale du temple et ses imposants bâtiments en bois, construits au fil des siècles, valent particulièrement le détour à tout moment de l’année, tout comme les jardins traditionnels de galets et de mousses du Hojo, ou encore les hortensias et azalées.

Kiyomizu-Dera Temple

La raison pour laquelle c’est l’un des temples les plus fréquentés de Kyoto, c’est qu’il est classé au patrimoine mondial.
Il se dresse sur les collines orientales au-dessus de la ville à côté d’une cascade avec une pagode.
Une énorme plate-forme en bois offre des superbes vues sur la ville à travers les cerisiers et les érables.
Derrière la salle principale se trouve un petit sanctuaire dédié au dieu de l’amour Jishu-Jinja, toujours très populaire. passer avec succès les yeux fermés entre deux pierres indique que vous tomberez bientôt amoureux.
Ensuite une petite balade dans les ruelles sur la colline ou vous trouverez des boutiques de souvenirs et de restaurants animés.

Kennin-ji Temple

Le plus ancien temple zen de Kyoto au beau milieu du vieux quartier de Gion est un peu oublié derrière de hauts murs. Il a été fondé en 1202, les quartiers des moines et le salon de thé datent de la fin du XVIe siècle.
Les tableaux peints représentant les dieux du tonnerre et de l’orages sont célèbres tandis que le grand plafond a été restauré en 2002 représentant deux dragons déchaînés.
Le jardin austère un arbre, un peu de gravier et un cercle de mousse est un superbe exemple d’aménagement paysager zen qui pourrait inspirer un moment de méditation.

Heian-Jingu Sanctuaire

Ce sanctuaire shintoïste, construit en 1895 recrée un ancien palais impérial. Il se dresse derrière une gigantesque porte torii orange de 25 mètres de haut, entre deux tours de style chinois et autour d’une cour de gravier blanc presque aveuglant.
Il possède un jardin de promenade remarquable par ses cerisiers fleuris en avril, mais jolis à tout moment de l’année.