HRP-5p le robot humanoïde pour les chantiers

Le Japon est à la pointe de la science industrielle et de la technologie. AIST a développé un robot humanoïde qui peut effectuer des tâches de constructions simples, comme l’installation de cloisons.

HRP-5p le robot peut prendre et positionner une cloison étapes par étape sur un mur, puis utiliser des crochets pour manœuvrer avec ses mains rotatives et mettre directement les clous dans le mur. Le robot ne fonctionne pas très vite mais il fait bien le travail.

AIST imagine que le HRP-5p pourra être utilisé sur les chantiers de construction en réponse à la population vieillissante du Japon et aux pénuries de main-d’œuvre.

L’Institut de recherche vise le remplacement autonome du travail sur les sites d’assemblage pour les grandes structures, comme les bâtiments, les maisons, les avions et les navires.

Le Japon accepte les demandes de visa touristique en ligne

Le gouvernement japonais mettra en place un système en ligne pour accepter les demandes de visas touristiques, à commencer pour les Chinois voyageant en groupes avant les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Les représentants des agences qui gèrent les groupes de touristes chinois pourront soumettre des informations sur les voyageurs par voie électronique. Le programme sera progressivement élargi à d’autres pays et pourrait éventuellement couvrir les touristes individuels et ceux qui viennent pour des visites d’affaires à court terme.

Le Japon cherche à atteindre 40 millions de visiteurs annuels en 2020, l’assouplissement du processus de demande de visa est devenu impératif.

Actuellement, les touristes de 68 pays et régions sont exemptés d’obtenir des visas. Pour ce qui est des visiteurs de pays non exemptés, le ministère des affaires étrangères s’emploie à prolonger la durée des séjours approuvés et à simplifier le processus. Les applications électroniques contribueront également à réduire le travail administratif.

Il n’y a rien de plus cher que ce qui est gratuit!

Il n’y a rien de plus cher que ce qui est gratuit.   

無料より高いものはない

Une vielle expression japonaise qui peut bien résumer les évènements actuels avec Facebook sur l’espionnage et la revente d’informations sur votre vie privée à toutes sortes de gens que vous ne connaissez pas et sans votre accord.

Beaucoup de gens … des millions sont soit trop naïfs soit trop bêtes ? Utiliser un service a forcément un coup donc un prix !

C’est gratuit mais combien valez-vous sur Facebook ?

La valeur boursière de Facebook était de 300 milliards de dollars, diviser par 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, alors votre valeur par les investisseurs et de 1,5 dollar. Evidement votre valeur dépend aussi de votre pouvoir d’achats.

Bref vous avez vendu votre âme pour $1,5, pas de quoi être fier !?!  

Nos vies sont leur profits ! Continuer la lecture de « Il n’y a rien de plus cher que ce qui est gratuit! »

Distributeur automatique Japonais

Ceux qui ont déjà voyagé au Japon le savent, les distributeurs automatiques sont littéralement partout. À chaque coin de rue, dans chaque station de métro/train, dans les centres commerciaux, dans les bâtiments publics, en devanture des résidences… bref impossible de faire plus d’une minute à pied sans en apercevoir un. Il y en a tellement que ça en devient même parfois ridicule quand plusieurs dizaines sont alignés à la suite…

plein de distrib

Le tout premier distributeur automatique (自動販売機 jidouhanbaiki) au Japon à vu le jour en 1888 (明治21), il a été inventé par Koshichi Tawaraya, et été destiné à la vente de tabac. Le plus vieux distributeur ancien qui existe encore aujourd’hui (également créé par Tawaraya) date de l’an 1904 (明治 37 年) il été destiné à la vente de timbres et de cartes postales et doublé d’une fonction boîte aux lettres. Ils deviendront un des symboles du développement que connut le Japon à l’époque Meiji (明治 1868 – 1912) sous l’effet de l’ouverture à l’Occident. Mais ce ne fut qu’en 1962 que les distributeurs automatiques deviendront populaire au japon, plusieurs grosses firmes Américaines (principalement des fabricants de boissons) importèrent leurs distributeurs au Japon pour stimuler la vente de leurs produits.

Distributeur automatique destiné à la vente de timbres et de cartes postales (1904).
Distributeur automatique destiné à la vente de timbres et de cartes postales (1904).

Plus d’un siècle plus tard, le Japon est le roi en Asie des automates de vente, ayant après-guerre, été grandement influencé par les États-Unis, on retrouve des centaines de variétés et déclinaisons différentes. Continuer la lecture de « Distributeur automatique Japonais »

Shinkansen

Le Shinkansen (新幹線) est le système de train à grande vitesse en service au Japon. L’utilisation d’un ensemble de lignes réservées et les techniques employées ont fait du Shinkansen un précurseur et du Japon le pionnier de la grande vitesse ferroviaire lors de sa mise en service en 1964.

Les rames du Shinkansen sont aujourd’hui mondialement reconnues pour leur confort, leur fiabilité et leur sécurité, ainsi que pour leur gestion des plus rigoureuses: prestations de services impeccable (de la Vendeuse de boissons et confiseries, jusqu’au Contrôleur de billet), le respect et de la propreté (clients et personnels confondus).

Vente de boissons et confiseries pendant le trajet.
Vente de boissons et confiseries pendant le trajet.

Concernant le trafic il est à noter que pour un trajet Osaka (大阪)-Tokyo(東京), un Shinkansen est au départ de la gare toutes les 10 minutes.

Outre l’intensité de son trafic, le Shinkansen se distingue aussi par :

-l’espace offert aux voyageurs, avec une largeur intérieure de 3,21 m, l’orientation des fauteuils dans le sens de la marche par pivotation automatique au terminus des trajets (orientation modifiable manuellement à la convenance du voyageur) et, quelle que soit la classe, d’un grand confort (espace pour les jambes, commodités);

L'intérieur vaste d'un Shinkansen.
L’intérieur vaste d’un Shinkansen.

-sa grande ponctualité : en 2003, le retard moyen à l’arrivée, par rapport à l’horaire, se chiffrait à soit 6 secondes. Cette moyenne inclut toutes les causes de défaillances techniques, mécaniques ou humaines, sur un ensemble de 160 000 personnes sur le réseau.

Continuer la lecture de « Shinkansen »