La chaleur extrême risque de détruire les célèbres jardins de mousse de Kyoto

Selon une étude menée par l’Université préfectorale de Fukui, les îlots de chaleur urbains et les fortes chaleurs de ces dernières années ont probablement eu un impact négatif sur les jardins de mousse des temples et autres lieux de Kyoto, lieux de visites touristiques populaires de la ville antique.

La température à Kyoto a atteint 39,8 degrés Celsius cet été, ce qui est égal à la température la plus élevée jamais enregistrée dans la ville.

Plus la température de l’habitat est élevée, plus les espèces de mousse qui poussent généralement dans ces jardins de mousse se détériorent.

«Le nombre de jardins de mousse pourrait diminuer à Kyoto si l’urbanisation et le réchauffement de la planète progressaient», a averti un expert.

Kyoto, centre de la culture jardinière japonaise, compte de nombreux temples historiques dotés de magnifiques jardins de mousse, tels que le temple Saihoji de Nishikyo, également connu sous le surnom de “temple de la mousse“. Ces temples sont populaires. Continuer la lecture de « La chaleur extrême risque de détruire les célèbres jardins de mousse de Kyoto »

1 001 statues bouddhistes réunies à Kyoto pour la première fois depuis 1992

Pour la première fois en 26 ans, les 1 001 anciennes statues bouddhistes de Sanjusangendo a Kyoto ont été réunies dans la salle principale du temple de Rengeoin

Les statues grandeurs natures, appelées «Mokuzo Senju Kannon Ryuzo» (statues en bois de la divinité Kannon avec 1 000 bras) et désignées par le gouvernement Japonais comme des biens culturels importants.

Elles sont montrées au public du 3 octobre au 26 novembre.

Les travaux de restauration de ces statues ont duré 45 ans et terminé l’année dernière. En mars, le Conseil des affaires culturelles du gouvernement a recommandé que les 1 001 statuts soient collectivement passées sous le statut de trésor national.

Pour célébrer cette mise à niveau prévue dans un proche avenir, cinq statues prêtées à des musées nationaux de Tokyo, Kyoto et Nara ont été rendues à Sanjusangendo.

Toutes les statues avaient été assemblées pour la dernière fois en 1992, lors de la célébration du service commémoratif bouddhiste à l’occasion du 800e anniversaire de la mort de l’empereur à Go-Shirakawa, qui avait construit Sanjusangendo.

Les Temples bouddhistes du Japon pourront offrir des chambres à louer grâce au changement de loi

Les mots «spirituel» et «spartiate» ne sont pas souvent utilisés pour décrire les propriétés sur les sites de locations d’hébergements de vacance. Ils seront, cependant, plus susceptibles d’apparaitre après le lancement d’un service consacré à la location d’hébergement dans les temples à travers le Japon.

Jusqu’à présent, un petit nombre de temples japonais ont offert un logement connu sous le nom de shukubo, comprenant un endroit pour dormir et de la cuisine bouddhiste végétarienne, ciblant principalement les pèlerins ou les touristes aventureux.

Toutefois, le Japon possède 77 000 temples à l’échelle nationale. Jusqu’à présent ils ont été limités par les lois sur les logements à but commercial, une situation qui change avec la nouvelle législation relative à l’hébergement résidentiel du 15 juin 2018.

En plus d’offrir un hébergement, de nombreux temples offriront un aperçu culturel unique de la vie bouddhiste avec certains offrant aux clients la chance d’essayer la méditation zazen, l’écriture Sutra ou assister à des prières tôt le matin ainsi que l’échantillon de la cuisine bouddhiste.

Avec le nombre record de 28,7 millions de touristes en vacances au Japon en 2017, le gouvernement souhaite atteindre sa cible de 40 millions visiteurs pour 2020.

Aussi le gouvernement est désireux de développer et exploiter des formes alternatives d’hébergement.

Promenade en automne à Kyoto

Les températures de Kyoto se sont modérées et l’ancienne capitale est sur le point de se transformer. Chaque année en automne, les parcs, les temples et les jardins se changent dans une palette de couleurs et tons différents grâce aux arbres qui deviennent rouges, oranges et jaunes, c’est vraiment magnifique.

Vous pouvez faires une promenade Zen sur le Chemin de la Philosophie, le long du petit canal Biwa. D’un peu moins d’un kilomètre il mène à une série de temples avec des jardins automnaux.

Il vaut mieux commencer par l’extrémité sud en vous arrêtant au temple Nanzenji, grand complexe doté de jardins et de petits temples zen.

En continuant vers le nord au début du chemin vous croiserez quelques chats sauvages qui adorent se laisser prendre en photo voir même se faire caresser.

Vous pouvez aussi faire un petit détour par le temple Honen-in avec son portail en chaume, son étang à carpes et bien sûr ses érables rouges. Pour finir les arbres saisonniers flambent de couleurs variés sur le terrain du temple Ginkakuji  «Pavillon d’argent» à la pointe nord du chemin.

Cinq des meilleurs temples de Kyoto

Kyoto a des dizaines de milliers de temples bouddhistes et de sanctuaires shintoïstes à travers toute la villes. Voici six des plus atmosphériques…

Fushimi Inari

Cela vaut la peine de voir ce sanctuaires sur une colline à la lisière de Kyoto dans le sud.
C’est l’un des sanctuaires shintoïstes les plus importants et les plus impressionnant de la ville avec portes torii orangées en forme de tunnel les une après les autres presque à l’infinie !
Les dieux de l’agriculture et du commerce y sont vénérés, les Japonais y affluent pour prier pour le succès de leurs affaires.
Grimpez sur la colline sous les yeux attentifs des renards de pierre, on peut y voir gravées les noms de donateurs pour l’entretien du site.

 

Tofuku-ji Temple

L’automne est le meilleure moment pour visiter ce temple du sud-est de Kyoto. Lorsque ses érables fleurisse c est une fabuleuse exposition de rouge et d’orange (en général dans les deux dernières semaines de novembre).
Le pont Tsuten-kyo et l’allée couverte du temple sont des lieux privilégiés pour les photo et selfie.
La porte colossale du temple et ses imposants bâtiments en bois, construits au fil des siècles, valent particulièrement le détour à tout moment de l’année, tout comme les jardins traditionnels de galets et de mousses du Hojo, ou encore les hortensias et azalées.

Continuer la lecture de « Cinq des meilleurs temples de Kyoto »

Kyoto se tourne vers le crowdfunding pour maintenir des biens culturels moins connus.

L’Association de préservation du patrimoine de Kyoto et un groupe d’environ 370 propriétaires de temples, de sanctuaires et d’autres monuments qui ont souvent des centaines d’années.

Crowdfunding Temple Kyoto
Crowdfunding Temple Kyoto

Ils ont lancé une campagne de crowdfunding dans l’objectif de trouver ¥12 millions pour mars 2019.

La préfecture de Kyoto est connue pour les sites désignés comme des biens culturels importants et des trésors nationaux, mais elle abrite également de nombreux biens moins célèbres qui ont longtemps été soutenus au niveau local. Selon l’Association, la population en déclin et une situation économique plus délicate rendent plus difficile pour les propriétaires de monuments non officiels de les préserver et de les maintenir. Continuer la lecture de « Kyoto se tourne vers le crowdfunding pour maintenir des biens culturels moins connus. »

Festival Gion Matsuri Kyoto 2018

Juillet est un mois spécial pour les Kyotoites. Après un mois de pluie durable en juin, le centre-ville de Kyoto change totalement d’atmosphère le mois suivant.

Char Gion Matsur 2018
Char Gion Matsur 2018

Les gens prennent conscience que le Festival de gion, le grand événement annuel en été, connu familièrement comme «gion-San» par les anciens va bientôt arrivé en entendant une semaine avant la musique distinctive et en voyant les préparatifs ainsi que le montage de chars liés au Festival dans le centre vile.

Gion Festival (祇園祭/Gion Matsuri) est non seulement connu comme l’un des trois plus grands festivals à Kyoto, mais aussi l’un des festivals les plus typiques au Japon.

Chaque année, plus d’un million de visiteurs viennent voir ce festival populaire, inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Ce festival a pris naissance en tant que cérémonie religieuse pour apaiser les dieux lors d’une flambée de peste en 869. Continuer la lecture de « Festival Gion Matsuri Kyoto 2018 »

Les couples d’étrangers organisent leur mariage à Kyoto

De plus en plus de couples d’étrangers organisent leur cérémonies de mariage à Kyoto.
Attirés par la réputation de l’ancienne capitale qui symbolise la culture traditionnelle japonaise.

En 2015, la mairie de Kyoto a commencé à délivrer des certificats de mariage pour les couples étrangers qui organisaient des mariages dans la ville, suite aux demandes d’entreprises touristiques selon lesquelles de plus en plus de visiteurs étrangers souhaitaient nouer leur liens au Japon.

Depuis la création du système de certification des mariages, la ville a donné des certificats à environ 70 couples étrangers, en provenance de Hong Kong, d’Allemagne, de Chine continentale et autres pays.
Les cérémonies de mariage ont lieu principalement au printemps et en automne. Continuer la lecture de « Les couples d’étrangers organisent leur mariage à Kyoto »

45 ans de réparations achevées enfin pour les 1001 statues au Sanjusangendo

Des travaux de préservation et de réparation ont été achevés sur les 1 001 statues de bodhisattva Kannon à 1 000 bras au Sanjusangendo de Kyoto.

Il a fallu 45 ans pour réparer les statues bouddhistes désignées comme biens culturels importants et chacune a été sortie de la salle à tour de rôle.

“Quand il fait beau et que les rayons du soleil arrivent, ils sont plus beaux” a déclaré Seiko Tabuchi, un haut responsable de Myohoin, le temple qui gère le Sanjusangendo. La luminosité est “complètement différente” d’avant le début des travaux de réparation. Continuer la lecture de « 45 ans de réparations achevées enfin pour les 1001 statues au Sanjusangendo »

Kodai-ji Kyoto

Kodai-ji est un temple bouddhiste qui fait partie de l’école zen Rinzai.

Il est situé à l’est de la ville, dans le quartier de Higashiyama dans Gion. Il a été construit en 1606 à la demande de Kita No Mandokoro.  Une femme noble souvent appelée “Nene”, à la mémoire de son mari, Toyotomi Hideyoshi (1536-1598). Un grand général qui a réuni une grande partie du Japon sous son autorité à cette époque.
Continuer la lecture de « Kodai-ji Kyoto »

Hakone 箱根

À l’époque où le centre du Japon était situé à l’Ouest, Hakone était une région inconnue, frontière entre l’Est et l’Ouest.

Au 8ème siècle, des Coréens sont venus vivre à Hakone. Ils cherchaient un endroit paisible où s’installer. Entouré de montagnes, le site était tranquille, sacré et appropié.

Ils ont ainsi nommé cet endroit « Hakone » ; « Hako » veut dire dieu et « Ne » veut dire montagne en coréen.

Le paysage le plus paisible de Hakone, c’est le lac Ashinoko (芦ノ湖). Quand il n’y a pas de vent, on peut apercevoir au loin le mont Fuji (富士山) se refléter sur l’eau.

Ce lac est considéré par les habitants de Hakone comme le symbole de leur région. Il fut créé par une explosion volcanique datant d’avant j.c. Il fait 19 km de circonférence. Continuer la lecture de « Hakone 箱根 »