Qu’est-ce que le Chimaki de Gion Matsuri ?

Chimaki indique généralement des boulettes de riz enveloppées dans des feuilles de bambou. Cependant, pendant le Festival de gion, le Chimaki est sans boulette est également disponible comme sorte de talisman contre le mal et les maladies.

Chimaki de Gion Matsuri
Chimaki de Gion Matsuri

A kyoto Il est de coutume de le mettre à l’entrée de sa maison car le Chimaki de Gion protége des mauvais esprits jusqu’au prochain Festival de Gion Matsuri.

C’est un porte bonheur, accroché au-dessus de la porte, les Chimaki de Gion apportent la chance, la prospérité et la vie longue et saine…

L’origine du Chimaki est censée avoir été un anneau de chaume, qui a été porté à la taille par les descendants de Somin Shorai, un pauvre homme qui a chaleureusement offert le gite et le repas à Susano-o no Mikoto (sans le savoir), l’un des dieux principaux du Japon, au cours de son voyage.

Le Dieu promit alors au pauvre homme que lui et ses descendants seraient à l’abri des maladalie, pestes et autres mauvais esprits pour toujours, en remerciement pour son acte généreux.

Stand Chimaki de Gion Matsuri
Stand Chimaki de Gion Matsuri

Alors vous aussi soyez généreux acheter un Chimoki en général aux alentours de  Y700 / Y1000 pour soutenir le Festival de Gion, tous ses bénévoles ainsi que l’entretien des chars.

Festival Gion Matsuri Kyoto 2018

Juillet est un mois spécial pour les Kyotoites. Après un mois de pluie durable en juin, le centre-ville de Kyoto change totalement d’atmosphère le mois suivant.

Char Gion Matsur 2018
Char Gion Matsur 2018

Les gens prennent conscience que le Festival de gion, le grand événement annuel en été, connu familièrement comme «gion-San» par les anciens va bientôt arrivé en entendant une semaine avant la musique distinctive et en voyant les préparatifs ainsi que le montage de chars liés au Festival dans le centre vile.

Gion Festival (祇園祭/Gion Matsuri) est non seulement connu comme l’un des trois plus grands festivals à Kyoto, mais aussi l’un des festivals les plus typiques au Japon.

Chaque année, plus d’un million de visiteurs viennent voir ce festival populaire, inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Ce festival a pris naissance en tant que cérémonie religieuse pour apaiser les dieux lors d’une flambée de peste en 869. Continuer la lecture de « Festival Gion Matsuri Kyoto 2018 »

Fortes pluies sur Kyoto et sa région

L’Agence météorologique du Japon a mis en garde contre les glissements de terrain et la hausse du niveau de la rivière, de fortes pluies peuvent se poursuivre jusqu’à dimanche dans la région de Kinky, y compris Kyoto, Hyogo et les préfectures d’Osaka.

Fortes pluies sur Kyoto Kamogawa

Dans la ville de Kyoto, une élévation du niveau de l’eau de la rivière Kamo traversant la zone centrale de la ville a conduit les autorités à interdire la promenade sur les bord de la rivière, connu comme l’un des sites touristiques de la ville. Le pont de la rivière Katsura à Arashiyama, une autre attraction touristique célèbre dans la ville, a également été fermé pour la même raison.

Continuer la lecture de « Fortes pluies sur Kyoto et sa région »

La pollution touristique à Kyoto

C’est devenu une scène familière, des touristes en kimonos loués posant pour des photographies en face d’un temple à Kyoto.

Touristes en kimonos loués
Touristes en kimonos loués

Mais maintenant, l’ancienne capitale est en première ligne dans une bataille contre la «pollution touristique» qui a déjà poser de gros problemes dans certaines villes à travers le monde comme Venise, Barcelone, Dubrovnic et Amsterdam.

Le vendredi 15 juin 2018, une nouvelle loi est entré en vigueur qui exige des propriétaires de s’inscrire auprès du gouvernement avant qu’ils puissent légalement louer leurs maisons ou autre via Airbnb et d’autres sites Web.

La restriction a fait fermer 80% des locations qui étaient illégal ce qui a coûté à l’entreprise basée aux États-Unis des millions de dollars.
La loi a contraint l’entreprise à annuler les réservations pour les clients qui avaient reservé des maisons non enregistrées après le vendredi et à indemniser les clients pour environ 10m $ car Airbnb ne respectait pas la lois.

Un record de 28,7 millions de personnes ont visité l’année dernière le Japon, une augmentation de 250% depuis 2012. Près de 7 millions venaient de Chine, avec aussi des visiteurs de la Corée du Sud, Taiwan, Hong Kong Thaïlande. En 2020 Tokyo accueille les Jeux olympiques, le gouvernement espère que le nombre aura augmenté à 40 millions. Continuer la lecture de « La pollution touristique à Kyoto »

Aquaducts Nanzenji

Derrière le temple Nanzenji de Kyoto se cachent des aqueducs uniques encore en usage.

La répétition de briques en forme d’arche est devenue un endroit populaire pour faire de belles photos et voir les touristes habillés en kimono se promener.

Construit pendant la période Meiji (1868-1912), l’aqueduc fait partie d’un système de canaux construit pour transporter l’eau et les marchandises entre Kyoto et le lac Biwa dans la préfecture voisine de Shiga.

Des sentiers longent le canal qui mène à la forêt environnante, une jolie petite ballade.

13 000 feux d’artifice illuminerons le ciel de Kyoto le 30 mai

Dans l’hippodrome de Kyoto le 30 mai, il y aura un spectacle pyrotechnique de 13 000 feux d’artifice qui éclaireront le ciel dans la nuit.

Le Kyoto Geijutsu Hanabi (Kyoto artistique feux d’artifice) 2018 sera le premier événement de grande envergure en 13 ans dans l’ancienne capitale.

Environ 30 “shakudama” Big shells d’un diamètre d’environ 300 mètres exploserons dans le ciel avec d’autres feux d’artifice pendant environ une heure en synchronisation avec la musique.

«Nous voulons en faire une caractéristique de Kyoto», a déclaré l’ancien président de FM-Kyoto Inc. et chef du Comité organisateur.

Les organisateurs ont proposé le projet à l’opérateur de l’hippodrome parce que l’hippodrome de Fushimi Ward est facilement accessible d’Osaka et peut tenir un grand nombre de spectateurs. Continuer la lecture de « 13 000 feux d’artifice illuminerons le ciel de Kyoto le 30 mai »

Les touristes défigurent les bambous à Arashiyama.

Au moins 100 bambous dans le quartier de Arashiyama à Kyoto ont été vandalisé par des touristes qui gravent leurs noms et leurs initiales.

Les gravures sculptées sur les tiges des plantes sont en langues étrangères et selon la ville de Kyoto le nombre a augmenté rapidement depuis avril.

“Des visiteurs ont sculpté leurs noms pour commémorer leurs voyages, mais nous ne pouvons pas accepter un tel comportement qui pourrait décevoir de nombreux autres touristes qui sont impatients de profiter du paysage des forêts de bamboux“, a déclaré un fonctionnaire de la ville. Continuer la lecture de « Les touristes défigurent les bambous à Arashiyama. »

Défiguration de Kyoto

La photo du jour : Contruction de nouveaux hotels à travers toutes la ville.

Il aura fallu à peine 3 mois pour monter la structure de ce nouvel hôtel de 11 étages en plein cœur de Kyoto.

Ici avant il y avait des Machiya (anciennes maisons traditionnelles Japonaise).

Kyoto continue d’être défiguré par la construction non-stop de nouveaux hôtels pour le tourisme de masse et perd chaque jour un petit peu plus de son charme.

Kamogawa

Kamogawa

La rivière Kamo 鴨川, Kamo-gawa, littéralement la « rivière aux canards ») est une rivière japonaise située dans la préfecture de Kyoto (京都), dans la région du Kansai 関西).

La source de la rivière Kamo se situe dans les montagnes aux environs du mont Sajikigatake, elle descend dans le bassin de Kyoto en direction du sud-est et traverse le centre de Kyoto; elle est rejoint par la rivière Takano puis par la Shira-kawa près du pont de Shijō.
Un peu plus au sud du centre-ville, les rivières Hori (堀川, Hori-kawa ) et Taka (高瀬川, Takase-gawa) la rejoignent  également.

Finalement, elle rencontre la rivière Katsura dans l’arrondissement de Fushimi-ku pour se jeter dans le fleuve Yodo (rivière de Uji, ou rivière Yodo).

Passage en pierre.
Les balades sur ses berges, longées par des chemins des deux côtés, sont
prisés par les riverains et les touristes à Kyoto.
Malgré quelques rapides, le courant reste léger et autorise la baignade.
Outre durant la saison des pluies, le niveau de l’eau est généralement assez bas (moins d’un mètre), si bien que des pierres forment des passages aménagés, permettant de traverser à pieds à plusieurs endroits. Continuer la lecture de « Kamogawa »

Fin des Sakura sur Kyoto

Avec presque 10 jours d’avance cette année les Sakura (cerisiers en fleurs) se terminent dans la ville.

Une très belle année avec un temps superbe pendant toute la fleuraison (assez rare à Kyoto).

Kyoto détient le palmarès des plus beaux « Spot Sakura » de tout le Japon, c’est vraiment unique et exceptionnel.

Vous pouvez quand même en voir encore si vous allez au nord de Kyoto dans les montagnes et les temples.