Qu’est-ce que le Chimaki de Gion Matsuri ?

Chimaki indique généralement des boulettes de riz enveloppées dans des feuilles de bambou. Cependant, pendant le Festival de gion, le Chimaki est sans boulette est également disponible comme sorte de talisman contre le mal et les maladies.

Chimaki de Gion Matsuri
Chimaki de Gion Matsuri

A kyoto Il est de coutume de le mettre à l’entrée de sa maison car le Chimaki de Gion protége des mauvais esprits jusqu’au prochain Festival de Gion Matsuri.

C’est un porte bonheur, accroché au-dessus de la porte, les Chimaki de Gion apportent la chance, la prospérité et la vie longue et saine…

L’origine du Chimaki est censée avoir été un anneau de chaume, qui a été porté à la taille par les descendants de Somin Shorai, un pauvre homme qui a chaleureusement offert le gite et le repas à Susano-o no Mikoto (sans le savoir), l’un des dieux principaux du Japon, au cours de son voyage.

Le Dieu promit alors au pauvre homme que lui et ses descendants seraient à l’abri des maladalie, pestes et autres mauvais esprits pour toujours, en remerciement pour son acte généreux.

Stand Chimaki de Gion Matsuri
Stand Chimaki de Gion Matsuri

Alors vous aussi soyez généreux acheter un Chimoki en général aux alentours de  Y700 / Y1000 pour soutenir le Festival de Gion, tous ses bénévoles ainsi que l’entretien des chars.

Festival Gion Matsuri Kyoto 2018

Juillet est un mois spécial pour les Kyotoites. Après un mois de pluie durable en juin, le centre-ville de Kyoto change totalement d’atmosphère le mois suivant.

Char Gion Matsur 2018
Char Gion Matsur 2018

Les gens prennent conscience que le Festival de gion, le grand événement annuel en été, connu familièrement comme «gion-San» par les anciens va bientôt arrivé en entendant une semaine avant la musique distinctive et en voyant les préparatifs ainsi que le montage de chars liés au Festival dans le centre vile.

Gion Festival (祇園祭/Gion Matsuri) est non seulement connu comme l’un des trois plus grands festivals à Kyoto, mais aussi l’un des festivals les plus typiques au Japon.

Chaque année, plus d’un million de visiteurs viennent voir ce festival populaire, inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Ce festival a pris naissance en tant que cérémonie religieuse pour apaiser les dieux lors d’une flambée de peste en 869. Continuer la lecture de « Festival Gion Matsuri Kyoto 2018 »

Aquaducts Nanzenji

Derrière le temple Nanzenji de Kyoto se cachent des aqueducs uniques encore en usage.

La répétition de briques en forme d’arche est devenue un endroit populaire pour faire de belles photos et voir les touristes habillés en kimono se promener.

Construit pendant la période Meiji (1868-1912), l’aqueduc fait partie d’un système de canaux construit pour transporter l’eau et les marchandises entre Kyoto et le lac Biwa dans la préfecture voisine de Shiga.

Des sentiers longent le canal qui mène à la forêt environnante, une jolie petite ballade.

Les touristes défigurent les bambous à Arashiyama.

Au moins 100 bambous dans le quartier de Arashiyama à Kyoto ont été vandalisé par des touristes qui gravent leurs noms et leurs initiales.

Les gravures sculptées sur les tiges des plantes sont en langues étrangères et selon la ville de Kyoto le nombre a augmenté rapidement depuis avril.

“Des visiteurs ont sculpté leurs noms pour commémorer leurs voyages, mais nous ne pouvons pas accepter un tel comportement qui pourrait décevoir de nombreux autres touristes qui sont impatients de profiter du paysage des forêts de bamboux“, a déclaré un fonctionnaire de la ville. Continuer la lecture de « Les touristes défigurent les bambous à Arashiyama. »

Kamogawa

Kamogawa

La rivière Kamo 鴨川, Kamo-gawa, littéralement la « rivière aux canards ») est une rivière japonaise située dans la préfecture de Kyoto (京都), dans la région du Kansai 関西).

La source de la rivière Kamo se situe dans les montagnes aux environs du mont Sajikigatake, elle descend dans le bassin de Kyoto en direction du sud-est et traverse le centre de Kyoto; elle est rejoint par la rivière Takano puis par la Shira-kawa près du pont de Shijō.
Un peu plus au sud du centre-ville, les rivières Hori (堀川, Hori-kawa ) et Taka (高瀬川, Takase-gawa) la rejoignent  également.

Finalement, elle rencontre la rivière Katsura dans l’arrondissement de Fushimi-ku pour se jeter dans le fleuve Yodo (rivière de Uji, ou rivière Yodo).

Passage en pierre.
Les balades sur ses berges, longées par des chemins des deux côtés, sont
prisés par les riverains et les touristes à Kyoto.
Malgré quelques rapides, le courant reste léger et autorise la baignade.
Outre durant la saison des pluies, le niveau de l’eau est généralement assez bas (moins d’un mètre), si bien que des pierres forment des passages aménagés, permettant de traverser à pieds à plusieurs endroits. Continuer la lecture de « Kamogawa »

Fin des Sakura sur Kyoto

Avec presque 10 jours d’avance cette année les Sakura (cerisiers en fleurs) se terminent dans la ville.

Une très belle année avec un temps superbe pendant toute la fleuraison (assez rare à Kyoto).

Kyoto détient le palmarès des plus beaux « Spot Sakura » de tout le Japon, c’est vraiment unique et exceptionnel.

Vous pouvez quand même en voir encore si vous allez au nord de Kyoto dans les montagnes et les temples.

4 endroits paisibles à Kyoto pour voir les Sakura

4 endroits des plus paisibles à Kyoto pour voir des fleurs de cerisier japonais (Sakura).

Des milliers de Japonais participent à la coutume annuelle d’admirer des fleurs de cerisiers (Sakura), connues en japonais sous le nom de hanami.

La super floraison des cerisier à Kyoto commence habituellement à la mi-mars jusqu’à la dernière semaine de mars et la première semaine d’avril.

Cette année les premières floraisons de cerisiers de la ville de Kyoto, ou “sakura”, en japonais, sont attendues vers le 28 mars. Continuer la lecture de « 4 endroits paisibles à Kyoto pour voir les Sakura »

Un train touristique luxueux à Kyoto

Eizan Electric Railway Co un opérateur de train à Kyoto a dévoilé une nouvelle voiture comportant un énorme ovale d’or sur le devant et un intérieur luxueux.

Le train appelé Hiei devrait devenir une nouvelle attraction touristique sur la route touristique du centre de Kyoto vers le mont Hiei et le lac Biwa (le plus grand lac du pays) dans la préfecture de Shiga. Continuer la lecture de « Un train touristique luxueux à Kyoto »

45 ans de réparations achevées enfin pour les 1001 statues au Sanjusangendo

Des travaux de préservation et de réparation ont été achevés sur les 1 001 statues de bodhisattva Kannon à 1 000 bras au Sanjusangendo de Kyoto.

Il a fallu 45 ans pour réparer les statues bouddhistes désignées comme biens culturels importants et chacune a été sortie de la salle à tour de rôle.

“Quand il fait beau et que les rayons du soleil arrivent, ils sont plus beaux” a déclaré Seiko Tabuchi, un haut responsable de Myohoin, le temple qui gère le Sanjusangendo. La luminosité est “complètement différente” d’avant le début des travaux de réparation. Continuer la lecture de « 45 ans de réparations achevées enfin pour les 1001 statues au Sanjusangendo »

Itinéraire de deux jours à Kyoto

Deux jours à Kyoto vous permettent de voir pleins de choses!

Chion in temple

Cet itinéraire de deux jours vous emmène à travers les principaux quartiers touristiques de Kyoto.
C’est une bonne ballade à faire hors saison (été ou hiver). En haute saison (printemps et automne) il y aura du monde.

Le premier Jour : Le sud Higashiyama

Kiyomizu-dera Temple
Prenez un bus ou un taxi jusqu’à l’intersection Gojo-Kawaramachi. L’arrêt de bus le plus proche est Gojozaka. Remonter Gojo-zaka, qui est la rue principale qui mène à l’est, en haut de la colline, au Temple Kiyomizu-dera. Très probablement, vous pouvez simplement suivre les gens.

À mi-chemin, vous pouvez supporter jusqu’à Chawan-zaka, qui vous éloigne de la plupart des voitures et des bus. Entrez dans le temple et explorez complètement le temple. Ne pas oublier de visiter le merveilleux Tainai-Meguri.

Continuer la lecture de « Itinéraire de deux jours à Kyoto »