Yuka les terrasses de Kyoto

Après la guerre durant l’ère Edo, Hideyoshi Toyotomi (豊臣秀吉, deuxième des trois unificateurs du Japon durant la période Sengoku), suite à la construction du pont de Gojo, les bords de la rivière Kamogawa se retrouvent bondés; elles deviennent le lieu de tous les divertissements.

Spectacles et autres marchands ambulants encombrent la berge. Avec l’aide de riches marchands, ils établirent des places pour les spectateurs et construisirent des maisons de thés.

C’est ici que l’ont installent les premières plateformes sur le cours de la rivière, appelées en ce temps là Nōryōyuka 納涼床 (que l’ont peut traduire grossièrement par « le plancher qui permet de profiter de la fraicheur du soir ») et que l’ont nomment aujourd’hui plus simplement Yuka 床.

Shijo Kawahara - Edo
Shijo Kawahara – Edo

Ensuite durant l’ère Meiji, ils décident alors de fixer les Yuka sur les 2 rives de Kamogawa lors des mois de Juillet et Aout. Ils construisirent également des Yuka sur de hauts pilotis sous le pont de Sanjo qui ressemblent à des Shōgi 床机.

Photo Yuka Shogi sous le pont Sanjo avec 4 Geisha
Photo Yuka Shogi sous le pont Sanjo avec 4 Geisha

En 1894 commence l’excavation d’un canal le long de Kamogawa pour lutter contre les inondations, puis en 1915 pour pouvoir agrandir la Gare Est Keihan ils suppriment une grande partie des Yuka de la rive gauche (coté Est), le train passant en extérieur en ce temps là, le long de la rivière.

Continuer la lecture de « Yuka les terrasses de Kyoto »

Oyasumi nasai (bonne nuit)

Oyasumi nasai( bonne nuit)
Oyasumi nasai (bonne nuit)

Bonne nuit!

Oyasumi nasai (bonne nuit) regardez l’oreiller incroyablement inconfortable, c’est parce que les coiffures de geisha prennent de nombreuses heures à être créer.

Si elle abime sa coiffure dans la nuit, la geisha devra revoir le coiffeur, ce qui n’est pas seulement coûteux mais aussi prends beaucoup de temps. Photo prise dans les années 1920 à Kyoto.

Château – partie 4, le château de Hikone –

 

« La ville où le temps s’écoule lentement ». Voici Hikone (彦根), la plus grande ville des bords du lac Biwa (琵琶湖) qui dirigeait les transports de navires, à l’époque d’Edo (1603-1867). Le château de Hikone (彦根城), situé au nord de la préfecture de Shiga (滋賀県) et datant de 1622, change en fonction des saisons.

Continuer la lecture de « Château – partie 4, le château de Hikone – »

La guerre et les Japonais, 60 ans après l’indépendance

Le 18 mai 2012, la réunion sur le bombardement d’Uma-machi (馬町爆撃を語ろう会) s’est déroulée à Kyoto, soixante ans après la Seconde Guerre mondiale. Où est Uma-machi ? C’est le quartier qui se situe en bas du temple Kiyomizu (清水寺), le temple le plus visité de Kyoto pour son paysage magnifique visible depuis la terrasse. Certains guides mentionnent que la ville de Kyoto n’a jamais été pilonnée, mais elle a subi une vingtaine de bombardements aériens qui ont tué au moins trois cents personnes. Le quartier en question a été attaqué la nuit du 16 janvier 1945. 140 immeubles ont été endommagés et plus de 90 personnes ont été tuées ou blessées. A cause du silence sur ces événements, ces vérités sont malheureusement peu connues des touristes qui visitent Kyoto.

 

Continuer la lecture de « La guerre et les Japonais, 60 ans après l’indépendance »

Château -partie 1-

La plupart des châteaux ont été construits dans la montagne au cours du Moyen-Age. Profitant de la déclivité et de l’altitude, les bâtisseurs ont créé de véritables forteresses, protégées par des murailles ou des fossés. L’architecture des châteaux a pourtant changé après le XIVème siècle, période de guerres intestines, suite à l’ascension des trois grands shoguns, Oda Nobunaga (織田信長), Toyotomi Continuer la lecture de « Château -partie 1- »