Machiya à Kyoto

Si vous voulez vraiment vivre une expérience unique à Kyoto, vous devriez envisager une nuit ou deux dans une machiya (maison de ville traditionnelle de Kyoto).

La Machiya combinent tous les avantages d’une location de vacances avec l’authenticité d’un ryokan.

C’est quoi une Machiya ?
Les Machiya sont des maisons en bois traditionnelles qui étaient populaires auprès des marchands et des artisans de Kyoto jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Continue reading “Machiya à Kyoto”

Kyoto impose aux touristes une taxe de séjour

Les touristes séjournant dans des hôtels, des auberges et des logements privés dans la ville japonaise de Kyoto devront payer une nouvelle taxe.

La mesure devrait débuter en octobre 2018, la taxe est fixée à 200 yens (1,80 euro) pour les voyageurs séjournant dans un logement en dessous de 20 000 yen par nuit et par personne, 500 yen entre 20 000 yen et moins de 50 000 yen. 1,000 yen à partir de 50,000 yen.

Tokyo et la préfecture d’Osaka imposent une taxe similaire aux voyageurs qui séjournent dans un logement facturant plus de 10 000 yens, mais l’ordonnance de Kyoto sera la première au Japon à cibler également les entreprises d’hébergement privées. Continue reading “Kyoto impose aux touristes une taxe de séjour”

Kodai-ji Kyoto

Kodai-ji est un temple bouddhiste qui fait partie de l’école zen Rinzai.

Il est situé à l’est de la ville, dans le quartier de Higashiyama dans Gion. Il a été construit en 1606 à la demande de Kita No Mandokoro.  Une femme noble souvent appelée “Nene”, à la mémoire de son mari, Toyotomi Hideyoshi (1536-1598). Un grand général qui a réuni une grande partie du Japon sous son autorité à cette époque.
Continue reading “Kodai-ji Kyoto”

Hakone 箱根

À l’époque où le centre du Japon était situé à l’Ouest, Hakone était une région inconnue, frontière entre l’Est et l’Ouest.

Au 8ème siècle, des Coréens sont venus vivre à Hakone. Ils cherchaient un endroit paisible où s’installer. Entouré de montagnes, le site était tranquille, sacré et appropié.

Ils ont ainsi nommé cet endroit « Hakone » ; « Hako » veut dire dieu et « Ne » veut dire montagne en coréen.

Le paysage le plus paisible de Hakone, c’est le lac Ashinoko (芦ノ湖). Quand il n’y a pas de vent, on peut apercevoir au loin le mont Fuji (富士山) se refléter sur l’eau.

Ce lac est considéré par les habitants de Hakone comme le symbole de leur région. Il fut créé par une explosion volcanique datant d’avant j.c. Il fait 19 km de circonférence. Continue reading “Hakone 箱根”

Les incivilités des touristes étrangers à Kyoto

Les incivilités des touristes étrangers posent de gros problèmes à Kyoto.

On commence à rencontrer les mêmes problèmes que Venise, Barcelone et Dubrovnik.

Si vous êtes déjà venu à Kyoto 2 ans auparavant vous serez surpris du changement avec le tourisme de masse.

La situation c’est tellement dégradé que la mairie de Kyoto ainsi que des sociétés spécialisées du tourisme ont réalisé une affiche pour demander aux touristes de se comporter en être humain éduqué, polis et pas en porc crasseux et bruyant!

 

 

La culture du pourboire au Japon

Dans les cultures occidentales, le pourboire est une récompense qui témoigne de la qualité du service donné par l’employé et génére une partie conséquente du salaire.

Dans certains contextes, il est considéré comme malpoli de ne pas laisser de pourboire ; dans d’autres, le pourboire est calculé selon un pourcentage fixe, voir même obligatoire aux États-Unis par exemple.

Au Japon, c’est le contraire. Le pourboire n’éxiste pas.

Les japonais considèrent qu’un service irréprochable est la norme, c’est pourquoi le pourboire n’est pas nécessaire et compris dans le prix. Continue reading “La culture du pourboire au Japon”

Le Moine Eisai

Moine Eisai

Myōan Eisai (明庵栄西 – 27 mai 1141 – 2 juillet 1215) donc fondateur du Kennin-ji, commence ses études de moine dans un temple Tendai du japon, mais, mécontent de l’état du bouddhisme à l’époque, il part en 1168 en Chine, où il fait la connaissance du Chan (chinois traditionnel , peut être traduit « méditation silencieuse » et qui deviendra plus tard, au Japon, le zen). Continue reading “Le Moine Eisai”